Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Modern Family. Saison 6. Episode 11.

9 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Modern Family

Critiques Séries : Modern Family. Saison 6. Episode 11.

Modern Family // Saison 6. Episode 11. The Day We Almost Died.


Modern Family a une structure qui peut lui permettre de faire des choses différentes et avec cet épisode elle va pour la première fois (dans mes souvenirs en tout cas) utiliser son genre, le mockumentary, judicieusement. Les Dunphy sont en voiture et à un moment ils ont failli avoir un accident qui aurait pu leur coûter la vie. L’épisode gère alors le point de vue de chacun des personnages sur les conséquences directes et la suite. La façon dont tout est géré exploite à merveille l’univers de Modern Family, notamment des interviews face caméra. Cela a toujours eu du sens ces moments là dans cette série sauf que je crois que cela n’avait jamais eu autant de sens que maintenant. La façon dont l’épisode exploite l’univers de la série est brillant car à chaque point de vue l’histoire semble se réinventer et l’on a donc la vision des choses d’un angle différent. On ne voit pas l’accident de la même façon avec Claire qu’avec les enfants par exemple. C’est ce qui rend le tout aussi brillant et je pense aussi que dans sa structure et l’univers de l’univers de la série, c’est probablement l’épisode le plus ambitieux de la saison et l’un des épisodes les plus intéressants de toute l’histoire de la série.

Oui, car j’ai été tellement bluffé que cet épisode fait probablement partie de mes épisodes préférés de toute l’histoire de Modern Family. Pourtant, à la base, c’est un épisode très simpliste. Il repose sur des bases très classiques et c’est même le genre d’histoires que l’on peut attendre de la part de cette série. Sauf que ce n’est pas ça qui fait l’intérêt de l’épisode mais la façon dont il est structuré et dont tout s’enchaîne. Si Phil a failli avoir un accident, l’histoire parvient surtout à être hilarante. Les dialogues sont inspirés et la mise en scène énergique. On n’a jamais l’impression de s’ennuyer. Bien au contraire, tout est tellement bien réinventé à chaque nouvelle intervention des personnages que l’on a presque envie que cela ne s’arrête pas. 20 minutes de ce genre de choses c’est beaucoup trop court, surtout dans une série qui semble cette année reprendre goût à la vie. Si l’an dernier (et accessoirement avec la saison 4) j’avais été largement déçu par la série et par ce qu’elle voulait nous raconter, je trouve que finalement elle a encore des choses à dire et elle le fait avec beaucoup d’énergie et de créativité. Car cet épisode est justement l’un des plus créatifs de toute l’histoire de la série.

Ce n’est pas pour rien si Danny Zuker a complètement chamboulé la structure de l’épisode. La série a pour habitude de faire les choses toujours de la même façon structurellement parlant, pensant probablement que sa structure (le mockumentary) impose d’avoir une méthode toujours identique. Peu sont les épisodes qui ont tenté de faire les choses différemment mais celui-ci fait clairement partie des meilleurs. Cela n’était jamais arrivé auparavant et cela surprend forcément mais dans le bon sens du terme. C’était un épisode plein de premières fois au delà de la mise en scène. Cam par exemple va faire quelque chose de réellement intéressant lui aussi car il a l’occasion de chambouler sa place dans la série et de nous offrir lui aussi une chose qui n’avait jamais été fait entre lui et Phil auparavant. La série s’amuse et l’alchimie qu’il y a entre les deux personnages et les deux acteurs est si palpable que l’on en vient finalement à être tout simplement bluffé au fond de son fauteuil par une telle réussite. La façon dont tous les personnages sont utilisés (Claire / Mitch, Luke, Haley et son téléphone plutôt que sa soeur - et c’est d’ailleurs le quiproquo que j’ai préféré de l’épisode car il rend encore une fois à César ce qui est à César et en l’occurence le vaudeville à Modern Family -).

Note : 10/10. En bref, l’un des meilleurs épisodes de l’histoire de la série.

Commenter cet article