Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : House of Lies. Saison 4. Episodes 1 et 2.

21 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #House of Lies

Critiques Séries : House of Lies. Saison 4. Episodes 1 et 2.

House of Lies // Saison 4. Episodes 1 et 2. At the End of the Day / I'm a Motherf... Scorpion, That's Why.


Il est difficile de savoir dans quelle direction la série peut maintenant aller après la fin de la saison 3 mais elle y va malgré tout. Ce que j’apprécie c’est qu’elle est en train plus ou moins de trouver un moyen de se réinventer et de nous proposer quelque chose de légèrement différent. Dans la saison précédente, Marty s’était engagé dans des affaires pas très légales et s’était alors retrouvé en prison fédérale après que Jeannie soit aller voir les autorités compétentes. Et tout cela c’était après qu’il ait enfin admis à Jeannie qu’il l’aime de tout son coeur. C’est tout de même assez drôle de voir que House of Lies n’assume pas du tout la relation de ces deux personnages ou en tout cas pas suffisamment pour les mettre ensemble une bonne fois pour toute. Il y a toujours quelque chose qui vient alors se mettre en travers de cette relation et une fois de plus, on comprend que cela n’arrivera donc pas avant la fin de la série. Et comme ce n’est pas encore prévu… on va donc devoir attendre encore des années je suppose. Cela me fait un peu penser à ce que l’on a pu vivre avec Karen dans Californication et Hank. Ces deux là n’ont jamais vraiment su se remettre ensemble alors qu’ils s’aiment et que c’est évident.  

Mais si la différence entre les deux séries reste tout de même présente, je trouve qu’elles ont toutes les deux ce point commun qui fait que forcément, on a envie d’abandonner au milieu du chemin une série qui n’assume rien du tout et qui rebrousse donc chemin à chaque fois de peur de brusquer ses téléspectateurs ou de leur dire que finalement la série ne sait pas du tout quoi faire de ce couple. Nous allons apprendre dans cet épisode ce qui s’est passé durant la brève incarcération de Marty. Pour le coup, House of Lies n’avait clairement rien à raconter là dessus tant le tout devient très rapidement ennuyeux et assez inutile. Mais il y a une envie de faire quelque chose malgré tout et je pense que c’est ce que j’ai envie de retenir dans cet épisode car le plus important ce n’est pas la prison mais les conséquences que cela peut avoir sur Marty après sa sortie. C’est plutôt ce sur quoi cet épisode cherche à concentrer ses efforts et cela fonctionne étrangement bien. Je n’avais pas vu un premier épisode de saison de House of Lies aussi sympathique malgré tous les défauts que j’ai pu déjà citer (notamment la prison qui n’a servi à rien, le fait qu’ils n’assument pas le couple star, etc.).

Il y a cependant encore des mystères sur l’incarcération et tout cela sera donc distillé au fur et à mesure que la saison évolue. Ensuite autre nouvelle, Jeannie est enceinte. Kristen Bell est enceinte dans la vraie vie et il fallait donc savoir comment House of Lies allait intégrer tout ça. Jeannie pouvait-elle être enceinte ou bien allait-on jouer à Kerry Washington dans la saison 3 de Scandal ? Telle était la question. On va donc apprendre que Jeannie est enceinte et tout cela pour le plus grand plaisir du téléspectateur. Pour une fois qu’une intrigue bébé me plaît dans une série, je pense qu’il faut sabrer le champagne. Mais cela doit venir du fait que c’est Kristen Bell et que j’adore cette actrice, tout simplement. Pour le moment, les causes et circonstances de sa grossesse ont quelques zones d’ombre que House of Lies va rapidement devoir élucider afin que l’on puisse passer à la suite des aventures du personnage. On sent qu’elle cache quelque chose mais quoi. Khan & Associates a été durement touché par ce qui s’est passé avec Marty. Vont-ils être capable de boucher les trous ? Telle est la question que l’on est en droit de se poser.

Marty - « I believe in the dharma of search and destroy. I believe in the dharma of take no prisoners. I BELIEVE in the dharma of kickin' ass. And yet at the end of the day, reality wins.  »

En tout cas, Marty semble croire à tout ça. L’idée de partager les bureaux entre Khan & Associates et une petite entreprise aurait pu être un peu plus intéressant. La série n’en exploite pas vraiment le potentiel (pour le moment) et cherche alors avant tout à se concentrer sur Clyde et Doug sauf que ce n’est pas forcément ce que j’avais envie de voir. Bien au contraire. Mais c’est agréable de voir Clyde à nouveau en forme, prêt à mordre tout ce qui bouge, cela change de ce que l’on avait pu voir dans House of Lies depuis un petit bout de temps. Le second épisode de la saison est légèrement différent. Marty prouve qu’il n’a pas perdu son mojo dans cet épisode lors d’un rendez-vous client. La façon dont la série s’amuse avec Marty dans cet épisode pourrait bien être tout ce dont j’avais besoin pour trouver enfin la série légère et efficace.

Mais le fait que j’entrevoie des efforts ne fait pas pour autant de House of Lies une série réussie désormais. Car la série a toujours des défauts qui viennent encombrer légèrement le téléspectateur que je suis. Je préfère donc largement tout ce qui se prépare entre Jeannie et Marty alors que les deux vont plus ou moins s’affronter dans cet épisode. Marty accusant Jeannie de ne pas être honnête alors que cette dernière tente d’orchestrer de nouvelles choses, forcément le plaisir ne pouvait être qu’entier. Quoi qu’il en soit, cet épisode est aussi la preuve de la réussite de House of Lies quand elle peut le vouloir. Marty et Jeannie sont devenus des personnages indissociables la saison précédente (alors qu’ils l’étaient déjà plus ou moins lors des deux premières saisons). Je ne suis pas encore prêt de dire que House of Lies est devenue une bonne série mais cela pourrait devenir le cas si la tenue de route de la saison tient le bon cap. Il y a encore des choses que je ne comprends pas dans la façon de faire de la série, dans sa mécanique, notamment quand elle se concentre sur la famille de Marty (son père et son fils par exemple) mais j’ose espérer que la suite sera d’un bien meilleur acabit.

Note : 6.5/10 et 7/10. En bref, Jeannie et Marty semblent se préparer pour une sorte de combat. Mais contre qui ?

Commenter cet article