Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Banana. Saison 1. Episode 5.

24 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Banana

Critiques Séries : Banana. Saison 1. Episode 5.

Banana // Saison 1. Episode 5. Bafè.


Cet épisode s’ouvre sur l’histoire de Josh, rencontré dans l’épisode 1.05 de Cucumber alors qu’il vient tout juste de coucher avec Freddie. Il en est raide dingue et il n’a qu’une seule envie : le revoir. Je pense que c’est déjà arrivé à n’importe que personne de se passer un bon moment avec quelqu’un et d’avoir envie de revoir cette personnelle, justement car cela s’est très bien passé. Mais cet épisode n’est pas vraiment celui de Josh, ou alors en partie seulement car rapidement nous allons rencontrer sa meilleure amie Bafè qui vit au fond de la campagne britannique. Les retrouvailles entre ces deux là sont touchantes comme tout et je dois avouer que j’ai beaucoup aimé le résultat. En grande partie car Banana sait très bien ce qu’elle veut faire de ses personnages et surtout de ces deux là. La façon dont elle nous emmène petit à petit à la conclusion de l’épisode, prouve à quel point Banana est une série ingénieuse. Le scénario est lumineux, avec une vraie note d’espoir, tout en restant aussi mélancolique. Car le but de cette série est de raconter des histoires presque dramatique puisque celle de Bafè, une jeune fille qui va se marier et qui va se rendre compte qu’elle a simplement envie d’être avec quelqu’un mais pas nécessairement Marc, celui avec qui il est prévu qu’elle fasse le grand pas, est tout simplement dramatique.

La première partie de l’épisode cherche à installer la relation amicale et fusionnelle qu’il y a entre ces deux personnages. On voit donc très bien que Bafè et Josh partagent de bons moments ensemble, que leur amitié est celle de deux êtres que l’on ne peut pas séparer et je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à quelque chose de ce genre là mais Russell T. Davies prouve une fois de plus que Banana n’est pas du tout la série que j’avais imaginé au départ. C’est une série complémentaire à Cucumber certes mais qui n’est pas seulement là pour nous raconter des histoires LGBT. En effet, cet épisode prouve encore que bien que Josh soit gay, Bafè est simplement une jeune fille qui a peur de se marier avec celui qui ne lui correspond pas et c’est une partie bien plus importante et intéressante de l’histoire. Dans le rôle de Josh on retrouve Luke Newberry qui incarnait déjà un rôle homosexuel dans In the Flesh. J’aime beaucoup cet acteur, il y a quelque chose de mignon et touchant chez lui. Peut-être son semblant de timidité qu’il tente de cacher. C’est ce qui fait à mon sens son charme et que Banana exploite plutôt bien. Bien entendu, cet épisode n’est pas le meilleur de cette série jusqu’à présent et c’est aussi probablement le plus joyeux depuis le premier.

Je me demande vraiment ce que Banana peut encore nous raconter dans les 3 derniers épisodes de la saison car elle semble avoir déjà raconté tellement de choses que je me demande si elle en a gardé encore pour les derniers épisodes. Ce serait dommage le contraire tout de même. Quoi qu’il en soit, ce que je trouve de vraiment mignon dans cet épisode c’est l’histoire de Josh. Bafè n’est presque là que pour mettre en avant ce personnage de façon judicieuse. Cela permet de nous dire à quel point Josh a une vie qui ne lui convient pas, qu’il est tombé amoureux d’un garçon qui ne semble pas vouloir de lui et je me demande du coup s’il y aura une suite (ou non) dans le prochain épisode de Cucumber car des intrigues sont introduites ici et là dans cette dernière et ensuite il y a suite dans Banana mais jamais de retour après dans Cucumber (sauf pour Dean même si ce dernier n’est pas vraiment un personnage important, juste anecdotique pour justifier la collocation). Finalement, Banana nous propose ici quelque chose de réellement intéressant et de très différent des épisodes précédents une fois de plus.

Note : 7/10. En bref, encore du très bon pour Banana.

Commenter cet article