Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 10. Episode 10.

29 Décembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 10. Episode 10.

Esprits Criminels // Saison 10. Episode 10. Amelia Porter.


Si CBS semble vouloir mettre en marche un nouveau spin off de Criminal Minds après la tentative ratée d’il y a quelques années (Suspect Behavior avec Forest Whitaker), je ne pense pas que cela soit une mauvaise idée même si Criminal Minds raconte tellement d’histoires différentes sur différents domaines que je me demande vraiment si c’est utile de faire quelque chose qui risque d’être aussi mauvais que la série précédente. Mais bon, il est question cette semaine de « Amelia Porter », un épisode légèrement différent. Cet épisode parvient à mettre en scène son sociopathe de façon particulièrement efficace. Je n’ai rien à redire de ce point de vue là si ce n’est que j’aurais adoré qu’ils aillent encore un peu plus loin. C’est donc l’histoire d’un psychopathe qui, après avoir passé 12 ans en prison pour le viol et le meurtre de sa soeur quand il était adolescent, est de retour pour rejouer la scène mais cette fois avec sa nièce. La façon dont l’histoire évolue tout au long de l’épisode est rapidement fascinant. En effet, le méchant est très bien écrit et ce même s’il y a quelque chose de très classique chez lui. Je ne vois pas ça comme une mauvaise chose en tout cas, surtout que globalement les scénaristes ont su renouveler un peu le genre de façon intelligente.

On va apprendre qui est ce cinglé, comment il fonctionne et surtout ce qu’il compte réellement faire. L’idée que l’on joue sur la récidive n’est pas quelque chose que Criminal Minds fait souvent. J’ai plus l’impression que ce sont des malades chaque semaine qui sont tout ce qu’il y a de plus classique. Sauf que voilà, la série a aussi pour but de faire dans le suivi. Si je peux être déçu du fait que l’on n’ait pas vraiment de suivi avec des enquêtes des premières années de Criminal Minds (ce ne serait pas bête de revenir sur des cas de la saison 1 par exemple qui n’ont pas trouvé de solution). Il y a toujours des affaires non résolues dans Criminal Minds et c’est pourquoi je trouverais intéressant de se concentrer en partie là dessus mais je ne vais pas bouder mon plaisir non plus étant donné que globalement tout se tient de semaines en semaines et ce même s’il n’y a pas vraiment de liens avec les saisons précédentes. Tout au long de son chemin, notre psychopathe va tuer quelques personnes, comme le petit Poucet pourrait semer ses petits cailloux blancs. S’il tue c’est uniquement car ces personnages se sont trouvées en travers de son chemin, rien d’autre.

Je n’ai rien à dire sur le fait que l’épisode parvient justement à nous plonger dans le quotidien de ce personnage, de sa folie qui grimpe de minutes en minutes, etc. C’est aussi une affaire qui change un peu la façon de faire de Criminal Minds. La série n’avait pas pour habitude d’aller dans cette direction avec ses personnages et son univers. Forcément, je me demande dans quelle direction la saison veut aller car il n’y a pas de ligne directrice mais globalement le tout fonctionne terriblement bien. C’est sans parler de la vie personnelle de chacun des personnages. Il y a Beth bien entendu. Elle n’est plus dans la vie de Hotch depuis un bon bout de temps. C’est probablement ce qu’il y a de plus joyeux dans cet épisode et cela permet aussi d’apporter un peu de lumière dans la vie de Hotch alors que ce dernier n’a pas forcément la chance d’être heureux. Toutes les horreurs qu’il voit de semaines en semaines, avec cet épisode c’est l’occasion pour nous de retrouver Beth mais aussi pour lui de retrouver ses enfants. En guise de dernier épisode de l’année pour Criminal Minds, je pense qu’ils ont fait quelque chose de réellement intelligent et efficace qui nous offre l’occasion d’aller un peu plus loin et de changer un peu la direction. Sans parler du fait que les personnages ont tous plus ou moins quelque chose à nous dire (Rossi inclus dont le développement fait dans l’épisode précédent revient).

Note : 7/10. En bref, une bonne chose.

Commenter cet article