Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Nashville. Saison 3. Episode 10. First to Have a Second Chance.

16 Décembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Nashville

Critiques Séries : Nashville. Saison 3. Episode 10. First to Have a Second Chance.

Nashville // Saison 3. Episode 10. First to Have a Second Chance.


Entre un cancer, une tentative de suicide, une rupture, etc. le dernier épisode de l’année pour Nashville voulait clairement nous déprimer. Il a réussi à me faire et pas seulement pour ses intrigues car je trouve également que l’épisode n’est pas aussi réussi qu’il n’aurait probablement pu l’être. Tout commence avec Will et son homosexualité qui fait de plus en plus de bruit dans les médias. Beaucoup se posent des questions sur lui, sur le fait qu’il pourrait bien préférer les frites aux moules, tout simplement. S’il fait tout pour que l’on cache son homosexualité, je suis persuadé que s’il l’avait révélé avant Layla, alors les choses auraient été légèrement différentes. Layla n’est pas heureuse, elle ne peut pas l’être et Jeff de son côté est tellement un con que forcément, il ne va pas l’aider. Mais s’il n’y avait que ça, ce serait un miracle. Quoi qu’il en soit, ce que j’apprécie de voir dans cette série c’est le fait que les personnages évoluent dans une direction assez intelligente et nous offrent donc l’occasion d’apprécier ce qui se passe. Au moins pour cette partie de l’épisode. L’histoire de Will et Layla est une histoire de personnages maudits. Je suppose que Will va avoir une sorte d’ultimatum, révéler son homosexualité ou continuer à faire souffre Layla.

Je pense que le meilleur moment pour Will de sauver sa propre vie mais surtout celle de ceux qu’il aime, c’est de laisser Layla partir et d’enfin avouer qui il est réellement aux yeux du monde. Ce n’est pas grave d’être gay en étant artiste. Certes cela va forcément amputé un peu sa base de fans mais je ne vois pas pourquoi il serait moins connu, moins reconnu, etc. Au moment de retrouver Layla dans la piscine, si Jeff semble n’avoir à faire que de son image (en appelant Teddy pour couvrir ses traces), Will est le seul qui va se jeter dans la piscine pour aller la sortir de là et l’aider. Teddy reste encore une fois le personnage noir et inintéressant de Nashville. Son histoire de relation avec une escort girl qui lui propose la GFE, c’était franchement ridicule et prouve une fois de plus que la série a besoin de Teddy alors que ce personnage ne sert plus à rien depuis un sacré bout de temps maintenant. Par ailleurs, nous avons le cancer et c’est Deacon qui va nous l’offrir. Cela va donner une raison de plus à Rayna dans le futur de l’aimer et d’être près de lui. Je suppose que cela sera l’une des raisons qui va leur permettre de se renouveler tout simplement. Sauf que je n’ai pas envie de voir ça de cette façon. Loin de là. Je préférerais, de loin, que Nashville développe autre chose.

Car maintenant j’ai envie de voir Rayna un peu en tant que célibataire. Cela pourrait peut-être avoir son intérêt. Sa rupture avec Luke était prévisible, d’autant plus à ce moment propice de la saison. Elle ne sert pas à grand chose et de toute façon que j’ai jamais vraiment aimé Luke. Ce n’est pas une grosse perte et tout ce que j’espère c’est que Luke va plus ou moins disparaître de la série. Finalement, ce nouvel épisode de Nashville prouve donc une fois de plus que le meilleur ce n’est pas forcément les grands personnages. En parallèle nous avons également Avery et Juliette qui vont se marier aussi rapidement que de façon très surprenante. Je ne sais pas si l’on peut leur souhaiter tous nos voeux de bonheur mais pour le moment, c’est une relation qui arrive enfin là où elle devait arriver et c’est déjà pas mal. Il y a aussi Gunnar, très secondaire cette semaine qui ne sert donc pas vraiment son personnage, en plus de Sadie ou encore Kiley. Tout cela semble réellement prendre des proportions inintéressantes au possible, en grande partie à cause des scénaristes qui vont dans tous les sens avec tout sans réellement nous donner envie d’en voir plus.

Note : 5.5/10. En bref, pas mal mais peut mieux faire.

Commenter cet article