Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Gomorra. Saison 1. Episode 2.

29 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Gomorra

Critiques Séries : Gomorra. Saison 1. Episode 2.

Gomorra // Saison 1. Episode 2. Question de Confiance.


Alors en cours de diffusion sur Canal + et après vous avoir parlé du pilote de la série il y a de ça plusieurs mois, je reviens vers vous afin de vous parler de la suite et notamment de ce second épisode. Le premier épisode était là pour mettre en place l’histoire et les personnages. On est face au Mafiosa italien et si vous avez déjà vu le film Gomorra (dont la série est adaptée), alors vous allez comprendre pourquoi il faut absolument vous pencher sur cette série. Car elle respecte à merveille l’univers de la mafia, nous plongeant petit à petit, à feu et à sang, dans un univers sans pitié. Ce second épisode est dans la lignée du premier. C’est l’envers de la carte portable de Naples, celle des bas-fonds et de l’économie parallèle. Cet épisode garde la violence du premier épisode avec bien évidemment des morts de sang froid qui mettent en scène l’univers de Don Pietro Savastano, un parrain respecté de la Camorra. Le destin de cet homme est tout de même assez intéressant. A commencer dans ce second épisode par la chute de cet homme pour quelque chose de bête. Sa fierté a fait qu’il a voulu éliminer quelqu’un, récupérer sa veste et se retrouver arrêté à l’issue de l’épisode par la police pour quelque chose dont il n’est pas vraiment responsable.

Enfin, en apparence. J’apprécie que Don Pietro soit arrêté car cela permet de se pencher sur quelque chose de complètement différent et notamment sa succession. Elle est composée d’un côté de son fils qui n’a pas du tout l’étoffe (d’autant plus qu’il a eu un accident de moto et que son destin à la tête de la Camorra pourrait donc être compromis) et d’un numéro deux en devenir qui a des ambitions bien différentes. Gomorra n’est pas qu’une série de mafieux à proprement parler, elle cherche également parler des enjeux socio-politiques de Naples et de la façon dont la Camorra tente de gagner des points à droite et à gauche. Ce n’est pas parfait mais l’action et la violence font que l’on ne s’ennui pas du tout. Le second épisode cherche à nous dire à quel point l’univers est en train de changer de visage, surtout après que la police est intercepté une cargaison de cocaïne très importante. Cela a forcément un impact sur le business de Don Pietro mais également sur d’autres éléments de la série que cette dernière cherche à nous présenter petit à petit. Mais le but de ce second épisode est de savoir si Don Pietro peut faire confiance à ceux qui l’entoure. Il sait que son heure est proche mais peut-il faire confiance à son fils par exemple ?

On est en droit de se demander si au fond Gomorra ne va pas trop vite non plus. Car dans ces deux épisodes et notamment dans le premier, il y a tellement de choses qui nous sont racontées que l’on a l’impression d’avoir déjà vu une grande partie de ce que la saison pouvait nous dire. Au delà de l’histoire de Don Pietro, il y a les aventures du fils ingrat qui a tendance à se mettre dans de sales situations mais qui ne sait pas s’y prendre et ne parvient donc pas à installer son nom comme quelqu’un que l’on a envie de craindre. Personne ne va craindre ce garçon et c’est ce que cet épisode veut nous prouver. Finalement, après deux épisodes on a déjà eu un aperçu de pas mal de choses que peut faire Gomorra et ce n’est pas mauvais du tout. Je dirais même que c’est excellent dans sa façon d’exploiter les personnages. Il ne manque plus que d’autres personnages afin de rendre certains autres un peu plus pertinents. Car j’ai beau me poser tout un tas de questions sur certains personnages, de toute façon cette série suit son court et parvient à intriguer en plus de fasciner par sa facilité à mettre en scène la mafia italienne.

Note : 7/10. En bref, dans la lignée du premier épisode.

Commenter cet article