Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Comeback. Saison 2. Episode 6.

19 Décembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Comeback

Critiques Séries : The Comeback. Saison 2. Episode 6.

The Comeback // Saison 2. Episode 6. Valerie Cooks in the Desert.


Cette semaine, Valerie va retrouver Gigi, ancienne scénariste de Room and Bored au supermarché et je pense que ce qu’elle dit à Valerie à ce moment là, « Women in the business are not allowed to cry » est particulièrement vrai. Peu importe ce qui se passe avec Valerie sur le tournage de Seeing Red et peu importe si tout cela est éprouvant, elle doit faire mine de rien et continuer tout simplement car elle est chanceuse. Elle ne peut pas montrer qu’elle est déçu du traitement qu’elle subit ou bien qu’elle est touché car elle doit être reconnaissante plutôt qu’autre chose. Le mariage de Valerie est probablement ce qu’il y a de plus important dans cet épisode. On sait que ce mariage est en train de partir en sucette, surtout depuis que Valerie a invité les équipes de Seeing Red à tourner chez elle la série. Cela a compliqué les relations de couple des deux personnages, donnant souvent envie au mari de fuir chez sa soeur, de ne pas rester auprès d’elle et il a bien raison de penser qu’il n’a plus du tout la même place maintenant qu’il avait auparavant. Je me demande même si au fond il a eu une réelle place sauf que la toute fin de l’épisode tente d’inverser la tendance, laissant espérer un retour à la normal pour les deux personnages.

En tout cas Valerie sait très bien que son mariage est complètement torpillé et bien que pour le moment Seeing Red soit le plus important, car elle ne peut pas rater l’opportunité de sa carrière, de sa vie, elle se rend aussi compte qu’elle a besoin de son mari. Valerie continue d’être humiliée comme il se doit sur le plateau de tournage de Seeing Red alors qu’elle se retrouve dans le désert, enfermée dans le coffre d’une voiture, du scotch sur la bouche et attachée. C’est tout de même terrible de la voir dans cette situation surtout que tout le monde sur le plateau de tournage ne semble pas avoir grand chose à faire d’elle et encore moins de son confort. Cela me fascine tout de même de voir à quel point on peut aussi tester les limites d’une actrice qui en veut réellement. Jusqu’où peut-on aller. C’est tout de même impressionnant de voir le monde de Valerie d’être côté devient un véritable enfer (les serpents - personnellement j’aurais démissionné depuis longtemps -, etc.). De son côté, j’aime bien ce qui est fait également avec Paulie G. dont l’état n’est pas vraiment au sommet de sa forme. On sent qu’il est là, qu’il n’en a rien à faire (ses histoires de messages privés plutôt que d’écrire les scripts) mais que tout va bien. Surtout que Seeing Red est bien vu de la critique pour la prestation de Valerie.

Mais encore une fois, le plus important c’est le mariage de Valerie alors que cette dernière panique. Elle va devoir annuler un dîner à Nobu avec son mari à cause d’un tournage surprise, mais au fond Valerie est aussi perdue sur le tournage de sa série. Elle ne sait pas du tout dans quelle direction elle va réellement, dans quelle direction va la série mais elle suit car elle n’a tout simplement pas mieux à faire. Ils veulent la voir sur le tournage de la série quand ils ont besoin d’elle et elle ne doit rien dire. Valerie est au fond un peu trop gentille mais je ne serais pas contre de la voir réellement péter les plombs car je trouve que justement Valerie est une fausse calme qui pourrait exploser à tout moment. C’est un peu comme une bombe que l’on contient et qui pourrait exploser à n’importe quel moment. De toute façon, Valerie sait qu’elle n’est pas une grande star, qu’à son âge elle n’a pas mieux, et qu’elle doit faire avec le peu de reconnaissance qu’elle peut avoir à ce moment là. La façon dont la série dépeint l’univers est tout de même assez efficace car l’univers de la série est toujours aussi bien fabriqué. Le scénario cherche avant tout à prouver que notre héroïne ne peut pas être heureuse et dès qu’elle tente de l’être il y a toujours quelque chose qui revient. Valerie a de toute façon un problème et c’est son envie de célébrité, son égo, qui dépasse tout le reste.

Note : 8.5/10. En bref, la série continue d’être fascinante pour la façon dont son héroïne tombe.

Commenter cet article