Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Missing. Episodes 5 et 6.

4 Décembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Missing

Critiques Séries : The Missing. Episodes 5 et 6.

The Missing // Saison 1. Episodes 5 et 6. Episode Five / Episode Six.


Plus le temps passe et plus les révélations files. C’est quelque chose que j’apprécie tout particulièrement et qui fonctionne plutôt bien dans son ensemble, surtout que les scénaristes parviennent tout de même à faire des choses assez efficaces. En grande partie car l’intrigue en elle-même est réellement intéressante et qu’elle nous offre l’opportunité de voir les choses peut-être différemment. Ce qui m’intéresse bien évidemment c’est le fait que la série se laisse plus ou moins des sortes de challenge. Elle veut nous surprendre et la découverte de Tony sur le yatch de Ian Garrett est forcément parfaite pour nous glacer le sang et nous donner tout de suite envie de voir la suite. Cela me fait un peu penser, dans un registre très différent, à The Fall qui s’est énormément concentré sur l’action et le côté thriller dans sa seconde saison. The Missing se concentre aussi sur les sentiments des personnages et c’est une autre bonne chose mais forcément, ce n’est pas ce qui me plaît le plus. C’est quelque chose qui fonctionne bien du point de vue du scénario, du drama que la série installe et de ses révélations qui sont forcément parfaites pour nous offrir un spectacle assez digne de ce que j’ai toujours attendu de la part de The Missing. Bien évidemment que l’on a aucune image de violence sur enfants mais Tony et ses expressions sont largement suffisantes.

Bien sur Garrett ne soit pas à l’origine de toute cette histoire, on sent que l’on arrive tout de même au bout d’une histoire. La façon dont le passé et le présent parviennent à être reliés est quelque chose que j’apprécie tout particulièrement. Cela permet aussi de faire des constats, notamment comment Tony ou encore Julien ont évolué au fil des épisodes. Julien Baptiste continue donc son enquête, main dans la main avec Tony, avec qui il a développé une relation assez privilégiée au fil des années. Julien sait très bien que Tony a envie de se venger, et il va très bien le comprendre dans l’épisode 6. J’ai beaucoup aimé la façon dont il prend les choses en main et parvient donc à éliminer Garrett comme si de rien n’était. Enfin, pas totalement car Garrett, quand il disparaît ce n’est pas celui que l’on ne va pas avoir envie de chercher. On se retrouve donc avec quelque chose de très efficace, notamment quand Tony tente de venir à bout de Garrett et la façon dont il résout son histoire. Heureusement qu’il a Julien dans sa manche et que c’est ce dernier qui a trouvé sa chemise pleine de sang. Mais Tony est quelqu’un qui a démontré, notamment en 2006, qu’il était plein de rage pour ce qui est arrivé à son fils.

Surtout quand il est arrêté pour avoir agressé le pédophile Vincent Bourg. L’épisode 1.05 se concentre énormément sur le passé et l’année 2006. Si côté représentation historique je pense que la France n’était pas si chauvine avec l’équipe de France lors de la coupe du Monde (ils ont abusés, les photos de Zidane jusque dans les toilettes…), ce n’est pas grave car ce ne sont que de petits détails qui n’ont pas une grande incidence sur l’intrigue de la saison. Car le but est de voir évoluer Tony, comment sa rage prend le dessus, surtout quand il pense avoir trouvé la bonne personne responsable de ce qui s’est passé. La confrontation finale à l’issue de l’épisode 1.05 est probablement l’un des meilleurs moments de toute la saison pour le moment. C’est quelque chose qui parvient à assurer et surtout à prouver à quel point la série est arrivée à ce qu’elle voulait être et faire. C’est un exemple parfait. Plus le temps passe et plus les twists se font présents. On se retrouve donc avec tout un tas de choses assez amusantes, notamment au travers des twists de l’épisode 1.06. Ils sont tous plutôt intelligents. On sent que le but de The Missing est de rester réaliste. Cela permet d’exacerber en plus de ça de belles émotions.

Notamment dans la relation entre Emily et Tony. Cette relation est probablement ce qui a le plus évolué au fil des épisodes de The Missing. Frances O’Connor, déjà excellente en temps normal, semble s’être plus ou moins découverte. A Bruxelles, Julien va se retrouver à payer 15 000 euros pour une information alors qu’il était venu avec beaucoup d’espoir pour conclure cette enquête. Cet épisode se concentre surtout sur les conséquences de ce qu’a fait Tony, le meurtre de Garrett et les traces qu’il a tenté d’effacer. Il a tout de même été très efficace et rapide. C’est la preuve de sa rage et de son envie de vaincre le pédophile qui aurait commandité ce qui est arrivé à son fils. La dernière scène de l’épisode est peut-être ma préférée, permettant de conclure sur une jolie note où Julien accepte la vengeance de Tony et ce dernier peut plus ou moins respirer désormais même si l’enquête et la quête ne sont pas terminés. Après tout, il reste encore deux épisodes et donc tout un tas de twists potentiels je suppose. Surtout la scène où Julien se fait tabasser à la fin de l’épisode prouve que le danger rode encore. Khalid n’est de toute façon pas celui que je préfère mais qui pourrait enfin avoir un vrai intérêt.

Note : 7.5/10 et 8/10. En bref, The Missing poursuit sur sa bonne et belle lancée.

Commenter cet article