Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Girlfriend’s Guide to Divorce. Saison 1. Episodes 5 et 6.

12 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Girlfriends Guide to Divorce

Critiques Séries : Girlfriend’s Guide to Divorce. Saison 1. Episodes 5 et 6.

Girlfriend’s Guide to Divorce // Saison 1. Episodes 5 et 6. Rule #21: Leave Childishness to Children / Rule #33: When in Doubt, Run Away.


Plus le temps passe et plus l’intérêt que j’avais pour Girlfriend's Guide to Divorce a début s’étiole. Cela ne veut pas dire que Girlfriend's Guide to Divorce est une mauvaise série mais disons que je ne retrouve plus vrai le charme des débuts dans ce tout nouvel épisode. Plus le temps passe et plus la série devient banale. J’aimais bien l’idée que l’on n’ait pas envie de voir les deux personnages principaux se séparer au début et puis maintenant j’ai comme l’impression que, même si je n’ai toujours pas envie de les voir séparer, les choses n’ont plus autant d’intérêt. Leur séparation ne montre pas vraiment ses bienfaits sur la série et son univers. Mis à part le fait que je n’apprécie pas tout dans cette série, il y a tout de même de bonnes idées. Notamment la relation entre notre héroïne et ses amies. J’aime bien car la série cherche vraiment à creuser quelque chose qui pourrait s’apparenter à une version série des Real Housewives of Beverly Hills. C’est léger, amusant et peut-être parfois aussi dramatique. Mais globalement, le tout fonctionne finalement très bien. Ce qui manque peut-être finalement dans cette série c’est un semblant d’unité des choses. Car les personnages ont beau être tous plus ou moins intéressants, il manque tout de même un je ne sais quoi là dedans.

Ce n’est pas que la série est ratée non plus, car le scénario est bon dans son ensemble. Je trouve qu’il y a un soin apporté à certaines idées qui fait finalement le succès de Girlfriend's Guide to Divorce. Mais je n’arrive plus à être touché comme j’ai pu l’être au début et c’est justement le problème que j’ai avec la saison à présent. La série ne me provoque plus vraiment l’envie de l’aimer comme j’ai pu aimer le pilote par exemple. Phoebe dans « Rule 21 » est en quête de quelque chose, de réponses, elle veut tellement de choses car elle pense manquer. L’amour est une grande question dans Girlfriend's Guide to Divorce. La série tente d’en parler presque comme une fatalité. Non pas qu’il ne faut pas y croire mais disons qu’il n’y a pas forcément de quoi croire au fait que l’on peut tomber amoureux malgré tout ce que la série tente de faire pour le mettre en avant. Il y a aussi des questions sur les relations de couple, sur les relations sexuelles tout court et la façon dont elles doivent finalement se créer ou non. On peut alors parler de polygamie, de monogamie, de ménages à trois, etc. On peut parler de tout dans cette série, à condition que derrière cela amène quelque part.

Et c’est ce qui se passe. Cela permet à chacune des femmes de cette série d’évoluer et de comprendre qu’il y a probablement beaucoup plus à faire. Phoebe a cependant un problème car elle cherche quelque chose qui ne semble pas exister et ce même si son monde tente de lui permettre d’y accéder. Puis Abby, qui est sensée être l’héroïne est finalement noyée au milieu de tout le reste. Les autres personnages en profite pour devenir plus important, plus intéressant et donc plus touchants pendant que notre Abby préférée (et Jake) deviennent finalement des personnages secondaires dont on n’a plus forcément envie de voir l’évolution (car il n’y a pas vraiment d’évolution à avoir avec ces deux personnages). Dans « Rule 33 » les choses ne changent pas vraiment. La série garde encore une fois son ton, sa mécanique, son histoire, ses personnages, etc. mais je n’ai de cesse de me dire que cela pourrait être beaucoup mieux encore. L’idée d’envoyer tout le monde à Vegas est probablement l’une des meilleures idées que Girlfriend's Guide to Divorce pouvait avoir. Surtout qu’avec une bande de filles comme ça, tout était permis et tout pouvait donc arriver. Sauf que le résultat manque peut-être d’un peu de punch à mon humble avis.

Disons que j’aurais probablement apprécié que cela soit fait différemment, peut-être de façon un peu plus forte et folle, mais non la série se concentre sur tout ce qu’elle peut finalement faire de plus efficace sans trop nous surprendre. Car il n’y a pas de surprises parmi les choses qui vont arriver aux personnages dans cet épisode. Bien au contraire. Reste donc à savoir comment la série va évoluer par la suite alors que l’on est déjà arrivé au milieu de la saison.

Note : 4.5/10 et 5.5/10. En bref, déception de mise.

Commenter cet article