Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Last Tango in Halifax. Saison 3. Episode 2.

7 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Last Tango in Halifax

Critiques Séries : Last Tango in Halifax. Saison 3. Episode 2.

Last Tango in Halifax // Saison 3. Episode 2. Episode Two.


La série de Sally Wainwright continue de nous avoir par les tripes alors qu’elle poursuit le développement de ses diverses intrigues avec une certaine efficacité. En effet, la série continue de grandir et de se développer sans pour autant nous donner l’impression qu’elle s’essouffle. Last Tango in Halifax est tout de même une série assez étonnante dans son ensemble car elle gère un casting qui semble assez statique dans son ensemble mais c’est tout le contraire. Rupert Graves a rejoint le casting de la série dans le rôle de Gary, l’enfant dont Alan n’avait pas connaissance. C’était une bonne idée que d’introduire cet acteur dans cette série car il colle parfaitement au rôle. En plus de ça, le face à face avec Alan était assez touchant dans son ensemble. Les deux acteurs ensemble (avec Derek Jacobi) est un duo intéressant à voir qui change aussi un peu de ce que l’on a pour habitude de voir dans Last Tango in Halifax. C’est une façon pour la série de se renouveler tout en gardant en tête qu’elle a des racines qu’elle doit garder. Car la série n’abandonne rien du tout avec cet épisode, bien au contraire elle fait tout ce que l’on attendre de sa part, en nous surprenant encore et encore.

Mais c’est aussi intéressant de voir Rupert Graves dans un rôle aussi différent de ce qu’il a pour habitude de voir. Surtout qu’en plus de ça la dynamique qu’il partage avec Derek Jacobi, il y a quelque chose de frais chez ce personnage qui permet à Last Tango in Halifax de nous apporter de nouvelles intrigues et de nouvelles idées. On sent aussi que la créatrice de la série cherche à prolonger la série pour plusieurs saisons par la suite mais ce n’est pas quelque chose que je vais critiquer étant donné que je trouve que la tenue de route de la série est pour le moment assez parfaite. Par ailleurs, j’ai beaucoup aimé aussi le fait que Last Tango in Halifax évite de tomber dans le soap de bas étage et cherche à faire du drama bien plus organisé et étayé. La réaction de Celia était quant à elle la bienvenue et permet aussi de forcer un peu plus le drama dans la série sans pour autant créer un trop plein de bons sentiments. J’aime bien aussi Caroline. Cette dernière a une place très importante dans la série et elle impose une fois de plus son charisme. Je ne sais pas vraiment ce que la série va faire par la suite avec l’intrigue du personnage mais je trouve que la série l’utilise malgré tout de façon judicieuse.

Surtout grâce au script de Sally Wainwright. La série cherche aussi à développer un peu plus Gillian et Cheryl. L’histoire du sextoy au milieu du supermarché était tout de même brillante. Last Tango in Halifax est tout de même une série que j’ai du mal à voir s’envoler sous mes yeux. Au bout de deux épisodes je me dis déjà qu’il ne reste que quatre épisodes et même s’il y a une saison 4 qui se dessine probablement, il va falloir attendre un an pour voir la suite et forcément c’est quelque chose qui ne peut que me décevoir. Le casting coupé à un script toujours au rendez-vous, Last Tango in Halifax est une série magnifique. Ce n’est pas une série qui veut une fin pleine de bons sentiments heureux, non car Last Tango in Halifax c’est tout le contraire justement. Elle cherche à nous plomber le moral mais jamais dans le mauvais sens du terme. Car je n’ai jamais vu ça comme un problème dans cette série. Bien au contraire, je dirais même que c’est une bonne idée. Quoi qu’il en soit, cette série continue de nous offrir quelque chose d’assez sympathique dans son ensemble et de tire larmes mais j’aime justement ce côté tire larmes. J’ai toujours une pensée pour chacun des personnages de la série qui me donne envie d’en voir plus. Surtout que le tout fonctionne.

Note : 9/10. En bref, une série qui n’a de cesse de se renouveler.

Commenter cet article