Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Blue Bloods. Saison 5. Episodes 12 et 13.

7 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Blue Bloods

Critiques Séries : Blue Bloods. Saison 5. Episodes 12 et 13.

Blue Bloods // Saison 5. Episodes 12 et 13. Home Sweet Home / Love Stories.


Cette année, Blue Bloods a compris que ce qu’il fallait c’est développer autre chose que des intrigues de la semaine ou en tout cas aller beaucoup plus loin. Mais ce n’est pas nécessairement que cette année que Blue Bloods l’a compris car depuis ses débuts la série a toujours tenter d’associer son univers avec ses personnages et le côté dynastique. Dans ces deux épisodes, les intrigues sont complètement différentes mais elles trouvent toutes les deux leur intérêt encore une fois en chacun des membres de la famille Reagan. A commencer par Jamie qui, avec Eddie, tombent sur TJ, un adolescent sans abris dans la rue. Il pense que sa tente a été tué par son petit ami, connu sous le nom de Ghost. Jamie va alors demander à Danny et Baez de regarder cette histoire d’un peu plus près, lançant alors l’épisode de la semaine. Il y a énormément d’épisodes de Blue Bloods cette année qui débutent de cette façon avec Jamie et Eddie qui découvrent quelque chose et qui vont demander à Danny et Baez d’enquêter. C’est une façon comme une autre de relier les différents univers de la série et cela fonctionne plutôt bien, comme c’est le cas dans « Home Sweet Home ».

Ils vont surtout découvrir que la tante de TJ gardait l’argent qu’on lui donnait pour prendre soin de TJ simplement pour s’envoyer de la drogue. L’histoire permet à Jamie et TJ de se retrouver l’un avec l’autre. J’ai beaucoup aimé la façon dont Blue Bloods utilise ces deux personnages, les confronte et se permet de créer un petit moment à l’issue de l’épisode qu’ils vont pouvoir partager. Pendant ce temps, cet épisode se concentre sur énormément de choses beaucoup plus familiales comme Danny qui travaille plus afin de payer un tuteur pour que Jack puisse apprendre son algèbre. Si tout cela créé une querelle de couple un peu facile sur les bords (ce qui m’a largement déçu), je pense malgré tout que Blue Bloods sait très bien ce qu’elle veut faire et elle le fait avec beaucoup de simplicité. Je n’en attendais pas moins de la part de la série, d’autant plus qu’elle sert généralement ce genre de choses aux personnages et c’est ce genre de choses que j’apprécie énormément. Tout cela ne fait pas forcément l’originalité de Blue Bloods mais cela permet surtout de s’attacher aux personnages et à ce qu’ils veulent bien nous raconter. Cela aurait très bien pu se faire autrement et différemment mais l’on constate que les choses sont faites de façon bien plus intelligente qu’il n’y paraît.

Car les bons sentiments, aussi intéressants soient-ils sont bien utilisés. Par ailleurs, Frank glisse et se fait mal à la jambe. On sait très bien qui est Frank et ce qui va se passer s’il reste chez lui. La confrontation avec Henry fonctionne donc très bien elle aussi, créant une fois de plus des faces à faces avec les personnages qui me plaisent énormément. Reste alors Erin qui de son côté met en abîme sa relation avec McCoy. Si je ne suis pas nécessairement intrigué par ce que la série peut nous proposer de ce point de vue là, elle fait des propositions assez intelligentes malgré tout. Mais ce que j’ai surtout envie de retenir dans cet épisode c’est probablement le petit discours de Jamie au dîner familial du dimanche « I just want to say how blessed we are to have this food, this house and four generations of Reagans sitting around this table. We should never take that for granted. That's an order ». Il y avait quelque chose de particulièrement touchant et beau là dedans qui prouve encore une fois que Jamie est quelqu’un de bon et qu’il mérite d’être heureux (même si Blue Bloods ne semble pas encline à le rendre heureux quand on voit ce qu’ils font au travers de la série depuis ses débuts).

Il n’y a toujours pas l’ombre d’une romance à l’horizon et étant donné qu’il reste aussi stoïque face à Eddie, je me demande vraiment pourquoi Blue Bloods ne tente pas une occasion de les mettre ensemble. Ce n’est pas un secret de polichinelle s’ils se plaisent mutuellement. Pour ce qui est de « Love Stories » les choses sont différentes mais j’ai surtout apprécié le focus que fait l’épisode sur Erin. Cette dernière n’a jamais vraiment l’occasion d’être autant mise en avant dans la série et cet épisode est justement une occasion en or pour elle. Mais cet épisode prouve qu’ils devraient surtout le faire plus souvent alors que cela fonctionne très bien. Le cas de Suzanne Taylor est un vrai serpent de mer que Erin poursuivi il y a 12 ans de ça. L’affaire est réouverte par son fils Justin qui est maintenant avocat et pense que sa mère était innocente au moment des faits. Erin commence alors à croire qu’il pourrait bien avoir raison jusqu’à ce qu’une preuve ADN vient corroboré la version de Justin, confirmant que Suzanne était bien présente dans l’épicerie durant le meurtre et le vol. Elle avait alors menti à son fils sur son innocence depuis toutes ces années.

Erin est tout de même impressionnée par Justin et la façon dont il a géré l’affaire ce qui lui donne donc envie de lui proposer du boulot. C’est un peu too-much par moment mais Blue Bloods parvient à transformer cette affaire en joli moment d’émotions. Je dis too-much car la série semble toujours tout faire dans un but précis qui va amener tel ou tel personnage à évoluer derrière. Et ce n’est pas vraiment ce que j’ai tout le temps envie de voir. Par ailleurs, dans le registre des petits moments familiaux, le fils de Danny veut demander à une fille avec qui il est ami de sortir avec lui. Elle va dire oui et Danny va lui donner des conseils. J’aime beaucoup dans les séries familiales quand les pères donnent des conseils à leurs enfants comment il faut s’y prendre avec les garçons et en l’occurrence ici avec les fille. En grande partie car cela permet de confronter le fait que la façon dont cela se déroulait il y a des années de ça, n’est plus du tout la même aujourd’hui. Reste donc dans cet épisode le moment final avec Danny et Linda qui est l’un des moments les plus touchants de la saison. Finalement, voici donc encore deux solides épisodes de Blue Bloods qui développe certaines intrigues de façon assez judicieuse. Mais il reste encore une fois Jamie…

Note : 6.5/10. En bref, deux bons épisodes.

Commenter cet article