Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Originals. Saison 2. Episode 9.

16 Décembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Originals

Critiques Séries : The Originals. Saison 2. Episode 9.

The Originals // Saison 2. Episode 9. The Map of Moments.


On nous a promis avec cet épisode un épisode spécial de Noël qui envoie du bois et c’est en partie ce que l’on a eu, disons que de se concentrer sur Rebekah ne pouvait pas ne pas réussir à la série. Bien au contraire, sans compter qu’Esther va se faire avoir comme une bleue par ses enfants et se retrouver dans une sale situation : elle va devenir tout ce qu’elle a toujours renié, une vampire. J’adore le twist autour de sa transformation dans le sens où cela permet d’apporter un véritable changement dans la série. Esther ne peut pas être une sorcière ET une vampire, ce qui pose donc plusieurs problèmes pour elle. Elle est en plus de ça immortelle. Je me demande comment The Originals va faire évoluer cette histoire, d’autant plus que j’ai toujours vu Esther comme une sorcière qui était potentiellement encore plus méchante par la suite. Mais cet épisode parvient tout de même à me surprendre car c’est une évolution que je n’ai pas du tout vu venir. On voit à un moment Esther plus ou moins gagner son combat mais le retournement de situation a fait que la surprise fût de taille. Je pense que The Originals avait besoin de ça, ne serait-ce que pour faire grandir ses personnages et ne pas laisser son histoire stagner.

La façon dont Julie Plec a vendu l’épisode n’était pas une mauvaise idée, elle nous a dit qu’elle allait mettre en avant la famille Mikaelson et elle l’a fait dans un épisode qui, tout en gardant l’esprit de la série, parvient également à nous offrir un peu de l’esprit de Noël. Notamment lors de ce petit selfie en  famille qui est probablement l’un des moments les plus mignons et les plus sympathiques de l’épisode. C’est en tout cas ce que je pense. Mais ce qui fait aussi le succès de The Originals se retrouve dans cet épisode alors que la série parvient à mettre un peu de lumière sur tout ce qu’il y avait de plus confus depuis le début de la saison. Le moins que l’on puisse dire c’est que la série n’a pas fait dans le plus efficace et surtout le plus simple depuis le début de la saison 2. Il se passait tellement de choses dans chaque nouvel épisode que j’arrivais même à oublier de vous parler de certaines parties. Je sais, regarder par deux les épisodes n’est pas forcément la meilleure idée qu’il soit mais il faut que j’optimise mon temps également. Quoi qu’il en soit, cet épisode cherche donc à renouveler un peu l’air de la série en se séparer de certaines choses et en envoyant les personnages, pour la plupart, vers quelque chose de beaucoup plus global.

Je pense bien évidemment à Jackson et Hayley par exemple, sans parler de la famille Mikaelson qui ont tous des choses à nous raconter, dans le présent comme dans le passé. Le retour de Rebekah aux côtés d’Elijah et Klaus était une très bonne idée, Rebekah est même généreuse et je trouve qu’elle apporte énormément de bonnes choses à l’épisode. Le départ de Claire Holt a de toute façon été un peu problématique l’an dernier et l’on en ressent toujours les conséquences. Mais cela ne veut pas pour autant dire que The Originals ne parvient pas à construire quelque chose sans elle. Je me demande cependant si au fond la résolution n’était peut-être pas une mauvaise idée. J’ai envie de croire qu’il y a du potentiel, qu’ils peuvent faire beaucoup plus mais franchement, on ne peut pas dire que cela soit ce que The Originals ait fait de plus intéressant. Car je suis persuadé que de toute façon la série ne peut pas réellement vivre sans elle. Heureusement à côté qu’il y a Koleb. C’est toujours assez amusant de le voir partir dans tous les sens et de trouver un sens à son histoire. Le personnage évolue donc de façon assez efficace dans son ensemble, prouvant une fois de plus que Julie Plec a une vraie direction pour la saison malgré le côté confus de certaines choses.

Note : 8/10. En bref, un très bon épisode de fin de mi saison. A suivre…

Commenter cet article

Pascal 17/12/2014 19:45

@delro sympa ta critique ;)
Le problème avec 2 épisodes par critique c'est qu'on est obligé d'attendre trop longtemps pour la lire et au final on zappe aussi la moitié.
Par exemple j'attends avec impatience la critique des épisodes 10 et 11 de Brooklyn 99 mais dans ma tête je lirais plus celle du 11 ( frais dans ma tête ) que du 10...