Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 3. Episode 13. Canaries.

13 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

Critiques Séries : Arrow. Saison 3. Episode 13. Canaries.

Arrow // Saison 3. Episode 13. Canaries.


Les intrigues s’empilent les unes sur les autres ces derniers temps dans Arrow, chargeant la narration de la série sans pour autant que cela ne soit plus qu’il n’en faut. En effet, j’aime beaucoup ce que fait la série avec ses personnages en redéfinissant presque constamment son univers. Cela pu passer ces derniers temps par le changement de Laurel en Black Canary qui est pour moi une très grande réussite mais également par bien d’autres aspects intéressants de Arrow et je pense à l’évolution de Thea. Il était logique qu’à un moment ou à un autre Oliver révèlerait qui il est réellement. J’ai trouvé touchant le moment où Thea découvre le repaire de la Team Arrow car c’est un moment si symbolique. Sans compter que c’est une scène qui permet aux enfants Queen de se retrouver seuls l’un avec l’autre sans que cela soit pour se prendre la tête. Enfin, dans un premier temps, puisque Thea ne va pas tarder à poser ses questions (qui sont légitimes). A un moment je pense que tout le monde va savoir ce qui se passe la nuit chez Oliver Queen, qu’il se transforme en Arrow. L’autre moment important est celui où Oliver, absent pendant un bout de temps, va conseiller à Laurel d’arrêter d’être Black Canary et de se mettre en danger uniquement car elle a de la rage en elle.

Sauf que n’est-ce pas ce qui a motivé Oliver à devenir Arrow ? Elle est bien décidée à faire ce qu’elle pense être juste et pour le moment c’est enfiler le costume de sa soeur. Ce que Oliver lui conseil c’est de ne pas vouloir à tout prix ressembler à Sarah et c’est un conseil judicieux qui prouve encore une fois l’attachement que les deux personnages peuvent avoir l’un pour l’autre. Laurel veut se battre ? Pas de soucis et c’est même probablement l’une des meilleures choses qui soit arrivé au personnage depuis le pilote de la série alors que Laurel était au départ quelqu’un de terriblement ennuyeux, voire même d’irritant. Maintenant qu’ils savent quoi faire d’elle, les choses sont forcément beaucoup plus intéressantes. Mais Laurel va être agitée dans l’épisode alors que Vertigo lui injecte sa drogue et qu’elle fait donc face à ses peurs. La façon dont tout cela est mis en scène et mis en place dans l’épisode me fascine. C’est une évolution important dans Arrow que celle qui nous est proposée au sujet de Laurel mais je trouve qu’ils ont vraiment su en faire quelque chose de brillant. Plus le temps passe et plus j’ai envie de voir Laurel en Black Canary, en danger ou au coeur de l’action. Tout est bon, comme dans le cochon.

Trêve de plaisanterie, Malcolm réapparaît de son côté afin de donner des conseils à Oliver. Ce dernier doit révéler son identité à Thea  car il n’y a que comme ça que l’on va pouvoir avancer entre ces deux personnages. La solution que Oliver choisit est bien évidemment de tout lui dire lors d’une scène touchante comme je le disais plus haut. Mais ce qui me plait aussi c’est la place de Thea, ou plutôt celle qu’elle tente de prendre et qui lui revient finalement de droit. Arrow exploite à merveille la dynamique du personnage car c’est aussi une façon de développer leur relation. Cela n’avait pas vraiment été fait depuis la mort de Moira l’an dernier alors j’estime que c’est une excellente chose. La série nous propose également des flashbacks assez étranges, surtout sur la fin. Je ne m’attendais pas du tout à ce que cela aille dans ce sens là mais c’est vraiment plein de bon sens. Finalement, Arrow nous démontre encore une fois sa maîtrise de l’univers qu’elle dépeint. Il y a énormément de choses à suivre à la fin mais tout est fluide et jamais ennuyeux, ce qui est presque un exploit quand on voit que la série a déjà 3 ans et un lot de personnages qu’elle n’a de cesse de faire tourner encore et encore autour des mêmes dynamiques qui pourtant savent se renouveler.

Note : 9/10. En bref, encore un excellent épisode pour la Team Arrow.

Commenter cet article

4evaheroesf 13/02/2015 17:19

Points positifs
- Laurel (Incroyable !)
- Laurel et son père.
- Ollie et Thea.
- Les scénaristes se sont souvenus que Thea a un cerveau.
- Roy s'affirme.
- Laurel, Felicity et Roy envoient "chier" Ollie.

Points négatifs
- Thea la girouette...
- Il faudrait arrêter de rabaisser Roy lors des combats.
- Les flashbacks ont toujours été fluctuants, mais là...
- Laurel VS Sara.
- La fin de l'épisode.

Bilan : épisode correct.