Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Mad Dogs (US). Saison 1. Pilot.

25 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Mad Dogs

Critiques Séries : Mad Dogs (US). Saison 1. Pilot.

Mad Dogs (US) // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Mad Dogs (US) est le remake d’une série britannique qui a connu 4 saisons. Au début prévue pour être une mini-série, elle est revenue d’années en années pour nous permettre de suivre notre groupe d’amis dans des aventures plus trépidantes les unes que les autres. Toutes les saisons ne sont pas réussies mais la première l’était et m’avait énormément plu. J’avais cependant hâte de découvrir ce que Shawn Ryan (The Shield) et Cris Cole (le créateur de la version originale de Mad Dogs) pouvaient faire d’un remake américaine de cette comédie thriller-esque. Dès l’introduction on retrouve le charme et la folie de la série originale et c’est probablement ce qui m’a tout de suite séduit. Sans compter que l’on est à Belize et que les décors sont donc paradisiaques. Charles McDougall (House of Cards, ou encore le pilote de The Chicago Code - autre série de Shawn Ryan -) permet d’offrir à cette série un charme ensoleillé. On n’a jamais l’impression d’être dans une série déprimante et c’est dû à ces couleurs chaudes et ce sentiment que l’on n’est même plus en hiver actuellement chez nous et que l’on voyage donc avec ces quatre amis réunis par un vieux camarade de classe qui avait envie de les retrouver pile poil au moment où tout va s’emballer dans sa vie.

Les retrouvailles de quatre quarantenaires, réunis par un vieux camarade de classe dans un cadre idyllique en Amérique Centrale, prennent une tournure cauchemardesque.

Si je connais déjà la suite de l’histoire et donc les tenants et les aboutissants de chacun personnage, je me demande si Mad Dogs (US) va suivre le même chemin ou bien faire des choses complètement différentes. Au casting on retrouve donc Ben Chaplin (Alvo dans la série originale), Steve Zahn (Mind Games, Treme), Michael Imperioli (Detroit 187) et Romany Malco (Weeds). En bonus, le très cher camarade de classe est incarné par Billy Zane. Ce dernier a beau avoir complètement coulé sa carrière depuis des années dans des DTV sans intérêt, cela reste un acteur qui a un charisme suffisamment fort pour porter le personnage imbu de sa personne qu’il incarne dans cet épisode. Je ne m’attendais pas nécessairement à ce qu’il soit dans cette série et la surprise fût de taille. Le seul problème c’est que l’on ne va pas le voir au delà du premier épisode, comme dans la série originale bien évidemment. C’est dans ce genre de moments que je me dis que Billy Zane mériterait bien d’être le héros d’une série. Il a tellement de potentiel pour le devenir que ce serait bête de ne pas en profiter. Enfin, l’inspectrice est incarnée par Athena Karkanis (The Lottery, Low Winter Sun).

J’aime beaucoup ce personnage d’inspectrice dans la série originale et du coup, j’ai hâte de voir comment elle va évoluer dans cette version américaine (si Amazon décide d’en commander plus d’épisodes et je souhaiterai que ce soit le cas). En grande partie car il se passe quelque chose avec cette série tout de suite et que finalement, malgré certains épisodes ratés de la série originale, je dois avouer que j’avais malgré tout bien aimé et que cela me manque presque un peu. Au fil de cet épisode on cherche avant tout à nous en mettre plein la vue sur le train de vue de Milo. On va rapidement se douter de quelque chose comme dans la série originale. Si la surprise vient à manquer quand on a déjà vu la série britannique, je pense que cela pourrait très facilement séduire d’autres téléspectateurs qui n’ont justement jamais vu l’original. Sans compter que Cris Cole permet de retrouver dans le script tout ce qui fait le charme de la série originale. Finalement, Mad Dogs (US) aurait pu être mon coup de coeur des pilotes d’Amazon si je n’avais pas déjà vu la série originale.

Note : 6.5/10. En bref, un remake assez réussi pour le moment qui donne envie de voir jusqu’où ils vont copier la série originale.

Commenter cet article