Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Cougar Town. Saison 6. Episode 1.

12 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Cougar Town

Critiques Séries : Cougar Town. Saison 6. Episode 1.

Cougar Town // Saison 6. Episode 1. American Dream Plan B.


TBS a donné une saison de sursis à Cougar Town en lui offrant une dernière saison de 10 épisodes. La saison 6 de Cougar Town sera donc la dernière et je dois avouer que cela me fait mal au coeur. La série n’est plus aussi bonne maintenant qu’elle n’a pu l’être à d’autres moments de sa vie mais je me suis tellement attaché aux personnages que j’ai même eu du mal à lancer ce premier épisode car c’est déjà enclencher la fin de la série et je ne m’y suis pas encore préparé. Pour un premier épisode, Cougar Town a décidé de ne pas changer et de nous offrir encore et encore les choses que l’on connait déjà très bien. Pour le coup, cela fonctionne notamment grâce aux multiples références qui sont faites. J’ai adoré la référence à Matrix alors que Grayson propose à Travis de comprendre comment fonctionne la rue quand on a un bébé, que l’on doit faire attention à tout ce qui se passe autour de nous, etc. La façon dont tout cela est mis en scène permet d’apporter à l’épisode un angle humoristique différent de ce que l’on avait pour habitude de voir (même si Cougar Town a plus ou moins toujours su être une série méta quand elle le voulait bien). Et c’est même très réussi dans son ensemble alors que Grayson est parfait dans le rôle de Morpheus.

Dans sa façon d’utiliser les références, la référence au monde du western est une autre des réussites de cet épisode. Surtout quand cela nous permet de rire avec une Laurie complètement folle. Le fait qu’elle soit enceinte la transforme en une vraie boule de nerf capable de détruire tout ce qu’il y a sur son passage. Cela permet donc de nous amuser tout au long de l’épisode sans trop en faire. Le but de cet épisode n’est clairement pas d’en faire des tonnes mais simplement de nous permettre de retrouver tout le monde sans trop se poser de questions. Laurie est probablement l’un des personnages les plus drôles de l’épisode alors que je suis toujours anti-grossesse dans les séries. Oui, ce n’est pas que je n’aime pas les enfants mais disons que les femmes enceintes et les bébés, ce sont généralement les pires intrigues qu’il soit dans une série. Pour ce qui est d’une comédie, pour le coup ce n’est pas une si mauvaise idée que ça. Mais Busy Phillips est tellement drôle dans le rôle de la folle de service que forcément, on ne pouvait pas passer à côté de ça. Bien au contraire, cela aurait été un vrai gâchis. Mais cela permet aussi d’enclencher le dernier chapitre de toute l’histoire de Cougar Town.

Mine de rien, on sent que c’est la fin qui approche avec cet épisode. Ce n’est pas si explicite que ça mais cela se ressent malgré tout. Je me demande donc comment tout cela va prendre racine par al suite car Cougar Town a toujours été forte quand il s’agit de mettre en avant les bons sentiments au milieu de son univers de comédie léger. La saison précédente n’était pas parfaite mais elle avait malgré tout ses réussites et notamment dans sa façon de nous amuser avec des personnages qui ont tellement de choses à nous raconter. Les références sont là, les personnages aussi, que demander de plus ? J’aimerais bien que la série permette aussi à Grayson et Jules de développer un peu plus leur relation comme ce que l’épisode tente de faire à sa fin. Mais la fin de cet épisode n’est pas suffisante et j’aimerais bien que la saison offre un épisode complètement à nos héros. Ce serait dommage de ne pas en profiter tout de même. Sans compter que la série n’a pas oublié de se moquer encore et toujours de son titre qui ne correspond plus à rien (et qui n’a finalement jamais vraiment correspondu à grand chose) dans sa title card de l’épisode : « Season 6! Is it too late to change the title? ». Enfin, le départ de Brian Van Holt de la série n’a finalement pas tant affecté la série que ça. Je me demande donc si au fond ce n’est même pas une bonne idée qu’il soit parti.

Note : 7/10. En bref, retour réussi pour Cougar Town.

Commenter cet article