Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Z Nation. Saison 1. Episodes 8 et 9.

7 Décembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Z Nation

Critiques Séries : Z Nation. Saison 1. Episodes 8 et 9.

Z Nation // Saison 1. Episodes 8 et 9. Zunami / Die Zombie Die… Again.


Je pense que le plus grand problème de Z Nation c'est d'avoir des idées mais de vouloir avoir une mythologie trop complexe pour ce qu'elle est réellement. Car de base Z Nation est une série simpliste et j'ai envie qu'elle reste aussi simple. Le fait qu'elle cherche à nous offrir quelque chose de plus complexe, notamment avec Citizen Z, ce n'est pas forcément ce que j'attends de sa part. C'est pourquoi "Zunami", bien qu'il soit efficace quand on confronte des zombies, m'a terriblement ennuyé quand il s'agit de nous parler de Citizen Z. Il fallait bien s'attendre à ce que le personnage prenne une place plus importante au fil des épisodes. Notamment car la série avait toujours su plus ou moins suggérer qu'il était quelqu'un d'important et qu'il était l'un des éléments essentiels de la mythologie de la série. L'arrivée de ce mystérieux cosmonaute aurait pu être une façon comme une autre de sauver Citizen Z sauf que ce n'est pas du tout le cas. Je dirais même que cela ne a rien apporté si ce n'est démontrer un peu plus qu'il est complètement ravagé et que l'on ne peut plus vraiment y faire quoi que ce soit. La tentative est toujours présente de nous dire qu'au fond ce n'est pas le personnage que l'on a vu depuis le début de la saison.

Et qu'il aurait donc des choses intéressantes et intelligentes à nous raconter. On passe le plus clair de notre temps avec ce cosmonaute confrontation Citizen Z. Si seulement cela pouvait donner de vraies bonnes séquences. La folie est là, palpable, mais le confinement (qui aurait dû participer à me faire plaisir) ne fonctionne malheureusement pas aussi bien que prévu. Ce que j'ai surtout enviée retenir d'épisodes en épisodes c'est la façon dont la série tente de mettre en scène certaines choses. Notamment l'introduction de "Die Zombie Die…Again" qui ressemble à une scène d'un film de Robert Rodriguez. C'est parfait en somme pour nous mettre en condition. J'aime bien ce genre de petites séquences qui dénotent du reste de la saison. Généralement, Z Nation n'est pas une série visuellement très travaillée. On retrouve donc tous les défauts des programmes Asylum, visuellement en tout cas. Nos survivants dans "Zunami" souffrent de déshydration puisque cela fait plusieurs jours qu'ils n'ont pas pu voir une seule goutte d'eau. De plus, ils vont réaliser qu'un "zunami" (ce pourrait être un excellent titre de téléfilm Syfy mine de rien). La série ne cherche pas à faire beaucoup de choses de ce zunami si ce n'est concentrer le tout dans un seul lieu…

Et tenter petit à petit d'éliminer certains personnages tout en créant de nouvelles opportunités pour d'autres. L'une des bonnes choses de Z Nation c'est quand elle tente de sortir un peu de sa mécanique pour nous offrir des épisodes plus originaux. C'est le cas de "Die Zombie Die… Again". La façon dont l'épisode utilise l'histoire de Mack et Addy change un peu de tout ce que l'on avait pu voir précédent. Après tout c'est ce genre de choses ui donnent aussi envie de revenir d'épisodes en épisodes, sans que cela ne soit pour autant brillant. Construire tout un épisode sur Addy et Mack était une idée ambitieuse qui aurait pu délivrer le pire épisode de la série. Sauf que c'est probablement le meilleur. C'est un épisode qui part dans tous les sens sans que l'on ait l'impression de s'ennuyer. Bien au contraire, tout ce qui se passe dans cet épisode est assez léger et même terriblement cocasse. Mack est quelqu'un d'un peu gauche sur les bords ce qui rend ses séquences les plus amusantes les plus réussies. Les séries fantastiques sont de toute façon parfaites pour ce genre d'épisodes qui m'a donné l'impression de voir un épisode de Supernatural par exemple. Il y a des similitudes flagrantes. Finalement, ces deux épisodes sont très différents avec d'un côté quelque chose d'original et très réussi et de l'autre un épisode assez pompeux sur un épisode qui n'intéresse personne.

Note : 2/10 et 8/10. En bref, le bon et le mauvais.

Commenter cet article