Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Major Crimes. Saison 3. Episode 13. Acting Out.

27 Décembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Major Crimes

Critiques Séries : Major Crimes. Saison 3. Episode 13. Acting Out.

Major Crimes // Saison 3. Episode 13. Acting Out.


Quand un jeune acteur est assassiné alors qu’il travaille sur le film de son come-back, l’histoire de la semaine prend rapidement une forme des plus intelligentes. On est dans un épisode qui cherche à réellement exploiter son cas de la semaine contrairement aux deux épisodes précédent qui ne faisaient pas vraiment les choses de la meilleure façon qu’il soit. C’était un regret que j’avais eu du point de vue de la série et « Acting Out » tente d’y remédier, tout simplement. Adam Belanoff (qui a déjà travaillé sur Major Crimes mais également sur The Closer, la série mère) prouve qu’il maîtrise à merveille l’univers. Les scènes d’interrogatoire sont parmi les meilleurs moments de cet épisode alors qu’il y a une certaine forme d’intensité qui se dessine de façon sous jacente et qui rend forcément le tout encore plus intéressant que l’on ne pourrait le penser. Le but ici est donc de croiser les destins et les personnages afin de faire avouer une femme vis-à-vis de son implication dans le meurtre de ce jeune acteur. Tout est fait pour que la pression mise sur le personnage fonctionne. Justina Machado (Destination Finale 2, American Nightmare  2 : Anarchy) incarne une méchante plutôt réussie dans cet épisode. L’actrice joue très bien les subtilités et parvient à nous transporter.

Major Crimes voulait probablement faire un épisode très proche de ce qui fonctionne le mieux dans cette série et je suis très content de le voir. Je ne sais pas trop si au fond tout ce qui est mis en place est judicieux mais je n’ai rien à redire car la morale de l’épisode fonctionne et la façon dont elle est amenée fonctionne tout aussi bien. Ce que je regrette cependant c’est le fait que le personnage de Carlos Bernard (CSI Miami, Dallas) est très mal exploité alors qu’au fond il y avait du potentiel pour faire beaucoup plus avec lui. J’aime beaucoup ce cabotiner de première. Ce n’est pas vraiment un bon acteur mais justement, l’acteur m’amuse pour son côté ridicule. Souvent quand il se prend au sérieux. Mais la série n’en fait pas une utilisation judicieuse. Bien entendu que l’on peut voir ça aussi comme un atout dans le sens où les séries policières, quand elles invitent des acteurs, c’est généralement pour les mettre en avant tout le long et en oublier le reste. Pendant ce temps, les choses vont devenir un peu étranges entre Sharon et Flynn quand la fille de ce dernier vient lui rendre visite.

Torrey DeVitto (Pretty Little Liars) incarne donc le rôle de la fille. C’est un personnage qui explose à l’écran en grande partie vis-à-vis du charisme qu’elle impose et qui donne forcément quelque chose à l’épisode. Je me demande si au fond elle ne devrait pas rester plus longtemps bien au delà de cet épisode et devenir un épisode récurrent. Car c’est un bon personnage malgré toutes les facilités qui l’entoure. Car les scénaristes de Major Crimes semblent adorer les choses simplistes. Je ne suis pas contre, d’autant plus que Nicole évolue tout au long de l’épisode sans que l’on ne sache réellement ce qu’elle veut nous dire au premier abord. Il faut attendre la seconde partie de l’épisode pour que l’on cerne réellement le personnage. Enfin, la relation entre Sharon et Raydor va de pair avec ce que je disais avec l’épisode précédent. Je voulais que les autres personnages en dehors de Rusty aient l’occasion d’être mis en avant et la série. Rusty est d’ailleurs très effacé dans cet épisode ce qui est une excellente chose. Je me demande si au fond ce n’est pas ce qui a fait que cet épisode est l’un des meilleurs de la saison mais il s’est passé quelque chose entre moi et les personnages. Je ne pouvais pas demander mieux.

Note : 7.5/10. En bref, un épisode réussi, classique et pourtant plein de trouvailles.

Commenter cet article