Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Black-Ish. Saison 1. Episode 9. Colored Commentary.

8 Décembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Blackish

Critiques Séries : Black-Ish. Saison 1. Episode 9. Colored Commentary.

Black-ish // Saison 1. Episode 9. Colored Commentary.


Je crois que cet épisode est probablement le premier épisode qui m’ait déçu de Black-ish (en dehors du pilote qui reste le moins bon épisode à mon humble avis). Cela ne veut pas dire que cet épisode est raté mais disons qu’il est en dessous des autres. Depuis le début de la saison, Black-ish fait probablement partie de mes comédies préférées et cela me rappelle aussi la façon dont j’étais tombé sous le charme de Trophy Wife (bien que le charme s’était opéré dès le pilote pour cette dernière). Ce qui fait le succès de cette comédie c’est la façon dont elle traite de sujets familiaux avec un angle à la fois afro-américaine mais également moderne. Je crois que le mot moderne est très important, surtout que cela colle parfaitement avec ce que ABC peut faire en termes de très bonnes comédies familiales (Trophy Wife, la saison 2 de The Goldbergs, Modern Family, etc.). Ce qu’elle n’a jamais réussi à faire c’est installer une comédie derrière Modern Family car toutes ses tentatives étaient faites avec des comédies qui n’étaient pas familiales et qui n’avaient aucun lien direct avec la série qui a réussi à construire tout un carré sitcom. C’est aussi une sitcom qui parvient à avoir le début de la saison le plus efficace (avec Trophy Wife) depuis pas mal de temps maintenant. Car il est rare de voir des comédies, d’autant plus familiales, fonctionner aussi bien de façon instantanée.

Il y a toujours des ajustements à faire et là, dès le second épisode tout est rentré dans l’ordre. Si cet épisode est moins bon c’est simplement que j’ai maintenant des attentes démesurées envers la série et que forcément, je me suis retrouvé avec un petit os en travers de la gorge. Les deux grandes intrigues de cet épisode, l’aînée s’occupant des jumeaux et Andre et Rainbow qui se disputent, c’est quelque chose qui n’a pas forcément de grand intérêt. C’est comiquement bon, il n’y a rien à redire là dessus, mais cela ne fait en rien évoluer la série alors que Black-ish a su justement se renouveler au fil des épisodes de façon plutôt efficace et originale. Je ne m’y attendais pas du tout mine de rien et c’est probablement ce qui fait la force de cette comédie et de l’intérêt que je peux lui porter. Car c’est comme ça, tout simplement. Toute l’histoire de Jack et Bow était là aussi plutôt cocasse et réussie d’un point de vue humoristique. Ce n’est pas forcément le cas sur tous les plans mais cela fonctionne bien malgré tout. Car il y a une belle énergie créative parmi les scénaristes de Black-ish et c’est aussi ce qui nous donne souvent l’impression qu’ils s’éclatent tous, scénaristes et acteurs, comme les téléspectateurs devant leur écran. C’est communicatif.

Cet épisode retranscrit le tout très bien d’ailleurs même si l’on aurait peut-être pu demander encore un peu plus de la part de la série. Le couplet sur le potentiel racisme n’est pas nouveau, c’est même quelque chose de très classique. Cela ne veut pas dire que c’est mal exploité par la série mais disons que l’intrigue aurait pu être mise en place de façon beaucoup plus originale ou bien nous offrir une perception différente de celle de Bow (qui n’est pas mauvaise non plus). La relation entre Andre et Bow est tout de façon quelque chose que j’ai toujours apprécié car elle est complètement cinglée et lui a le rôle du père de famille qui doit faire avec sa famille de dégénérés. Lui aussi en a un peu gros sur la patate et il n’hésite pas à exploser mais il doit rester terre à terre à la plupart du temps afin d’être le personnage le plus ancré dans le réel. Il faut bien que des gens puissent s’identifier. Il a un peu le rôle de la mère dans Malcolm par exemple même si la vision est là aussi très différente des deux côtés. Finalement, ce nouvel épisode de Black-ish n’était pas mauvais mais disons qu’ils auraient pu forcer un peu plus sur l’originalité. Surtout que l’on ne peut pas dire que cela soit une mauvaise série et qu’elle a énormément de potentiel pour faire beaucoup.

Note : 6.5/10. En bref, sans être un mauvais épisode on aurait pu demander mieux.

Commenter cet article