Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Un Village Presque Parfait, le médecin est dans le pré

21 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Un Village Presque Parfait, le médecin est dans le pré

Un Village Presque Parfait // De Stéphane Meunier. Avec Didier Bourdon et Lorant Deutsch.


Ce qu’il faut savoir avant tout c’est que Un Village Presque Parfait est le remake français du fillm canadien la Grande Séduction de Jean François Pouliot. Un peu comme avec Fonzy l’an dernier, je n’ai tout simplement pas adhéré au dernier remake français d’un film canadien en date. Stéphane Meunier, issu du documentaire et du monde du téléfilm nous offre donc la comédie parfaite qui pourrait remplir les lundis soirs de TF1. Je n’ai pas vraiment envie d’être totalement indulgent avec un film qui manque d’un grain de folie. La bande annonce m’avait laissé espérer un film de terroir, s’amusant des clichés pour en faire une comédie potache. Sauf que le résultat est malheureusement tout autre. Car cette comédie, maladroitement écrite et mise en scène, a beau être faite avec toute la bonne volonté du monde, elle manque cruellement de surprises. On a l’impression que cette comédie est faite avec tout ce que l’on a déjà vu dans le monde de la comédie française depuis des années maintenant sur la province bien profonde et française qui aime le rugby et qui est aux antipodes de la ville. C’est mignon aussi, surtout pour ce petit village atypique qui a du charme mais dans lequel peu de gens de la ville pourraient avoir envie de vivre.

"Saint-Loin-la-Mauderne", un petit village frappé de plein fouet par la crise et la désertification.
Son dernier espoir : relancer l'usine de fumage de saumon. Seul problème, les assurances exigent la présence d'un médecin à demeure. Or, le dernier a pris sa retraite il y a plus de cinq ans sans jamais trouver de remplaçant. Derrière Germain, leur maire bourru mais charismatique, les habitants vont tout faire pour convaincre le très parisien docteur Maxime Meyer que le bonheur est à Saint-Loin-la-Mauderne!

Un Village Presque Parfait s’apparente alors à une sorte de nouveau Dîner de Cons où le con c’est le médecin et les hôtes les habitants de ce village de Saint Loin la Mauderne. Je ne comprends pas comment en France on peut encore avoir envie de produire des comédies françaises sorties de poncifs et surtout de tout ce que personnellement j’ai envie de renier. J’aime les comédies sociales (et cela aurait pu en être une avec cette histoire d’usine de saumon fumé), les comédies champêtres qui jouent sur la nature et le côté un peu rupestre des paysans (sauf que là, c’est surtout tous les cliches du genre) et j’aime les comédies qui ne veulent pas trop se prendre la tête et qui cherchent simplement à être gentille comme tout. Car Un Village Presque Parfait est une comédie tout ce qu’il y a de plus gentille qui, sans faire de grandes éloquences, parvient malgré tout à délivrer quelque chose de plutôt concluant à certains moments. Cela est alors dû au talent de Didier Bourdon dans le rôle de ce Maire rabougri qui a envie de croire au futur de son village où tout le monde a baissé les bras. Et puis rien que pour voir Didier Bourdon incarner son personnage sous les effets de l’alcool, rien que pour ça je pense que ce film veut la chandelle.

Mais voilà, les bonnes choses ont une fin malheureuse car si Un Village Presque Parfait parvient à faire des choses intéressantes et drôles, la plupart du temps on s’ennuie terriblement. Moi qui m’attendais à ce que cette comédie embrasse très justement tout ce qui peut faire le succès d’une bonne comédie franchouillarde, c’est tout le contraire qui se passe. Rapidement certaines scènes semblent durer une éternité et les personnages n’évoluent pas du tout. C’est là aussi très problématique à mon humble avis car je pense que Un Village Presque Parfait aurait pu sortir des rangs et nous offrir quelque chose de différent, surtout avec un aussi joli casting. Lorant Deutsch de son côté incarne plutôt bien le rôle du parisien qui se croit branché mais qui s’est trompé dans tous les sens (car le monde lui tombe littéralement sur la tête tout au long du film alors qu’il enchaîne les galères). Les pirouettes du scénario sont simplistes et ne creusent jamais suffisamment l’histoire cousue de fil blanc. Ce n’est pas parce que c’est une comédie qu’il faut y aller à la légère sur certains éléments très importants comme l’histoire.

Note : 2.5/10. En bref, malgré toute la gentille de ce film, c’est long et ennuyeux.

Commenter cet article

Stevens08 23/03/2015 10:43

je trouve que c'est un film qui ma bien fait rigoler

isabelle 21/02/2015 18:06

Le film original canadien m'a beaucoup plu.
Ce remake va faire un bide mémorable. A part l'argent, je me demande comment certains bons acteurs ont accepté d'y participer. Didier Bourdon devrait arrêter ce métier.

delromainzika 23/02/2015 11:17

Pourtant Didier Bourdon n'est pas dénué de talent mais ouais, il fait des choix douteux :/