Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grimm. Saison 4. Episodes 5 et 6.

14 Décembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grimm

Critiques Séries : Grimm. Saison 4. Episodes 5 et 6.

Grimm // Saison 4. Episodes 5 et 6. Cry Luison / Highway of Tears.


Cette année, la saison 4 de Grimm a beau ne pas être mauvaise, elle n’est malheureusement pas aussi excitante que la seconde partie de la saison 3 dans mes souvenirs. D’ailleurs, la saison 3 avait su transformer Grimm en une sorte de Scooby Doo Gang efficace, ce que je ne retrouve pas vraiment cette année. L’un des gros problèmes de cette année c’est le fait que la série ne parvienne pas vraiment à nous emmener dans une toute nouvelle direction et que l’on a l’impression que tout est donc plus ou moins statique. Le statique n’a pas forcément raison d’être une mauvaise idée, surtout que Grimm aime bien les cas de la semaine et que ceux-ci savent parfois être bons. Comme par exemple c’était déjà le cas de l’épisode 4. Mais voilà, j’ai aussi envie de voir la mythologie de la série évoluer et ces deux épisodes ne font pas toujours les choses dans le bon sens à mon humble avis. J’ai envie de voir les choses de façon différente, notamment du point d’Adalind. Cette dernière est toujours une sorte de personnages pivot que la série aime bien mettre en scène uniquement quand elle en a besoin et malheureusement, on ne peut pas dire que cela soit ce que j’ai envie de voir dans la série. Bien au contraire.

L’idée de « Cry Luison » est une fois de plus de complexifier un peu les choses et de faire des raccords avec la saison précédente et plus particulièrement avec Josh Porter qui apparaît sous les traits du fils du Grimm mourant que l’on avait vu dans l’épisode 3.21. Si le raccord n’est pas mauvais, la série ne semble pas vraiment aller dans une direction intelligente puisque tout au long de l’épisode j’ai eu l’impression d’assister à un épisode des plus médiocre qu’il soit. C’est un peu le même son de cloche avec Juliette. Alors que l’an dernier les scénaristes avaient su faire quelque chose d’elle, cette année ce n’est plus vraiment le cas.

Nick - « The problem is... I like being a Grimm. »
Monroe - « Are you serious? You miss it? »
Nick - « Yeah. And I'm pissed it was taken away from me. »

Je pense que l’un des rares intérêts de ce début de saison c’est le fait que Nick ait vraiment envie de retrouver ses pouvoirs de Grimm, ni plus ni moins. Au départ ce n’était pas un choix pour lui d’être un Grimm et puis c’est rapidement devenu quelque chose qu’il a apprécié. Du coup, que tout le monde tente de l’aider apporte aussi à l’épisode un petit intérêt.

Cela permet à Juliette, sans trop en faire, d’encourager Nick à redevenir ce qu’il était prédestiné à devenir au départ et qu’il a perdu en cours de route. Cet épisode a beau être riche en informations, ce n’est pas ce que la série a fait de plus efficace. J’ai l’impression que justement, derrière le trop plein se cachait quelque chose de légèrement décevant. Pour ce qui est de « Highway of Tears », les choses sont légèrement différentes. L’épisode était un peu plus efficace notamment car il gère un peu mieux le flot d’informations et parvient à décortiquer les choses. Nick et Juliette sont en plein rituel afin de permettre à Nick de retrouver ses pouvoirs de Grimm. Juliette se transforme alors en Adalind ce qui permet de rendre le spectacle tout de suite un peu plus jouissif. La série s’amuse et me fait un peu penser à Harry Potter quand les personnages avaient pris leur potion afin de ressembler à d’autres personnages. C’est un peu la même chose qui se passe dans cet épisode mine de rien. Le cas de la semaine est quant à lui légèrement inutile. Disons que tout le reste est tellement plus intéressant que le cas de la semaine ne parvient tout simplement pas à nous donner envie de revenir.

Je dirais même qu’il s’agit d’un aspect de l’épisode que je ne comprends pas forcément car Grimm n’avait pas besoin de ce cas de la semaine. Parfois les cas de la semaine sont tout simplement inutiles et semblent uniquement justifier le besoin de la série de faire des choses en marge. Mais ce n’est pas du tout ce que j’ai envie de voir. Loin de là. Trubel quant à elle reste probablement l’un des véritables atouts de Grimm. La série ne doit absolument pas se séparer de ce personnage. Ce serait la plus grosse des erreurs qu’ils pourraient faire. Mais ce que j’ai du mal à comprendre c’est finalement ce que la série compte faire de Nick et Hank par exemple dont la relation ne sert plus à grand chose pour le moment. Et l’un des meilleurs moments de l’épisode c’est tout de même Juliette sous les traits de Adalind qui couche avec Nick… « This is your one and only chance to have an affair with my blessing! ». A côté, la vraie Adalind ne sert toujours pas à grand chose.

Note : 4.5/10 et 6.5/10. En bref, entre déception et réussite. Comme toujours.

Commenter cet article