Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chasing Life. Saison 1. Episode 11. CHRISTMAS SPECIAL

3 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Chasing Life

Critiques Séries : Chasing Life. Saison 1. Episode 11. CHRISTMAS SPECIAL

Chasing Life // Saison 1. Episode 11. Locks of Love.
CHRISTMAS SPECIAL


Voici donc un épisode spécial de Noël pour Chasing Life. Je ne l’avais pas encore vu, en grande partie car bien que je ne sois pas forcément déçu de Chasing Life, ce n’est pas la série que j’attends avec impatience à chaque fois qu’elle va faire son retour. Ce nouvel épisode est surtout une façon de terminer l’année de façon ultra dramatique pour Chasing Life (et pour moi de l’ouvrir). En effet, je pense que l’on a assisté à la première mort importante de la série et c’est Leo qui en a fait les frais. Si l’on n’est pas encore sûr et certain, je pense que le prochain épisode sera là pour nous confirmer tout ça. Le fait que Leo meurt à l’issue de cet épisode permet surtout de rappeler à quel point le cancer est quelque chose de cruel et que ce n’est donc pas quelque chose de drôle qu’il faut prendre à la légère. Loin de là. Chasing Life a plutôt bien représenté tout ça avec les grosses ficelles d’une série ABC Family et les bons sentiments un peu niais qui viennent parfois gâcher le plaisir. Mais cela ne veut pas pour autant dire que Chasing Life est une mauvaise série, bien au contraire je trouve qu’elle s’en sort même plutôt bien dans son ensemble. Le seul défaut de la série c’est finalement de ne pas toujours aller dans le bon sens ou alors de faire les choses de façon légèrement décevante.

Car j’en attendais un peu trop de Chasing Life à un moment avant que je ne comprenne que finalement ce n’est pas la série du siècle, encore moins sur le cancer. Mais la série fait tout de même des choses que j’aime beaucoup et je ne peux pas lui en vouloir de ne pas être parfaite. Car mine de rien cet épisode m’a ému. En grande partie car l’esprit de Noël est là et aussi car April arrive à une vraie étape de sa vie. Le crâne rasé, sa perruque blonde, etc. tout cela participe forcément à transformer un peu le personnage et cet épisode se devait de changer un peu la direction de la série. Vu comme ça, cela fonctionne même très bien et l’on aurait probablement pu en attendre même un peu plus. J’aurais adoré pleurer beaucoup plus car c’est le genre de série qui au fond de moi me touche. J’ai déjà été touché dans ma famille par un cancer et forcément, je sais la peine que cela apporte. Donc je comprends surtout la place de la famille d’April dans cette situation, voulant à tout prix la couver pendant qu’à côté elle a simplement envie de vivre, comme Leo. Cela a aussi de quoi rappeler un peu Nos étoiles Contraires où le sentiment qu’il y avait derrière c’était profiter du peu de vie qui nous reste.

Leo était quelqu’un d’important pour April et je pense que c’est toujours le cas même si au fond ils ne vont plus du tout pouvoir passer de bons moments comme auparavant. La série joue ici aussi sur les bons sentiments de Noël avec une certaine efficacité. Pour le coup, je ne m’attendais pas nécessairement à ce qu’ils nous offrent un épisode de Noël comme celui-ci mais ABC Family a le chic pour m’offrir des trucs qui me font fondre en larmes plus que rire (même si c’est aussi la chaîne de nombreuses comédies ridicules et de Pretty Little Liars). Mais Chasing Life c’est différent, une série qui se veut ancrée dans la réalité mais qui ne l’est pas complètement. Je trouve d’ailleurs dommage qu’ils n’aient pas décidé de faire les choses de façon un peu plus efficace. Surtout qu’au fond j’aurais bien aimé que la relation entre April et Leo se rapproche justement un peu plus de ce que j’ai envie d’attendre de personnages comme ceux-ci. Quoi qu’il en soit, Chasing Life reste globalement une série assez intelligente pour ne pas trop se fourvoyer (même si je n’ai pas été convaincu par tous les épisodes non plus jusqu’à présent.

Note : 5.5/10. En bref, Noël touchant pour Chasing Life mais avec les défauts inhérents de la série.

Commenter cet article