Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Last Tango in Halifax. Saison 3. Episode 4.

28 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Last Tango in Halifax

Critiques Séries : Last Tango in Halifax. Saison 3. Episode 4.

Last Tango in Halifax // Saison 3. Episode 4. Episode Four.


Pauvre Caroline. Tout au long de l’épisode je n’ai eu de cesse d’avoir de la compassion pour elle car elle s’est retrouvé dans une situation assez horrible sans vraiment le vouloir. Last Tango in Halifax a choisi de la plonger dans une spirale infernale où le bonheur qui était au rendez-vous au début de la saison pour elle a complètement disparu. Mais Sally Wainwright sait comment y faire avec ses personnages et surtout avec les téléspectateurs pour nous surprendre et nous émouvoir. Car tout au long de l’épisode j’ai été ému. Si l’idée de passer du temps avec le bébé permet à Caroline de s’en sortir (en partie), car la mort de Kate l’a heurté, tout comme nous, de façon si difficile. J’ai encore des frissons par rapport à ce qui s’est passé à l’issue de l’épisode précédent. L’épisode se concentre donc sur la mort de Kate même s’il tente de ne pas se concentrer dessus totalement. Car l’ombre de cette mort plane autour de tout ce qui se passe dans cet épisode. L’un des moments les plus touchants c’est probablement la scène entre Caroline et Celia. Il y avait quelque chose dans cette scène de particulièrement touchant. Cela permet encore une fois de se dire que Sally Wainwright sait dans quelle direction elle va et elle parvient à nous surprendre encore et encore, tout simplement.

Cet épisode fait les choses de façon assez simple, sans trop en faire, créant de belles émotions réalistes lors d’un moment si important. Car c’est un vrai moment de changement pour Last Tango in Halifax. Caroline ne sera plus comme auparavant et la série non plus au fond. Il y a des scènes poignantes dans cet épisode alors que d’un coup d’un seul on veut nous assommer d’un coup de fouet. Rien de ce qui se passe dans cet épisode (et qui cherche nos émotions) n’est surfait ou trop plein de bons sentiments. Non, ce n’est pas le but de cet épisode. Je sais bien que Last Tango in Halifax aurait très bien pu jouer cette carte simpliste mais elle ne le veut pas. Elle se refuse à faire des choses que l’on attend d’une série telle que celle-ci. C’est pour cela que la scène entre Celia et Caroline avait toute sa place dans la série afin de rendre les moments que l’on vit encore plus réaliste. Sally Wainwright met un vrai point d’honneur à ce que Last Tango in Halifax ressemble à la réalité et puisse être une série que l’on a plus envie de prendre dans ses bras que de s’éloigner d’elle. Si une grande partie de l’épisode est dédiée à Kate, Gillian se marie avec Robbie.

Pour le coup, c’était une nouvelle façon d’assommer Caroline qui n’avait pas besoin d’apprendre encore des trucs de ce genre là. Puis nous avons les scènes entre Caroline et cette Kate imaginaire qui ne semblent pas surfaites ou irréalistes. Je pense que dans la vie de quelqu’un, quand on a perdu celle ou celui que l’on aime, on peut alors l’apercevoir quelque part. C’est l’attachement que l’on a pour quelqu’un ou pour quelque chose qui fait ça. Cet épisode donne aussi l’impression que l’on retrouve le Last Tango in Halifax que l’on connaît, que l’on chéri encore et encore (même si j’ai tout de même apprécié l’épisode précédent malgré sa façon de faire pas toujours efficace ou en tout cas parfois maladroite). Finalement, peut-être que cette saison 3 est en train de démarrer avec cet épisode 3.04. On entame ici la seconde partie de la saison et il ne reste déjà que 2 épisodes avant de dire au revoir à nouveau à cette galerie de personnages pour au moins un an et comme à chaque fois que cette heure décisive, celle du dernier épisode, arrive, je suis presque bouleversé. Il y a peu de séries qui me font ressentir ce que je ressens avec Last Tango in Halifax mine de rien.

Note : 9/10. En bref, bouleversant.

Commenter cet article