Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marvel’s Agent Carter. Saison 1. Pilot - Episode 2.

7 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Agent Carter

Critiques Séries : Marvel’s Agent Carter. Saison 1. Pilot - Episode 2.

Marvel’s Agent Carter // Saison 1. Episodes 1 et 2. Now Is Not The End (Pilot) / Tunnel and Bridge.


Pas de nouvel épisode de Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D cette semaine mais le lancement d’une toute nouvelle série : Marvel’s Agent Carter. C’est un pari pour Marvel d’autant plus que la série prend plus ou moins la suite d’une série qui a du mal à trouver de nouveaux téléspectateurs ou encore à retrouver ceux perdu durant une première saison chaotique. Qualitativement parlant, Marvel’s Agent Carter est un pari réussi. C’est une série élégante, pleine de charme qui nous plonge dans un univers Marvel glamour. Il faut dire qu’avoir une femme en guise de héros c’est déjà une bonne chose et cela permet à la série de nous offrir quelque chose de légèrement différent de ce que l’on a pour habitude de voir ailleurs dans l’autre série Marvel de la chaîne. Hayley Atwell est avant tout l’un des symboles de la réussite de ces deux premiers épisodes. Sous les traits de Peggy Carter elle laisse forcément des traces mais la série se base avant tout sur la prestation qu’elle avait déjà pu délivrer dans Captain America : First Avenger et qui était déjà suffisamment bonne pour que l’on ait envie de voir ce que cela pouvait donner sur la longueur. Mais dès l’ouverture de ce premier épisode, on replonge surtout dans le premier des Captain America. La série reprend des images du film avec Chris Evans proche de se crasher.

Nous sommes en 1946. La paix est désormais revenue sur la planète. Les hommes sont revenus du front et Peggy est de nouveau reléguée, obligée de s'occuper des basses oeuvres administratives du SSR (Strategic Scientific Reserve), alors qu'elle aimerait tant retourner sur le terrain et botter les fesses des criminels. Pour Peggy, la période est compliquée, d'autant plus qu'elle vient de perdre l'amour de sa vie : Steve Rogers, également connu sous le titre de "Captain America".

La scène est mémorable et surtout permet d’ouvrir Marvel’s Agent Carter de façon à la fois dramatique (pour les bons sentiments c’est parfait) mais aussi pour donner un vrai but à la place de Carter dans une série. Le but est clairement là et le résultat est assez fascinant. Car tout au long de ces deux premiers épisodes, je me suis finalement dit que j’aurais presque adoré voir plus de 8 épisodes de cette série. On retrouve les qualités des productions de ABC en termes de productions historiques. Si ce voile feutré pouvait être un problème dans une série comme The Assets par exemple, je dois avouer qu’ici cela donne un certain cachet au film et tout cela est assez réussi de ce point de vue là. La plongée dans les années 40 est elle aussi de qualité alors que l’on ne se restreint pas à quelques fonds verts dégueulasses. Non, Marvel veut nous démontrer qu’elle a les moyens de nous surprendre et visuellement, on a donc une série qui parvient réellement à nous en mettre plein les mirettes. Je savais déjà qu’ils allaient faire des efforts sur la production. Ensuite il y a le casting qui lui aussi est très réussi. Si Hayley Atwell crève littéralement l’écran, les seconds rôles sont tout aussi intéressants. Que cela soit Andre Royo sous les traits de Spider Raymond ou encore Lyndsy Fonseca mais aussi Shae Wigham, Kyle Bornheimer, Chad Michael Murray et même Daniel Sousa (incarné par Enver Gjokaj).

Je n’oublie pas non plus Dominic Cooper. Il y a tellement de têtes connues dans cette série que l’on ne sait même plus où donner de la tête. C’est aussi la preuve que Marvel’s Agent Carter est bien plus importante qu’elle n’en avait l’air sur le papier. Au départ je n’étais pas trop branché autour de cette série et encore moins motivé à voir ce que cela pouvait donné que j’ai vu la première saison catastrophique de Agents of S.H.I.E.L.D. Depuis que cette dernière a changé de direction et s’est transformée en série avec un véritable lien avec l’univers cinématographique, cassant alors le côté procédural pour devenir une série plus impressionnante et grande, j’avais hâte de voir Marvel’s Agent Carter. Car j’étais persuadé que cette dernière sera du même acabit et je ne me suis pas trompé. Je dirais même qu’elle est plus intéressante que l’autre série Marvel, en grande partie car l’univers en lui-même est si différent, si original, et l’on retrouve aussi ce qui faisant la force du premier Captain America, cette ambiance de Seconde Guerre Mondiale, d’Amérique vu en héroïne, etc. Il y avait énormément de patriotisme dans le film et c’est quelque chose que l’on tend à retrouver ici dans Marvel’s Agent Carter. Le fait que cela soit une femme qui lead cette série est aussi encore plus intéressant.

Cela permet de faire une série moderne (les femmes n’étaient pas forcément les personnes les plus importantes à cette époque mais la série s’en fiche), qui peut créer des personnages de femmes fortes (et Peggy n’est pas la seule puisque Angie (incarnée par Lyndsey Fonseca) est elle aussi quelqu’un de fort. Une femme qui impose son charme et son style dès qu’elle entre en scène. l’Agent Carter avait déjà été l’objet d’un court métrage plutôt réussi qui permettait d’être une vraie prémices à l’histoire de ce que peut être cette série. Howard Stark, une vieille connaissance à elle s’est retrouvé accusé de vente d’armes illicite et forcément, Peggy est la seule personne qui va pouvoir l’aider. Si la série n’oublie pas l’action, ce n’est pas forcément ce qu’il y a de plus intéressant. Je dirais que ce que j’apprécie le plus dans Marvel’s Agent Carter c’est tout ce qui enrobe justement les personnages d’un voile léger de bons sentiments. Je trouve aussi qu’il y a derrière cette série une certaine forme de nostalgie envers d’anciennes séries des années 80 mais avec une écriture beaucoup plus soignée, beaucoup plus intelligente. Car le but n’est pas de faire une série aussi simple que ce que pouvait être la série mère lors de sa première saison. Il y a donc énormément de choses dans ces deux épisodes, énormément de personnages et énormément de choses pour seulement 8 épisodes.

Je me demande donc si Marvel’s Agent Carter va réellement avoir le temps de nous raconter tout ce qu’elle a à nous raconter. Mais après ces deux épisodes, je dois avouer que j’ai hâte de découvrir la suite.

Note : 8.5/10. En bref, deux très bons épisodes permettant une introduction efficace pour une future série à avoir absolument.

Commenter cet article

Ness 11/01/2015 02:12

Je suis un fan des MARVELs, mais la franchise en série, j’ai des doutes. Doute qui a été alimenté par « The SHIELD », une belle promesse au départ, mais une grande déception. Tourner autour de l’univers des MARVELs sans montrer un Avenger, c’est se foutre de la gueule du monde, alors oui on les cite, mais on ne les voit jamais, mais d’un autre côté, il fallait être naïf, on parle du SHIELD et non des avengers, c’est dans le titre, fallait pas confondre.
Je me souviens des nombreux sites qui parlaient d’un épisode en rapport avec le 2eme film « Thor », le rapport il est où ? Ah oui, ils font le ménage après le passage de Thor, des bouts de cailloux, mais pas de dieu du tonnerre à l’horizon, et les seuls asgardiens présents dans la série font vraiment de la peine et remet en question, leur puissance supposée.
Mais les mecs qui exploitent la franchise Marvel, sont malins, ils ont bien vu que ne pas montrer de vrais héros dans la série, ça ne passe pas vraiment et puis c’est ennuyeux de devoir adapter l’histoire de la série en fonction des événements des films, je parle là des évènements de « Captain America – Le soldat de l’hiver » qui a forcer la série « The SHIELD » à prendre un tournant scénaristique, qui je pense n’était pas prévu.
Alors ils ont décidé de faire quoi, de faire une nouvelle série sur cette franchise mais à une époque où les films ne pourront pas polluer la voie qu’auront choisi les scénaristes, le « First Avenger » est un glaçon, la plupart des Avengers ne sont pas encore nés et Thor n’est pas encore venu sur notre planète, non ils sont très malins et personnes ne pourra les en vouloir de ne pas nous montré un vrai héros.
Je déteste vraiment cette mode qui consiste à faire des séries avec une vague relation avec des films à succès, alors oui les séries peuvent être bonnes, je ne parle pas de « The SHIELD » c’est de la merde, mais c’est nous prendre pour des cons, on prend un univers qui passionne et on brode autour, « Gotham » sans Batman, il est encore trop jeune normal, « The SHIELD » sans Avengers, et maintenant « L’agent Carter ».
A quand une série sur la vie du coiffeur de Spiderman ou du tailleur de Bruce Banner, il doit avoir beaucoup affaire étant donné que son client explose ses habits à chaque fois qu’il voit vert.

LeyLaPomme 01/03/2015 10:03

Pour quelqu'un fan de Marvel, je te trouve très peu renseigné... La série Agents of SHIELD relate uniquement les aventures du SHIELD donc il est normal que peu de héros y figurent, ils ne sont pas intrinsèquement liés au SHIELD. Pour ce qui est des évènements post-Captain America, c'était justement prévu dans la série. Le directeur a changé, le SHIELD n'est plus réellement et ça mène droit vers les intrigues des prochains films. Je ne sais pas si tu sais où va tout cet univers, mais Agents of SHIELD nous apporte les premiers éléments de réponses quand à la présence de Krees sur Terre, le début de la compréhension des Inhumans (film prévu pour bien plus tard), je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler au pire mais dis-toi que le projet de Marvel est d'une ampleur sans précédent. Dès le premier film, ils savaient où ils allaient. Ils créent un univers entier sur différents supports (cinéma, télé, et comic!!! Des comics ont vu le jour directement liés à l'univers des films depuis...).
Ce n'est pas une simple tentative de surfer sur un succès, les séries font part entière de cet univers impressionnant... D'ailleurs, ils connaissaient les risques de tenter un tel truc, ils savaient bien que les séries ne rencontreraient probablement pas le même succès que les films, mais elles aident à développer des intrigues très importantes dans la trame de l'histoire à venir (qui est prévue pour aller très très loin...). D'ailleurs, si tu en as l'occasion, il est très intéressant de regarder tous les films et les épisodes des séries dans l'ordre chronologique de l'histoire (et pas dans l'ordre de sortie), et tu te rendras compte que tout est absolument bien ficelés et liés... Etant moi-même une grande fan des Marvels, je peux te dire qu'en regardant les choses dans l'ordre que je te conseille, de toutes petites choses très intéressantes sautent aux yeux et font prendre en considération l'ampleur de la chose.