Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Episodes. Saison 4. Episodes 1 et 2.

26 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Episodes

Critiques Séries : Episodes. Saison 4. Episodes 1 et 2.

Episodes // Saison 4. Episodes 1 et 2. Episode One / Episode Two.


La saison 3 de Episodes était plutôt correcte dans son ensemble et était surtout une proposition différente de la seconde saison qui était presque une répétition de la première. Qu’attendre de la saison 4 alors d’une comédie qui oscille bien souvent entre le génie et la médiocrité très problématique. Car dans ces deux premiers épisodes je retrouve encore une fois les problèmes et les atouts de cette comédie. Pour ce qui est des atouts, c’est bien évidemment notre plongée dans le monde de la télévision et la façon dont les séries sont fabriquées. L’an dernier Sean et Beverly avaient un pilote de série sauf que Pucks était renouvelée et forcément, ils avaient du changer un peu leurs plans de carrière un instant. Sans compter qu’ils ne voulaient pas que leur série tombe entre les mauvaises mains, etc. Tout cela était à la fois irritant et intelligent, permettant de mettre en avant le dilemme qu’il y a à être aux Etats-Unis et être britannique dans le monde des séries, et tenter de réussir à Hollywood quand on n’est pas forcément ceux qui sont les plus appréciés ou les grands pontes de la création sériephile. Episodes pose toujours des questions intelligentes mais mon seul problème pour le moment c’est avec Carol.

Le personnage est toujours bon mais le problème c’est qu’elle mérite la place de directrice d’un network et elle l’attend depuis tout le temps. Avec la disparition de Castor elle pensait enfin atterrir à la tête du network et finalement pas du tout. Elle reste donc derrière tout le monde une fois de plus et cela a largement de quoi l’imiter. C’est une femme qui prend la place de Castor cette année et je pense que quelque chose me dit qu’ils vont réellement trouver des façons de confronter les deux femmes pour que, je l’espère, Carol atterrisse enfin à la tête du network comme elle aurait dû y arriver au début de cette saison. Cela aurait été une idée ambitieuse et intelligente sauf que le choix n’est pas fait, probablement à cause d’une certaine frilosité des scénaristes de la série. C’est en tout cas comme ça que je l’imagine malheureusement. Cet épisode permet de retrouver le casting de la série avec Beverly et Sean de retour sur le sol américain à cause de Pucks et pour Pucks. Je dois avouer que cela commence aussi à devenir un peu redondant cette aventure d’autant plus que je ne vois pas nécessairement où est-ce qu’ils veulent nous emmener. Pucks n’est plus du tout le centre névralgique de cette comédie, c’est presque un élément complètement perdu qui ne sert que de justification à réunir à un moment donner tous les personnages.

J’aimerais bien que Episodes change son fusil d’épaule et nous fasse une proposition légèrement différente par la suite. Mais ce n’est pas avec Matt LeBlanc et ses histoires d’argent que cette saison va réellement le plaire. J’ai beau trouver l’acteur intéressant, je pense sincèrement que la série aurait dû être un peu plus sévère avec ce personnage, créer quelque chose de réellement intéressant. Sauf que ces deux premiers épisodes, bien qu’ils nous parlent d’un problème qui va toucher de très près Matt, je ne vois pas vraiment de potentiel fort là dedans. En tout cas pas pour le moment. C’est la faute à une série qui a beau faire des efforts, elle ne sait finalement pas ce que c’est que de changer la direction de ses personnages et de leurs offrir des perspectives nouvelles. Mais Episodes est une série que j’ai envie d’apprécier. Elle m’a toujours déçu à un moment donné sans que je ne sache réellement pourquoi. L’exploration du monde de la télévision peut-être et encore, on ne peut pas dire que cela soit ce qu’il y  de plus intelligent. D’autant plus que Episodes n’est pas parvenue à nous prouver encore qu’elle était capable d’être à la hauteur de mes attentes. Mais Kathleen Rose Perkins reste mon actrice préférée et rien que pour la scène de l’ascenseur dans l’épisode 2 je pourrais la voir jouer le bottin que je l’adorerais.

Note : 5/10. En bref, difficile de revenir sur le devant de la scène. Matt LeBlanc est pour le moment le gros point noir de ce début de saison. A suivre…

Commenter cet article