Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Stalker. Saison 1. Episode 12. Secrets and Lies.

18 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Stalker

Critiques Séries : Stalker. Saison 1. Episode 12. Secrets and Lies.

Stalker // Saison 1. Episode 12. Secrets and Lies.


Cela n’a rien à voir avec la série (quoique…) mais j’ai découvert hier que Dylan McDermott et Maggie Q s’étaient fiancés. En sommes, j’ai découvert que ce duo de flics était un couple à la ville. Je ne m’y attendais pas du tout. Par ailleurs, CBS a annoncé le renouvellement de toutes ses nouveautés pour la saison prochaine sauf Stalker et bien que j’ai envie de faire confiance au fait que Stalker a ses chances, cela veut en partie dire que c’est cuit (sauf que les nouveautés de la mi saison se gauffrent et alors, je pense qu’il y a de quoi faire). Pour en revenir à cet épisode, ce que j’apprécie avec cette série c’est sa façon bien à elle de développer des intrigues autour de ses personnages. Elle les implique personnellement dans les histoires qu’ils vivent au quotidien et Kevin Williamson tente donc plus ou moins de réinventer le procédural sans trop en faire sur les bords. C’est en tout cas comme ça que je l’ai ressenti. J’ai adoré les scènes entre Beth et Janice par exemple. Il y a quelque chose de sincère et de touchant entre ces deux personnages qui permet de faire passer un flot d’émotions assez intelligent. La série prouve donc ici qu’elle sait très bien dans quelle direction aller et elle ne veut pas le chemin de la facilité malgré toutes les incongruités dont la série est dotée.

Je ne demande pas à Stalker d’être réaliste ou en tout cas de pouvoir s’inscrire dans une certaine forme de réalisme. Non, le but de cette série est bien différent et de nous plonger dans un univers propre à elle. Je trouve ça assez merveilleux et le résultat est au rendez-vous. C’est un épisode qui permet de sortir un peu des rangs et de faire les choses différemment. On a donc des aventures intelligentes mine de rien qui sont mises sous nos yeux et c’est ce que j’ai aussi envie de voir. Je n’ai pas envie que Stalker brasse des choses que l’on a déjà vu précédemment et du coup, cet épisode s’inscrit parfaitement dans cette dynamique là. L’implication personnellement de Beth dans les évènements de cet épisode permet de développer encore un peu plus l’histoire personnelle de Beth. Beth est clairement le roc de cette série sans qui elle ne serait vraiment pas aussi intéressante. Maggie Q apporte aussi à son personnage de la nuance, de l’émotion, ce qu’elle a appris à jouer dans l’excellente Nikita (alors que dans ma tête, à ses débuts dans Nikita, Maggie Q était une sorte de femme robotique qui n’a pas énormément d’expressions à jouer).

Elle a cependant réussi à prouver le contraire. Cela me rappelle un peu les réticences que j’avais pu avoir avec Lucy Liu dans Elementary, des réticences rapidement balayées bien évidemment. « Secrets and Lies » était donc un très solide épisode qui permet de sortir un peu des rangs classiques de la série et de se concentrer sur sa propre mythologie. Une mythologie sombre et touchante à la fois. Bien qu’il ne reste déjà que 8 épisodes avant la fin de la première saison de Stalker, j’ai hâte de voir la suite. Il y a tellement de choses prometteuses, même du côté de Perry. D’ailleurs, ce dernier promet à mon sens d’être le héros de la seconde partie de la saison. Son histoire personnelle a beau ne pas avoir l’intérêt de celle de Beth pour le moment mais ce n’est pas bien grave. C’est un peu comme Jack et Amanda. Tous les personnages dans cet épisode ont leur petit potentiel. Jack n’est pas très présent cette semaine mais j’aime beaucoup Dylan McDermott dans ce rôle là. Il l’incarne avec beaucoup de charme sans trop en faire. Alors que je m’attendais à ce qu’il cabotine comme dans Hostages, finalement pas du tout. Bravo.

Note : 7/10. En bref, on continue sur les bonnes bases.

Commenter cet article