Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grantchester. Saison 1. BILAN (UK).

13 Décembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Grantchester

Critiques Séries : Grantchester. Saison 1. BILAN (UK).

Grantchester // Saison 1. 6 épisodes.
BILAN


Daisy Coulam, la créatrice de Grantchester, a voulu nous plonger dans un univers assez intéressant qu’est celui d’un homme d’Eglise qui épaule la police dans des affaires diverses et variées dans la petite ville de Grantchester. Adaptée d’une série de livres de James Runcie, Grantchester est une série assez intelligente mais qui ne délivre pas toujours complètement ce que l’on peut attendre de sa part. Disons qu’il y a des épisodes plus efficaces que d’autres. J’ai notamment adoré l’épisode 5 alors que la place de Chambers est plus ou moins remise en cause. J’aime bien la façon dont le rapport entre Chambers et l’Eglise est fait, notamment quand il faute sans vraiment le vouloir. Située dans l’Angleterre des années 50, Grantchester est surtout une très belle production. En effet, je suis surpris dans le bon sens du terme par la qualité visuelle de la série. Je ne m’y attendais pas forcément même si ITV a déjà prouvé à plusieurs reprises qu’elle savait produire de très belles séries, notamment Downton Abbey. Mais ce que j’aime avant tout dans cette série-ci c’est le personnage de Chambers bien évidemment. Je ne connais pas les romans de James Runcie mais ce n’est pas si important que ça puisque cela n’entache pas le plaisir que peut prendre le téléspectateur. Bien au contraire, je dirais même que c’est une vraie réussite de ce point de vue là.

James Norton gagne au fil des épisodes un peu plus d’intérêt à mes yeux. L’acteur est parfait dans le registre des émotions que l’on va apprendre à connaître petiot à petit. Le révérend Sidney Chambers est de toute façon un personnage à fleur de peau et ce même s’il tente d’être stoïque quand il se retrouve à enquêter main dans la main avec la police. Ses méthodes sont différentes de celles que l’on a pour habitude de voir. On pourrait voir en Grantchester une sorte de Soeur Thérèse .com car au fond les deux exploitent plus ou moins le même filon : l’Eglise qui se retrouve dans des enquêtes policières mais c’est fait ici de façon bien plus intelligente et très différente. En effet, dans Grantchester le but est clairement de nous toucher et c’est très réussi. L’épisode 5 était pour moi le plus intense de toute la saison mais ce n’est pas le seul bon moment de la saison, l’épisode 6 délivre lui aussi, sur sa fin notamment, de très beaux moments qui nous donnent l’impression que la série n’en a pas fini avec nous. Car après tout, il y a encore des tas de choses à nous raconter et ce même si la série n’est pas encore renouvelée pour une saison 2 (ce que je déplore car j’ai bien envie de voir ce que Chambers pourrait devenir après la fin de la saison).

C’est une série qui parle beaucoup de Chambers, car c’est le héros de la saga mais il y a également Geordie Keating, le policier qui va se retrouver assez souvent aux côté de Chambers. J’aime bien la façon dont Grantchester tente d’utiliser ce personnage car ce n’est jamais un policier si classique que ça lui aussi. Il se retrouve donc à faire le pont entre les émotions de Chambers et les enquêtes diverses et variées que l’on va suivre tout au long de ces six épisodes. Je trouve que d’un point de vue des enquêtes, c’est même très réussi car justement la série trouve un équilibre juste entre les personnages et la façon d’enquêter. Ce n’est jamais détaché car le but est aussi de faire évoluer la série avec ces enquêtes. De plus, on peut dire que les cas sont complètement différents de ce que j’imaginais au départ quand j’ai lancé Grantchester. Daisy Coulam qui a travaillé sur Casualty et travaille encore sur EastEnders comprend très bien le registre de la série feuilletante que l’on va suivre sur plusieurs épisodes et pour le coup, c’est même assez surprenant. Car tout semble si naturel. Finalement, le résultat est clairement au rendez-vous et avec l’épisode 5 s’est opéré un vrai changement qui donne envie de voir beaucoup plus dans une nouvelle saison.

Note : 6.5/10. En bref, une série policière belle, efficace et intelligente.

Commenter cet article