Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marco Polo. Saison 1. Episodes 4 et 5.

26 Décembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Marco Polo

Critiques Séries : Marco Polo. Saison 1. Episodes 4 et 5.

Marco Polo // Saison 1. Episodes 4 et 5. The Fourth Step / Hashshashin.


Si le troisième épisode de Marco Polo avait réussi à faire quelque chose de réellement efficace et intelligent avec tout ce que la série avait pu mettre en place jusqu’à présent, on ne peut pas en dire autant de « The Fourth Step » qui est probablement l’épisode le plus décevant que j’ai pu voir jusqu’à présent. C’est pourtant un épisode qui est bourré de potentiel mais qui ne l’exploite jamais correctement. Cet épisode cherche à se concentrer sur deux intrigues assez importantes dans la série, avec d’un côté le retour du père de Marco, Niccolo à la cour de Kublai Khan et l’histoire du Prince Jingim tentant de former une alliance avec Xiangyang. Encore une fois ce n’est pas ce qui touche à Marco Polo qui est le plus intéressant mais bel et bien le Prince Jingim et Xiangyang. Comme quoi, c’est bien la preuve qu’il y a quelque chose qui ne fonctionne pas du tout chez le héros et je ne sais pas trop pourquoi la série ne cherche pas vraiment à se renouveler de ce point de vue. Mais il y a tout de même quelque chose qui cherche aussi à faire évoluer les histoires de divers personnages de Marco Polo. Ce dernier est quelqu’un que j’ai envie d’apprécier, en grande partie car je ne connais presque rien de sa véritable histoire et que Netflix semble avoir voulu une série en partie basée sur la réalité.

La façon dont Marco Polo nous est contée est assez efficace en son genre d’ailleurs. Marco Polo cherche clairement à faire évoluer la relation entre Marco et son père. Ce n’est pas une mauvaise idée mais pas forcément la meilleure idée que la série ait pu avoir jusqu’à présent. Je me demande vraiment dans quelle direction ils auraient dû envoyer la série pour la rendre encore plus passionnante mais elle n’a peut-être pas le sens de l’épique qu’elle veut se donner. Il y a énormément de potentiel mais elle ne l’exploite pas forcément dans le bon sens et c’est bien l’un des plus gros problèmes de Marco Polo. Mais la série a beau ne pas savoir comment gérer l’histoire de Marco, à mon grand damne, elle sait très bien gérer le reste. Du coup, l’histoire du Prince Jingim était tout de même faite avec beaucoup de simplicité et parvient à associer tout ce qui peut faire le succès de cette série à mes yeux. On retrouve donc le côté un peu épique et creusé de l’histoire comme dans l’épisode précédent (qui avait fait très un beau travail de ce point de vue là même s’ils auraient pu pousser le tout encore un peu plus loin à mon goût). Toute cette histoire d’alliance, de paix, etc. me plait énormément. Cependant, je me demande si au fond la fin de cet épisode ne tente pas de faire une pâle copie de « The Rains of Castamere », ce fameux (et brillant) épisode de Game of Thrones.

Sans pour autant l’égaler. C’est bien le souci qu’il y a avec Marco Polo. Elle peut être impressionnante et pas du tout à la fois. Elle est tout et son contraire et cela m’énerve un peu. Avec « Hashshashin », les choses se présentent légèrement différemment. Je crois que jusqu’à présent la série a su surtout mettre en place sa propre narration et encore, il reste quelques défauts qui font encore une fois le problème de cette série. Je ne sais pas trop dans quelle direction Marco Polo peut réellement aller mais cela reste réellement intelligent. Car je suis persuadé que cet épisode est l’exemple parfait de ce que la série peut faire de meilleur (et cela nous permet bien évidemment de nous rendre compte que Marco Polo n’est pas non plus que ce que l’épisode précédent suggérait). Je pense que le souci pour le moment c’est le héros et cet épisode tente de faire des choses avec lui, en lui donnant non pas de l’importance (ce qu’il a déjà) mais quelque chose de bien plus intéressant et efficace à mon goût : un développement personnel. Ce qui manquait jusqu’à précédent c’est une mise en avant du héros comme un héros et pas comme un élément narratif comme un autre.

Ce qui a réellement permis à la série de décoller c’est le combat entre Khan et Ariq à l’issue du second épisode. Puis la série a fait des choses dramatiques également. Marco a un plan pour s’infiltrer en tant que marchant afin d’infiltrer la ville où les Hashshashin sont connus pour être encore en vie. L’idée est intelligente et permet aussi de changer un peu la dynamique du héros qui était plus ou moins coincé dans des intrigues où il n’était pas vraiment amené à évoluer et à nous donner l’impression qu’il va bien pouvoir grandir. Marco Polo passe cependant encore un peu trop de temps sur certaines futilités qui ne sont pas forcément très importantes. Mais il y a une vraie volonté derrière de faire des choses, notamment avec la scène l’opium sauf que la série ne semble pas aller au bout de ce qu’elle tente de faire de ce point de vue là et cela fini donc par devenir légèrement décevant. Mais je ne peux pas trop cracher sur cette série car il y a tout de même quelque chose qui me donne envie de revenir encore et encore à chaque nouvel épisode qui passe. Comme quoi.

Note : 3/10 et 7/10. En bref, on oscille entre le très mauvais et le très bon.

Commenter cet article