Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Eye Candy. Saison 1. Episode 3.

28 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Eye Candy

Critiques Séries : Eye Candy. Saison 1. Episode 3.

Eye Candy // Saison 1. Episode 3. HBTU.


Au fil des épisodes, Eye Candy se transforme de plus en plus en vraie boucherie. Un garçon meurt dans chaque nouvel épisode qui passe et cela commence déjà à faire beaucoup. Je me demande donc qui sera le prochain et surtout si le collègue de travail de Lindy n’est pas le tueur. C’est un geek, enrobé, qui pourrait être celui que l’on n’attend pas du tout. Ou alors va t-il mourir comme les autres car de toute façon, je ne vois pas comment Eye Candy pourrait faire autrement. Je n’ai pas envie d’être déçu comme j’ai pu l’être par le second épisode. Cet épisode 3 ouvre de façon très étrange mais j’ai adoré. C’était une belle façon d’ouvrir l’épisode car cela change un peu des séries pour adolescents de ce genre que l’on a pour habitude de voir. Cela me fait penser que MTV est peut-être déjà en train de nous présenter un peu ce qu’elle image pour la version série de Scream qu’elle prépare pour cet été. Cet épisode était le plus intéressant de la série pour le moment malgré tous les clichés que Eye Candy peut exploité en long et en large. Ma fascination pour les DTV ne peut pas me faire détester quelque chose de ce genre là. Au contraire, je ne peux qu’adorer, surtout que Eye Candy pousse plus ou moins le bouchon assez loin.

Victoria Justice n’est pas une actrice parfaite mais je trouve qu’elle fait plutôt bien le boulot qui lui incombe là dedans. La série a beau parfois ne pas savoir comment la mettre en avant, elle parvient à rester elle-même, un personnage à la fois fragile et touchant. C’est pour cela que j’ai apprécié le résultat. Du point de vue de l’intrigue cet épisode fait évoluer la saison dans une nouvelle direction. Lindy semble bien mieux connaître la personnalité du tueur que l’on ne pourrait le penser. Elle semble être assez intelligente pour comprendre la psychologie de ce cinglé en plus de ses motivations sans avoir pour autant été entrainée pour être la nouvelle membre de l’équipe des Esprits Criminels. Eye Candy cherche avant tout à nous parler des dangers d’Internet où n’importe qui peut se faire passer pour n’importe qui d’autre. C’est facile après tout derrière un écran de laisser penser que l’on n’est pas vieux, que l’on n’est pas moche, que l’on est tout simplement quelqu’un d’autre. Ce qu’elle dit à Tommy à la fin de l’épisode laisse à penser qu’au fond elle nous cache quelque chose mais quoi ? On va devoir attendre pour le découvrir mais la dernière image de l’épisode semble nous révéler quelque chose.

J’ai forcément envie de découvrir ce que cela cache. Par ailleurs, les facilités de Eye Candy ne sont pas toujours efficaces et n’aident pas toujours la série mais globalement, je trouve que ce n’est pas bien grave, en grande partie car la mécanique de la série semble toujours bien fonctionner. Cet épisode reste assez fluide dans son ensemble avec une solide introduction, des développements et des moments de thriller assez intelligents (notamment ce cinglé qui espionne Lindy et que cette dernière n’a pas vu - je me demande si elle n’a pas besoin de lunettes de vue parfois -). Pour en revenir à George, je trouve que c’est quelqu’un d’excellent mais Harvey Guillen est justement le suspect parfait à mes yeux. Enfin, on verra dans le prochain épisode car je suppose que l’issue de cet épisode va permettre à Lindy d’avoir un véritable suspect. Ensuite, cela peut aussi être une femme. Finalement, Eye Candy est donc une série qui fonctionne très bien quand elle semble s’amuser. Surtout que maintenant que Jake est innocent, la liste des suspect se réduit drastiquement (à moins que l’on nous introduise de nouveaux épisodes par la suite bien entendu).

Note : 5.5/10. En bref, mieux géré que le précédent.

Commenter cet article