Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Profilage. Saison 5. Episodes 11 et 12.

6 Décembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Profilage

Critiques Séries : Profilage. Saison 5. Episodes 11 et 12.

Profilage // Saison 5. Episodes 11 et 12. Pour toujours / A jamais.
SEASON FINALE


Avec ces deux derniers épisodes, nous avons droit à une fin de saison efficace, sympathique mais tout de même assez foutraque. Les deux épisodes parlent dans tous les sens, avec d’un côté la folie de Chloé qui grandi encore et encore, des tas de scènes d’action ici et là, Fred qui se retrouve poignardée et ensuite se retrouve kidnappée, etc. Tout un tas de choses se déroulent donc dans tout ce bordel pas toujours très bien organisé. Ce n’est pas deux mauvais épisodes de Profilage mais disons que l’on aurait pu apprécier de voir des choses peut-être plus efficaces et intéressantes. Surtout que c’est une série qui nous a déjà habitué à beaucoup mieux lors de ses précédents season finale. Avec le premier épisode, « Pour toujours », Hippolyte se prépare à marier Jessica dans une église de la campagne. Sauf qu’à ce moment là, nous avons aussi Fred qui se fait poignarder. Tout cela nous emmène sur une enquête très personnelle où beaucoup de choses se passent mais où Profilage ne prend pas le temps de faire quoi que ce soit. On a donc l’enquête, les états d’âme d’Hippolyte (qui a épousé Fred alors que sur un coup de tête, elle a eu de la peine pour ce dernier, laissé tomber par Jessica).

L’épisode enchaîne tout un tas de choses qui apparaissent comme intéressantes mais ce n’est pas toujours très réussi. Chloé est donc le vrai intérêt de cet épisode où les moments où elle passe pour la folle de service, elle est brillante. Quand on sait que Odile Vuillermin vivra ses dernières instants dans la série lors de la prochaine saison, on est en droit de se demander ce qu’ils vont parvenir à faire par la suite. J’aurais bien aimé qu’ils creusent un peu plus certains aspects de la série, tout simplement car j’aime trop ces personnages pour voir une fin de saison partir autant dans tous les sens. J’ai cependant préféré « Pour toujours » à « A jamais » qui, sans être un mauvais épisode non plus, ne parvient pas à associer toutes ses intrigues et à nous offrir quelque chose d’aussi efficace que le reste. C’est la suite directe de « Pour toujours » et pourtant, avec tout qui s’accélère encore un peu plus, on sent que Profilage n’a jamais le temps de se poser et de faire les choses de façon sereine et posée. La série en aurait pourtant bien besoin, surtout que généralement je vois Profilage comme une série policière qui justement développe la psychologie des personnages.

Reste alors quelques scènes d’envergure efficace, comme la mutinerie en prison par exemple qui permet de mettre Rocher en danger mais aussi de nous offrir une scène d’action digne de ce nom. C’est pour ça que j’apprécie aussi Profilage quand elle veut bien faire de bonnes choses. Le problème maintenant c’est que je ne sais pas du tout dans quelle direction la saison prochaine va bien pouvoir aller si ce n’est que la folie de Chloé, son addiction, etc. tout cela va prendre forcément une ampleur bien plus importante. La saison 5 n’est pas la plus réussie de Profilage, je dirais même que c’est la saison la plus faible de la série. Elle a de grande qualité mais cette fin me laisse tout de même sacrément perplexe, moi qui était plutôt habitué à voir une série policière qui cherchait justement à prendre son temps sans pour autant chercher à nous délivrer des cas de la semaine que l’on a déjà vu précédemment. Il y a eu des tas d’épisodes de remplissages pas toujours très bien équilibrés parmi les 12 épisodes de cette saison et franchement, c’est probablement ce qu’il y a de plus décevant. Surtout que j’aurais aimé voir les choses évoluer dans le bon sens.

Ainsi, on se retrouve donc avec une série efficace, une fin de saison pleine de bonnes choses mais l’on n’a pas eu l’impression de pouvoir l’apprécier. Finalement, j’aimerais bien que la prochaine saison se concentre en grande partie sur le développement personnel des personnages, des diverses relations car cette fin de saison légèrement bâclée, comme s’ils avaient voulu caser le développement personnage de 4 épisodes en 2 épisodes me laisse tout de même sacrement perplexe.

Note : 6/10. En bref, fin de saison efficace mais bâclée.

Commenter cet article

Sarah 07/12/2014 15:46

Quel final!!! Final à couper le souffle, les 10 dernières minutes sont scotchantes! Mais après, je suis d'accord avec toi, je trouve aussi que c'est la saison la moins réussie. Des bonnes idées, les références aux 10 petits nègres, Norman Bates, Eyes Wide Shut, le retour de Louise... le casting et la réalisation toujours au top. Mais il y a pas mal de mais. La série a voulu plus de légèreté, un peu plus d'humour. Si le claquement de doigt de Chloé pour le bébé était très amusant, il y a eu des sacrés ratés, comme l'enterrement de vie de jeune fille avec la mère de Fred, ou le pire: le clone de Lafayette dans la prison, non mais quelle erreur!!! Du point de vue de l'humour, la saison 2 avec Guillaume de Tonquédec était bien mieux. Même en saison 4, avec l'épisode en 1945 par exemple. Rocher en danger cette saison, ben je ne l'ai pas vraiment ressenti. Adèle s’immisce dans sa vie, c'est tellement rapide et sans conséquence, pas assez exploité, dans l'épisode 8 on se doute bien qu'il ne sera pas émasculé, mais de là à finir l'épisode drogué endormi! Et la machination fil rouge qui l'amène à sa lettre de démission, je ne l'ai pas vraiment senti si piégé (il y avait plus de tension avec Frédérique Bel en saison 3). Globalement les fils rouges des dernières saisons ont été mieux gérés. Les saisons semblaient mieux équilibrées, effectivement les 2 derniers épisodes donnent une impression de fourre-tout. Mais encore une fois, quel final! hâte de voir ce que nous réserve la saison 6!