Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Girls. Saison 4. Episode 5. Sit-In.

20 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Girls

Critiques Séries : Girls. Saison 4. Episode 5. Sit-In.

Girls // Saison 4. Episode 5. Sit-In.


A la fin de l’épisode précédent, Hannah revenait à New York pour découvrir que son appartement n’avait plus aucune trace de son passage, que Adam l’avait quitté sans l’en informer et que sa vie était en train de partir en lambeaux. Il y a quelque chose de touchant dans cet épisode et c’est la détresse dans laquelle se trouve Hannah. Cette dernière est un personnage aussi adorable que détestable et cet épisode vient encore une fois nous le démontrer. Cet épisode se concentre encore une fois sur Hannah, sur ce qu’elle est en train de vivre, du deuil d’une relation à quelque chose de complètement différent que l’on pourrait appeler le deuil de la rupture. Elle passe par plusieurs états au fil de l’épisode, démontrant encore une fois toute l’étendue du talent de Lena Dunham. Mais ce que j’apprécie avec Girls c’est aussi le fait que la série n’en fasse pas des tonnes sur Hannah car l’on sent qu’elle a grandi maintenant. La scène entre Adam et Hannah prouve encore une fois à quel point les deux vont bien ensemble à l’écran. C’est touchant comme il faut et surtout, Girls parvient à aller dans le sens que l’on attend de sa part. C’est en grande partie grâce aux acteurs mais aussi au script de Lena Dunham.

Cette dernière comprend très bien sa série et son personnage, en grande partie car elle s’est inspirée de sa propre vie afin d’écrire cette série. Il y a aussi la scène qu’elle partage avec Shoshanna qui m’a beaucoup touché. Il y a un vrai sens de l’amitié dans cette scène que l’on n’avait pas vu depuis un sacré bout de temps. Le truc c’est que Girls a complètement déconstruit l’amitié qu’il y a entre ces deux personnages et c’est pour cela que dès qu’on les voit ensemble, on se demande ce qui se passe. Cette année, Girls est en train de resserrer à nouveau les liens entre les personnages, sauf peut-être entre Hannah et Jessa alors que cette dernière a passé du temps avec Adam pendant qu’elle était en Iowa. D’ailleurs, la relation entre Jessa et Adam est quelque chose que j’ai beaucoup aimé durant les épisodes dans Iowa. C’était amusant sans être nouveau et cela m’avait légèrement fait penser à Frances Ha. Mais Girls et Frances Ha se ressemblent énormément dans leur façon de voir l’amitié et l’amour à New York. Sans parler de leurs héroïnes à toutes deux qui sont aussi amusantes que différentes de tout ce que l’on peut attendre.

Hannah m’a beaucoup ému également à la fin de l’épisode quand elle décide encore une fois de baisser les bras et de se rendre dans son petit entrepôt de stockage où toutes ses affaires sont entreposées. C’était un moment bouleversant démontrant qu’elle est revenu au point zéro. Elle avait tout quand elle était à New York : un petit ami, un appartement. Elle a tout ruiné au fil du temps entre son boulot à GQ, son petit ami qui ne voulait plus vraiment d’elle et son appartement qui lui file maintenant entre les doigts. Girls veut mettre Hannah plus bas que terre et cela fonctionne. J’aimerais bien eu revienne Elijah le plus rapidement possible car ce dernier est le seul qui semble comprendre Hannah (d’autant plus qu’il a vécu avec elle le périple de l’Iowa). Richard Shepard (Don Hemingway, The Matador) met tout cela en lumière à sa façon et l’on sent qu’il a déjà travaillé sur la série car il sait très bien où est-ce qu’il faut appuyer dans sa mise en scène afin de transformer le fourbi que peut parfois être la série en quelque chose de lumineux, touchant et étonnant. Rien que la dernière scène de l’épisode en est la preuve, une scène simple et pourtant pleine de symboles et de sens. Girls est en train d’entamer une vraie transition avec cet épisode et j’ai hâte de voir la suite.

Note : 10/10. En bref, cet épisode associe tout ce que Girls peut être d’excellent dans un épisode. Ce condensé est presque magique et surtout émotionnellement fort.

Commenter cet article

rachidus 21/02/2015 07:42

Un épisode qui m'a beaucoup émue un très beau épisode et une Hanna magnifique de justesse