Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Comeback. Saison 2. Episode 7.

26 Décembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Comeback

Critiques Séries : The Comeback. Saison 2. Episode 7.

The Comeback // Saison 2. Episode 7. Valerie Faces the Critics.


La série a beaucoup évolué entre la première saison et la seconde saison. En effet, cela passe en grande partie par la façon dont le « documentaire » tourné sur la vie de Valerie, cette sorte de télé-réalité, est très différent dans la saison 2. Dans la première saison c’était l’histoire d’une femme qui tente d’avoir la célébrité qu’elle veut désespérément atteindre. Maintenant qu’elle a retrouvé la célébrité et qu’elle a ce qu’elle voulait depuis le début, c’est une histoire qui nous raconte ce que cela implique d’un point de vue personnel. En effet, sa relation avec son mari s’est détériorée au fil des épisodes, délivrant une confrontation à coeur ouvert dans cet épisode qui était assez brillante. Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que la série aille dans cette direction là dans l’avant dernier épisode. Je m’attendais plus à ce que la série aille dans une direction légèrement différente mais le résultat est au rendez-vous et je pense que c’est tout ce qu’il faut retenir. Surtout que la vie de Valerie est tout de même sacrément vide désormais. Sans son mari pour l’épauler alors qu’il a toujours été là jusqu’à présent, elle ne peut que se sentir seule et cela pourrait se comprendre. Elle est encore dans le tourbillon de la célébrité, tente de cacher son mal-être derrière son sourire et son aura.

Mais cette célébrité soudaine pourrait bien aussi lui coûter bien plus, notamment son âme. Elle est clairement en train de changer, de vendre son âme au diable. « Valerie faces the Critics » est donc un épisode qui cherche à mettre en avant la célébrité qui est en train de gangrener la vie de notre héroïne mais également le fait qu’elle est peut-être déjà sur un piédestal. La séance avec les journalistes était tout de même chaotique. Elle réponse aux questions de façon approximative, ne se rend pas forcément compte des âneries qu’elle peut raconter tout en tentant de rattraper certaines boulettes (toute l’histoire des rires des sitcoms par exemple était embarrassant pour elle car elle se ridiculise une fois de plus). C’est un peu comme ce moment où elle croise dans les dernières secondes de l’épisode Paulie G dans un ascenseur. Les deux tentent de faire en sorte de garder les apparences mais l’on sait pertinemment qu’il y a un vrai malaise palpable. Je ne pense pas que le téléspectateur en soit le seul témoin. L’autre faute que Valerie va commettre c’est qu’au fond elle ne sait même pas vraiment de quoi parle Seeing Red. Elle a beau avoir jouer dedans, la série est tellement confuse pour elle par rapport à tout ce qui s’est passé durant le tournage qu’elle ne comprend pas toutes les questions que l’on peut lui poser.

J’ai beaucoup aimé le passage à The Talk en guise d’ouverture de cet épisode. C’était une fois de plus l’occasion de se pencher sur la célébrité de Valerie et de la façon dont elle semble le vivre à l’écran en tout cas. Puis nous avons le passage chez son assistant qui est tout de même assez cocasse.  C’est bourré de moments assez amusants, surtout quand l’on tombe sur l’escort. Michael Patrick King et Lisa Kudrow ont ici écrit un nouvel épisode brillant qui démontre à quel point The Comeback est bourrée de tensions dramatiques. Je me demande comment cela va se terminer mais je suis certain que cela ne peut pas bien se terminer pour Valerie. Cette dernière est en train de voir à quel point la célébrité a son côté pervers et qu’au fond elle était bien avec son mari pour la soutenir dans ses téléfilms bizarres et projets de films d’horreur d’étudiants. Maintenant qu’elle est célébrité, aimée pour son rôle de martyr de l’Amérique dans Seeing Red, je ne pense pas qu’elle puisse s’en sortir aussi facilement qu’après l’annulation de la sitcom Room & Bored. The Comeback reste une sacrée série et le dernier épisode de la saison, déjà plein de belles promesses, ne peut pas être à nouveau la fin de la série. Je me demande d’ailleurs si HBO va commander une saison 3. Cela semble assez compromis mais bon, on ne sait jamais (et Lisa Kudrow est bien plus intéressante ici que dans sa série épave Web Therapy).

Note : 9/10. En bref, la série continue de surprendre.

Commenter cet article