Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Shameless (US). Saison 5. Episode 2.

20 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Shameless

Critiques Séries : Shameless (US). Saison 5. Episode 2.

Shameless (US) // Saison 5. Episode 2. I’m the Liver.


Cette année, la motivation de Shameless semble être la comédie. Je me demande si au fond ce n’est pas dû au fait que Showtime a décidé désormais de proposer la série dans la catégorie des comédies aux Emmy Awards et aux Golden Globes. Je trouverais dommage que Shameless ne soit plus qu’une comédie et donc en partie l’ombre d’elle-même en oubliant tout ce qu’elle pouvait faire de merveilleux d’un point de vue purement dramatique. Car par exemple dans cet épisode, le seul intérêt ce sont les petites scènes cocasses que l’on nous propose à droite et à gauche, mettant en scène généralement Frank ou encore Ian (pour le coup du pasteur qui s’est fait avoir). Cet épisode était assez sympathique dans son ensemble malgré tout mais pas aussi bon que ce que Shameless avait pu nous proposer l’année dernière par exemple. Je sais bien que ce n’est que le second épisode de la saison mais on a déjà une idée de ce que la série veut réellement être et je ne suis pas certain que la saison veuille réellement être autre chose que ce que l’on nous propose ici sous les yeux, c’est à dire une comédie dramatique qui aime bien se concentrer sur la comédie. Il n’y a pas de mal à le faire, surtout que les scénaristes savent créer des petites situations cocasses sauf que ce sont des choses éphémère.

Ce que j’ai envie de voir de ce sont des intrigues réellement bien développées et je ne vois pas tellement les conséquences de la saison précédente. Certes Fiona appris quelque chose dans la saison précédente qui fait qu’elle a besoin de se reprendre en main. Pour le coup elle va le faire sans pour autant que Shameless ait besoin de se concentrer énormément sur elle. Ses rencontres, ses histoires, tout cela n’a pas encore de grand intérêt car la série ne transforme pas ce qu’elle a entre les mains en quelque chose de brillant. Elle se contente de vivre avec les personnages au jour le jour et advienne que pourra. Sauf que ce n’est pas vraiment la vision que j’ai de Shameless et encore moins d’une série qui en est à sa cinquième année. On sait bien qu’elle n’a plus rien à prouver mais cela ne veut pas pour autant dire qu’il faut revenir à ce qu’elle faisait déjà durant ses deux premières saisons car c’est clairement ce que je retrouve dans ces deux premiers épisodes. Ensuite nous avons Frank qui finalement n’a pas appris grand chose sur lui-même si ce n’est qu’il peut boire encore de l’alcool, seulement en modérant sa consommation. C’est un peu surfait cette partie de l’histoire et bien que cela soit cocasse, je me demande où est-ce que cela veut réellement nous emmener.

La façon dont Frank se détruit est presque fascinant car il semble incassable mais je pense sincèrement que l’on méritait un peu mieux pour le coup. Ce qu’il y a donc de réellement intéressant dans cet épisode ce n’est pas forcément ce qui était le plus intéressant l’an dernier. Le grand retour de Ian sur le devant de la scène pour défendre les droits des gays cette semaine prouve que la série peut réellement fonctionner et faire des choses assez intelligentes dans son ensemble. Je ne m’y attendais pas nécessairement mais la façon dont les choses évoluent tout au long de l’épisode nous permettent d’y voir une fin assez cocasse qui a de quoi délivrer des conséquences puissantes émotionnellement parlant (tout comme en termes de comédies bien entendu). Du coup, je ne sais pas trop de quoi sera fait la suite de la saison mais un peu comme chaque année avec Shameless, il va falloir attendre la seconde partie de la saison pour que l’on ait une vraie vision de ce que la saison veut réellement nous dire. La première partie sert toujours de rodage pour les personnages et les diverses histoires mises en place. Je vois de bonnes idées mais aussi des choses moins efficaces comme l’histoire de Vee par exemple qui manque cruellement de punch ou encore Sheila qui me fait plus rire qu’autre chose (même si c’est ce qui est probablement voulu).

Note : 6.5/10. En bref, je suis en parti déçu du résultat bien que je n’ai pas trouvé cet épisode complètement raté.

Commenter cet article

Miel-plash 21/01/2015 12:57

Je suis en partie d'accord avec toi. Pour autant, comme tu l'as dis, chaque début de saison de shameless commence de manière plus ou moins légère. Je me rappel avoir lu le même genre de commentaires l'an dernier en début de saison 4 (pas sur ton blog). Pour ma part, je vois bien la saison redevenir un peu plus sombre par la suite. C'est shameless, leur vie n'est pas une comédie...

Les personnages sont toujours aussi bien développés en tous cas... Fiona qui montre un peu de regret et de rédemption a la fin de l'épisode, c'etait simple mais très beau.

yassen 20/01/2015 16:15

Salut ton article est bien mais tu a utilisé 4 fois le mots "Cocasse" ! alors je sais pas ci c'est un mots que tu aime mais en tout cas tu l'utilise beaucoup......trop