Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Major Crimes. Saison 3. Episode 12. Party Foul.

25 Décembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Major Crimes

Critiques Séries : Major Crimes. Saison 3. Episode 12. Party Foul.

Major Crimes // Saison 3. Episode 12. Party Foul.


Avec ce nouvel épisode, Major Crimes continue d’être une série policière plutôt sympathique et efficace. Disons qu’elle sait très bien ce qu’elle veut et surtout dans quelle direction elle veut aller. Non pas du point de vue des cas où il n’y a pas vraiment de direction à avoir mais plutôt du point de vue des personnages. On nous développe donc l’histoire de Provenza, surtout quand ce dernier rencontre quelqu’un qui pourrait bien lui apporter un peu de bonheur dans sa vie. Après tout il n’y a pas que Sharon et Rusty qui ont le droit au bonheur, les autres personnages ont aussi des choses à nous raconter et cet épisode fait les choses de façon assez intelligente. Je n’ai aucun regret vis-à-vis de l’évolution de l’épisode tant tout semble fonctionner de façon plutôt efficace en son genre. Rusty de son côté est plus heureux que jamais dans sa vie et cela se voit. Il est même prêt à abandonner l’école et à démarrer sa vie d’adulte. Sauf que Sharon n’est pas vraiment d’accord avec ça et sa perspicacité va lui permettre de le « manipuler » afin qu’il change d’idée. C’est une vraie mère au fond Sharon, bien plus que ne peut l’être la vraie mère de Rusty alors que cette dernière ne voit que son intérêt personnel.

Sharon bien au contraire écoute Rusty et tente de le conseiller, de lui dire d’aller dans telle ou telle direction afin d’avoir une belle vie, tout simplement. La scène finale de l’épisode, très familiale, rappelle encore une fois que la relation entre les deux personnages est très différente de ce que les autres personnages de la série peuvent avoir comme relation entre les uns et les autres. Pour ce qui est du cas de la semaine une fête entre adolescents tourne au drame quand deux personnes sont brutalement attaquées avec une paire de ciseaux. Sauf qu’il est impossible au premier abord de savoir ce qui s’est réellement passé. En tout cas l’histoire parvient réellement à devenir intéressante dans la seconde partie de l’épisode quand tout le monde s’oppose et qu’il y a des tas de suspects que l’on ne peut que suspecter. En effet, au départ on ne sait pas du tout où est ce que l’on met les pieds. L’histoire semble assez simpliste dans son ensemble et pas forcément ce qu’il y a de plus inspiré. Il faut donc attendre la seconde partie pour que l’histoire prenne tout son sens et qu’elle nous dévoile réellement ce dont elle est capable.

Ce qui rend cette seconde partie efficace c’est bien évidemment toutes les confrontations, tous les interrogatoires alors que Major Crimes s’est toujours illustrée dans ce domaine. Les interrogatoires c’est ce que la série maîtrise le mieux. C’était une idée assez simpliste au fond car elle ne se complique pas vraiment la tâche mais ce n’est pas bien grave étant donné que le plaisir reste entier. Si le premier épisode de la seconde partie de la saison 3 était très décevant, trop classique, celui-ci aurait peut-être dû faire office d’épisode de retour étant donné qu’il nous offre de façon juste tout ce que j’attendais de Major Crimes. Pour en revenir à Provenza, j’aimerais bien que la série fasse plus ou moins la même chose avec les autres personnages de la série, sans pour autant chercher à créer des relations amoureuses. Après tout, je ne suis pas contre voir d’autres aspects de la vie des personnages que l’on côtoie à chaque nouvel épisode qui passe. Le souci actuellement c’est que l’on ne sait pas vraiment ce qui se passe dans la vie des autres en dehors de Sharon (et encore cette dernière mériterait une histoire plus personnelle) et Rusty qui occupe une grande partie de la série.

Note : 6/10. En bref, une fois que l’épisode se révèle il en devient tout de suite beaucoup plus efficace.

Commenter cet article