Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Glee. Saison 6. Episode 8.

22 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Glee

Critiques Séries : Glee. Saison 6. Episode 8.

Glee // Saison 6. Episode 8. A Wedding.


Glee a connu trois mariages dans son histoire, le premier c’est celui de Sue Sylvester avec elle-même dans sa robe Adidas, Burt et Carole et enfin Will et Emma. Dans « A Wedding » elle fait alors d’une pierre deux coups alors que d’un côté Santana et Brittany vont se marier et de l’autre Kurt et Blaine. Il fallait bien s’attendre à ce que ces deux là se marient eux aussi cette année car c’est comme ça et puis c’est tout. Cet épisode était plein de tendresse et de jolis moments. Car cet épisode célèbre l’amour et rien d’autre. Ecrit et réalisé par le duo derrière « Dance with Somebody » (saison 3), Ross Maxwell et Paris Barclay, cet épisode n’était pas parfait. Disons qu’il a les défauts de beaucoup d’épisodes de cette série, de vouloir parfois trop en mettre dedans. C’est le souci des scénaristes de cette série par moment, d’être tellement passionnés par ce qu’ils veulent nous raconter que par peur de ne pas en mettre assez, en mettent des tonnes. Cet épisode est aussi très différent des autres car Rachel disparaît et nous assistons même au retour de Mike Chang. Ce dernier, qui avait plus ou moins disparu dans l’indifférence la plus totale, revient nous montrer que son départ n’a pas tant affecté que ça la série.

Mais ce n’est pas bien grave. Cet épisode a de très beaux moments, de joies comme de bons sentiments. Les moments les plus touchants ne sont pourtant pas ceux que j’avais attendu et justement, j’ai parlé de Chang plus tôt et le moment qu’il partage avec Tina dans cet épisode était l’un des plus beaux de cet épisode. Les mariages c’est sympathique mais peut-être que Glee en a un peu trop fait. Je ne suis pas certain qu’il était nécessaire de marier Kurt et Blaine par exemple, en tout cas pas tout de suite (et pas forcément à l’écran). Cela aurait été bien venu dans une séquence montage à l’issue de la série pour dire ce que deviennent les personnages. Santana ne veut pas de Sue à son mariage et cela fait partie des intrigues de l’épisode. Sue est certainement le personnage le plus lunatique au monde. Elle peut passer de celle qui lâche des chiens sur ses élèves à celle qui peut très bien être complètement guimauve, notamment quand il s’agit d’aller à un mariage. Sue c’est aussi celle qui a la solution à tout et notamment ici quand elle va donner à Santana l’occasion d’avoir sa grand mère à son mariage. Sans parler de l’issue de cet épisode.

La fin de l’épisode permet encore une fois à Sue d’être lunatique et de démontrer qu’elle n’est pas si mauvaise que ça. En tout cas c’était une belle fin à un épisode que je n’attendais pas du tout. La musique de l’épisode colle là aussi très bien au mariage, que cela soit pour voir Artie chanter avec Chang dansant autour de lui, sans parler des mamans qui vont se mettre à chanter pour leurs enfants, etc. Tout cela est bourré de guimauve, « so cheesy » comme diraient les américains mais je trouve que ce n’est pas dans le mauvais sens car pour une fois, cela colle très bien à l’univers de Glee et à ce qu’elle a pour habitude de nous offrir. Cette série aime nous faire rire et cet épisode nous le prouve encore une fois. Mais elle aime aussi nous toucher, ce que cet épisode va parvenir à faire également. Je ne vais pas dire que c’est mon épisode préféré de la saison car il est très loin de l’être mais disons qu’il semble associer tout ce que la série peut faire de réellement bien en un seul et même endroit et c’est déjà une excellente chose. La série se concentre sur un lot de personnage, pas tous, et permet de nous raconter plusieurs histoires romantiques (sans Rachel, sans Sam, sans Shuester, sans plein de personnages dont on n’avait tout simplement pas besoin).

Il n’y a donc personne pour voler la vedette à Santana et Brittany et je me demande si exclure Rachel ou Shuester n’était pas la meilleure idée qu’il soit pour le faire. La série permet également à Burt Hummel de faire son retour. Mike O’Malley est toujours aussi touchant dans cette série mine de rien et je ne peux qu’en redemander encore et encore. Car c’est tout simplement comme ça avec Glee. Je suis content de voir que la série s’arrête cette année car cette année est une belle saison. On est loin de la saison précédente avec laquelle il aurait été difficile de garder un bon souvenir de la série.

Note : 6/10. En bref, un joli épisode.

Commenter cet article