Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : All Hail King Julien - Roi Julien ! L’élu des lémurs. Saison 1. BILAN.

14 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #All Hail King Julien

Critiques Séries : All Hail King Julien - Roi Julien ! L’élu des lémurs. Saison 1. BILAN.

All Hail King Julien - Roi Julien ! L’élu des lémurs // Saison 1. 5 épisodes.
BILAN


Après avoir produit une série sur le Chat Botté, Dreamworks poursuit son partenariat avec Netflix afin de produire de nouvelles séries animées tirées de ses films d’animation et avec All Hail King Julien nous avons droit au second spin off en série des personnages de Madagascar. Après Les Pingouins de Madagascar (qui a même donné lieu à un film sorti l’an dernier), c’est maintenant au tour du Roi Julien, le lémurien de la forêt, de sortir sa petite histoire bien à lui servant de prequel cette fois-ci. Bien que j’ai pu apprécier Les Pingouins, je trouve que cette franchise est déjà trop exploitée. Visuellement, All Hail King Julien est assez sympathique et l’on retrouve ce qui faisait le charme visuel des films Madagascar (quand dans la série Chat Botté, on ne retrouvé plus du tout l’aspect visuel et le charme du film et de Shrek), mais le problème c’est l’histoire. Les épisodes s’enchaînent sans grandes surprises. Ce n’est pas forcément un problème pour une série de cet acabit dans le sens où le divertissement est maître et que All Hail King Julien saura séduire certains téléspectateurs mais il manque un ingrédient essentiel qui faisait le charme de Madagascar et accessoirement de ses Pingouins : les dialogues.

La vie à Madagascar dans le monde des lémuriens, avant l'arrivée sur l'île du lion Alex, du zèbre Marty, de Melman la girafe, de Gloria l'hippopotame et des 4 pingouins

Dans All Hail King Julien il n’y a pas vraiment de tendre ou bien d’humour savamment dosé. La série nous propose alors de but en blanc tout ce que l’on peut trouver sur le marché des séries animées et l’on a parfois même l’impression de voir en boucle les scènes du roi Julien que l’on a pu voir dans Madagascar. On sait que c’est un lémurien qui adore faire la fête mais était-ce nécessaire de nous montrer presque que ça sous couvert que c’est quelqu’un qui aime la musique. Car All Hail King Julien abuse justement d’une utilisation de la musique qui me fait un peu grincer des dents. On a l’impression que la série ne raconte que très peu de choses alors que j’aurais apprécié en apprendre un peu plus sur ce personnage. Après tout c’était aussi pour cela que le spin off série a été créé non ? A quoi bon vouloir créer un spin off centré sur un tel personnage si ce n’est pas pour en faire quelque chose d’intéressant. Contrairement au Chat Botté également, c’est bien la voix originale du Roi Julien qui la double dans cette série, Danny Jacobs. Encore un bon moment à l’avantage de cette série.

De plus, on avait déjà pu voir le Roi Julien dans Les Pingouins de Madagascar (à la fois dans le film sorti l’an dernier mais également dans la série). Etait-il alors nécessaire d’en faire une série puisque l’on a déjà pu voir ce personnage dans des tas de situations très différentes. En sachant que c’est un prequel, on ne risque pas de croiser les Pingouins et c’est encore une erreur à mon humble avis car ils auraient justement été des invités de choix. Cela ne tue pas pour autant la franchise Madagascar mais disons que j’attendais plus de All Hail King Julien. En voyant apparaître la série, je me suis dit que ce serait chouette de voir un tel personnage dans ses petites folies. Finalement, peut-être faudra t-il plus de 5 épisodes à All Hail King Julien pour réellement démontrer ce dont elle est capable puisqu’en jouant en grande partie la carte de la répétition dans ces 5 épisodes, je me demande si finalement la série a réellement pu prendre le temps de se développer et de nous démontrer tout ce dont elle était capable. Mais visuellement c’est très intéressant et beau tout simplement, cependant j’ai presque envie que Netflix arrête son partenariat avec Dreamworks avec ces deux séries pour ne pas en faire d’autres tirées de leurs films (j’aurais peur d’en voir une tirée de Dragons par exemple alors qu’il y a déjà Dragons : Cavaliers de Beurk sur Cartoon Network).

Note : 4.5/10. En bref, déçu malgré un visuel réussi.

Commenter cet article