Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marco Polo. Saison 1. Episodes 8 et 9.

29 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Marco Polo

Critiques Séries : Marco Polo. Saison 1. Episodes 8 et 9.

Marco Polo // Saison 1. Episodes 8 et 9. Rendering / Prisoners.


J’ai eu envie de croire en Marco Polo à un moment et finalement, cette série n’est pas aussi brillante que certains épisodes ont pu le sous entendre. « The Scholar’s Pen », le précédent épisode était excellent et je m’attendais donc à ce que ces deux épisodes soient de la même veine ou qu’au moins un des deux soit un peu plus palpitant mais non, la série fait encore et encore des aller-retour pas toujours très passionnants. On commence avec « Rendering », l’épisode qui aurait pu justement changer la donne et permettre à Marco Polo de changer de direction, de devenir une série beaucoup plus intelligente dans sa façon de traiter ses personnages et ses intrigues. Avec une guerre à l’horizon, la série se prépare petit à petit à nous y conduire sauf que forcément, il y a énormément d’intrigues qui viennent boucher les trous et cela devient assez rapidement ennuyeux. L’épisode n’est pas complètement raté non plus car visuellement par exemple il y a un travail assez immense qui fonctionne toujours sur moi, sans parler du casting qui apporte lui aussi son lot de bonnes surprises. L’armée de Khan arrive petit à petit vers le sud, ayant déjà pris le contrôle de Wuchang, une mission que Jingim avait raté dans le premier épisode.

Et maintenant terminée par Kaidu dans cet épisode. Kaidu a décidé ses soldats et ses chevaux aux batailles de Khan mais ses intentions étranges et sombres apportent à l’épisode l’occasion de se pencher sur d’autres aspects de Marco Polo. A trois épisodes de la fin de la saison, je m’attendais tout de même à ce que les discussions soient un peu plus fortes, plus pesantes alors que la série ne fait rien de tout ça. L’épisode prend son temps pour mettre en place tout un tas de choses pas toujours bonnes. Marco Polo souffre d’une narration qui ne vient pas vraiment à son secours. C’est souvent long à se mettre en place pour peu de choses derrière. Si l’on tente de nous dire qu’il y a des conséquences importantes à venir, ce n’est jamais vraiment le cas. Les personnages sont pourtant globalement intéressants mais ce que fait la série d’eux n’a pas toute ma gratitude. Et notamment du point de vue du héros, Marco Polo. Je dirais que c’est le personnage le moins intéressant depuis le début de la série. C’est tout de même fâcheux quand on sait que c’est le héros. Sidao et Mei Lin de leur côté passent le plus clair de leur temps dans cet épisode à préparer la suite sans réellement prendre les rênes.

Bien au contraire, Marco Polo ne semble pas prête à prendre les rênes et à faire évoluer son histoire dans le bon sens. Sidao veut déstabiliser le contrôle de Khan sur son peuple et Mei Lin veut se sauver elle-même simplement vis-à-vis de Ahmad. Les histoires de ces deux personnages n’apportent pas grand chose à l’épisode étant donné que la narration est encore une fois mal fichue et qu’elle ne sait pas vraiment dans quelle direction les choses doivent se rendre. Je suis donc terriblement déçu. Puis nous avons « Prisoners » qui reste dans la même veine que le précédent. Il y a quelque chose lors des débuts de cet épisode qui tentent de nous démontrer qu’au fond il y a de belles choses dans cette série et que tout n’est pas raté. Puis au delà de cette mise en scène léchée qui apporte forcément un petit gage de qualité à l’épisode, il n’y a plus grand chose derrière. Bien au contraire, Khan continue d’être un personnage important sans parvenir à grandir et donc à faire évoluer sa propre condition. On a l’impression de voir les personnages dans des situations plus que jamais statiques et franchement, je ne m’attendais pas du tout à ça quand j’ai lancé ces deux épisodes.

Surtout que je m’attendais à être un minimum surpris dans le bon sens du terme. Puis on se concentre sur Kublai. Là aussi Marco Polo part un peu dans tous les sens sans trouver une vraie idée qui pourrait lui permettre de nous surprendre. Marco tente de se défendre lui-même et si je devais comparer avec une autre série, en l’occurrence Game of Thrones, cela n’a rien du plaidoyer de Turion Lannister dans la saison 4 de la série de HBO. Ici on a donc quelque chose de simpliste, sympathique mais qui ne parvient pas à mettre suffisamment en valeur les enjeux qu’il y a derrière. Finalement, même à Xiangyang l’épisode souffre encore des mêmes problèmes que l’épisode précédent et de ses gros soucis de narration. Je n’ai pas hâte de voir le dernier épisode de la saison car j’ai déjà peur qu’il ne sache pas du tout utiliser les personnages de façon judicieuse.

Note : 4/10 et 4.5/10. En bref, la série fait encore du gâchis de son potentiel. Dommage.

Commenter cet article

4evaheroesf 29/01/2015 17:12

Juste une chose, critiquer Marco Polo avec GOT qui a déjà 4 saisons, c'est un peu facile...

delromainzika 01/02/2015 23:19

Bien on peut comparer les 2 sur leurs premières saisons aussi alors :) Marco Polo a des qualités (et il y a eu de brillants épisodes) sauf que c'est trop irréguliers. Après je sais que GOT a aussi ses détracteurs mais pour moi la saison 1 de la série de HBO était un sans fautes :)