Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Une Heure de Tranquillité, vaudeville référencé

4 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Une Heure de Tranquillité, vaudeville référencé

Une Heure de Tranquillité // De Patrice Leconte. Avec Christian Clavier, Carole Bouquet et Stéphane de Groodt.


Après s’être égaré au cinéma dans quelques films ratés, Patrice Leconte est de retour avec un vaudeville ultra référencé où au centre un Christian Clavier qui en fait des caisses parvient à nous offrir un divertissement efficace mais pas sans problèmes. Une Heure de Tranquillité c’est avant tout un film qui arrive après Qu’est ce qu’on a fait au Bon Dieu, succès surprise de l’année (près de 13 millions d’entrées) et qui met à nouveau Christian Clavier dans le rôle du comique de service. Cet acteur est toujours très bon, notamment quand il s’agit de tomber dans la presque auto-parodie. Car oui, l’acteur s’amuse, en fait des tonnes et semble même des références à des personnages qu’il a pu incarner par le passé. Je pense par exemple à Jacquart des Visiteurs, Ménard du Prix à Payer, Jérôme des Bronzés, etc. Je dois avouer que j’aime beaucoup cet acteur et je ne suis pas le seul car les français l’adorent aussi. Mais c’est un retour aux sources pour Patrice Leconte également, un retour au vaudeville après s’être égaré dans des films comme Une Promesse ou encore La Guerre des Miss. De la comédie au drame complètement raté, voici donc deux très mauvais exemples à suivre.

Michel, passionné de jazz, vient de dénicher un album rare qu’il rêve d’écouter tranquillement dans son salon. Mais le monde entier semble s’être ligué contre lui : sa femme choisit justement ce moment pour lui faire une révélation inopportune, son fils débarque à l’improviste, un de ses amis frappe à la porte, tandis que sa mère ne cesse de l’appeler sur son portable… Sans parler du fait qu’il s’agit ce jour-là de la fameuse Fête des Voisins… Manipulateur, menteur, Michel est prêt à tout pour avoir la paix. Est-il encore possible, aujourd’hui, de disposer d’une petite heure de tranquillité ?

Mais ce qui fait la force de ce film c’est avant tout le fait qu’il peut nous amuser en long et en large et nous offrir un divertissement efficace et réussi. Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que Une Heure de Tranquillité soit aussi sympathique ou en tout cas à ce que je passe un aussi agréable moment. Je me suis aussi amusé à retrouver les références comme celle de l’ascenseur clairement une référence au Père Noël est une Ordure ou encore à tous ses films qui se déroulent dans un appartement ou un immeuble dans lequel il se passe tout un tas de choses et jamais les meilleures. Car mine de rien, le destin de Michel, bascule à chaque minute qui passe comme si le karma ne voulait pas vraiment de lui en ce moment. La base même de Une Heure de Tranquillité est sacrément mauvaise (un homme qui veut écouter un album de jazz) et la fin est un peu comme la couenne du jambon, elle ne sert pas forcément à grand chose (d’ailleurs, Jean Pierre Marielle aurait à mon humble avis être quelqu’un de réellement drôle). Ce qui fait donc la force de Une Heure de Tranquillité c’est avant tout le rythme du film qui enchaîne les problèmes que Michel doit tenter de régler afin de pouvoir écouter son album rare de jazz.

Qui de mieux pour s’opposer à lui qu’une ribambelle d’acteurs connus. On a alors l’excellent Stephane de Groodt, peigné à la gomina de trop, Rossy de Palma en femme de ménage qui en a marre d’être exploitée qui ne peut pas le dire, Valérie Bonneton en meilleure amie et amante complètement folle et j’en passe et des meilleurs. Christian Clavier a le rôle qui lui va comme un gant au milieu de tout ça alors qu’il se retrouve dans le rôle de l’homme égoïste qui ne pense qu’à sa petite personne et en l’occurrence ici à écouter un album de jazz. J’ai eu peur en allant voir Une Heure de Tranquillité et ma peur c’était de m’ennuyer. Car si la bande annonce semblant augurer quelque chose d’assez sympathique, cela m’avait fait tiquer. Je reste malgré tout satisfait du résultat qui parvient clairement à aller dans le bon sens des choses. Reste peut-être que Une Heure de Tranquillité manque aussi un peu d’humour. Il y en a, assez bien dosé, mais justement on aurait pu apprécier une comédie qui embrasse la comédie du début à la fin tant l’aspect rythmé de ce vaudeville était justement parfait pour ce genre de choses.

Note : 5.5/10. En bref, un vaudeville sympathique, rythmé avec un Christian Clavier qui en fait des caisses. Pas transcendant mais réussi.

Commenter cet article

joel 04/01/2015 15:05

clavier a surfé sur le succès de la pièce qui est mérité.
perso, je ne l'apprécie pas, grosse tête même s'il essaie de le cacher maintenant vu les critiques qu'il a essuyées avec la corse, sarkozy, son concufiage...