Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Girls. Saison 4. Episode 2. Triggering.

20 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Girls

Critiques Séries : Girls. Saison 4. Episode 2. Triggering.

Girls // Saison 4. Episode 2. Triggering.


Les paysages newyorkais disparaissent dans cet épisode afin de laisser place à Hannah en Iowa. J’ai comme l’impression que cette saison de Girls est une sorte de thérapie pour Lena Dunham. Elle semble extérioriser certaines choses et notamment l’enfermement d’une ville comme New York dont il est difficile d’échapper. Lena Dunham est une actrice aussi talentueuse que son écriture et c’est ce qui rend cet épisode à la fois coquet, drôle et finalement touchant. C’est drôle en grande partie car il y a énormément de spontanéité dans ce que Lena Dunham écrit. On a l’impression qu’elle nous raconte une véritable partie de sa vie et c’est ce que je respecte le plus dans cette série, surtout que cela fonctionne terriblement bien. Elle intègre un groupe d’écriture ce qui permet de transformer encore une fois Hannah et nous proposer un personnage intelligent qui sait très bien ce qu’il veut. Cet épisode était si différent de ce que Girls a pour habitude de nous offrir qu’il me donne l’impression de voir un spin off de Girls. Ce n’est plus vraiment la même série et rien que de voir Hannah partir en vélo le matin, aller à son atelier d’écriture, vivre seule dans une grande maison, etc. ce sont des choses qui finalement me plaisent énormément. L’arrivée d’Elijah dans la seconde partie de l’épisode était une autre bonne idée.

En effet, Girls parvient à construire quelque chose d’assez sympathique qui permet aussi à Hannah de retrouver une partie d’elle, de se ressourcer. Elijah est son meilleur ami et dans l’épisode précédent, on avait compris qu’il n’avait plus vraiment sa place à New York. En tout cas il ne se sentait plus vraiment chez lui alors que tout ceux qu’il croisait étaient des gens qu’il n’avait plus envie de croiser. Cela va permettre à Elijah de faire lui aussi une introspection sur lui-même. Il y a des scènes assez drôles dans cet épisode, que cela soit celle de l’oiseau avec Hannah qui était tellement surprenante de par sa spontanéité que j’ai adoré. L’autre scène hilarante c’est celle de la branlette dans les toilettes où Elijah tente de passer pour un hétéro curieux. Tout ce qu’il n’est pas mais c’est assez drôle à voir tout de même. En tout cas, Girls parvient encore une fois à créer des moments de vie assez intelligentes avec ses personnages. Elijah et Hannah font la paire. Ils vont tellement bien ensemble. Ce sont les amis parfaits et Girls a su créer une vraie relation entre ces deux là. De situer cet épisode en Iowa change en partie l’histoire de la série et l’envoie dans une direction différente.

Ce qui fait la force d’Hannah c’est bien évidemment l’environnement dans lequel elle est plongé et sa façon de s’y adapter. Il y a des tas de scènes qui cherchent finalement à nous proposer un reboot de Girls. Hannah a donc quelque chose à nous proposer dans cet épisode de réellement différent. Elijah de son côté était nécessaire au renouveau de Hannah alors qu’il était absent de la saison dernière (ou presque). La série propose donc quelque chose de différent avec une héroïne qui a changé énormément. Finalement, Girls est peut-être en train de devenir une autre série même s’il y a aussi des références faites aux autres personnages. L’une de mes interventions préférées est celle de Shoshanna

« I hope someday I know the passion that Huck feels for Quinn. »

Cette référence à Scandal était tellement bienvenue. Cela permet encore une fois à Lena Dunham de s’amuser avec la pop-culture et l’on sait pertinemment qu’elle aime bien faire ça (même si généralement ses références sont des références moins populaires). Sans parler de l’autre référence avec Elijah « Blake Lively’s husband ».

Note : 8/10. En bref, reboot réussi.

Commenter cet article