Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Gomorra. Saison 1. Episodes 11 et 12.

25 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Gomorra

Critiques Séries : Gomorra. Saison 1. Episodes 11 et 12.

Gomorra // Saison 1. Episodes 11 et 12. Tueurs-nés / Les immortels.
SEASON FINALE


Avant tout, il faut savoir que Gomorra a été renouvelée en Italie pour une saison 2 donc pas de problème, il y aura bien une suite à cette magnifique histoire de mafieux. Ce que j’ai apprécié avec cette saison de Gomorra c’est qu’elle ose beaucoup plus que Mafiosa. Cette dernière n’avait vraiment osé que lors de ses dernières saisons (saison 4 et 5), alors qu’auparavant elle n’était pas capable de décimer une grande partie du casting de la série, certainement par peur de perdre des personnages charismatiques. Dans ces deux épisodes nous allons perdre le frère (qui a finalement été tué, ce que je trouve dommage), Genny mais également la mère de ce dernier, Imma. Bien évidemment que Ciro est un homme capable de tout. On avait déjà pu le voir au début de la saison. Le fait qu’il puisse se ranger dans le camp de Conte (alors que ce dernier le recherche pour avoir tué son bras droit) est quelque chose qui m’a étonné. Presque dans le mauvais sens car cela ne permet pas de laisser Ciro tout seul. Je suppose qu’il sera bien seul dans la prochaine saison mais ce n’est pas encore sûr et certain. Le combat entre Conte et les Savastano est donc lancé dès « Tueurs-nés » et Genny doit organiser tout afin de pouvoir résister.

Ces deux épisodes sont de vrais bains de sang. Cela n’a pas toujours de sens mais ce n’est pas le plus important car la série préfère se concentrer sur quelque chose de plus global sans chercher à donner de l’importance à telle ou telle chose. Genny va demander des conseils auprès de son père sauf que Pietro n’est plus du tout l’homme qu’il était au début de la série. Il n’est maintenant plus que l’ombre de lui-même. C’en est presque déchirant de le voir comme ça sauf que l’issue de « Les immortels » laisse espérer un Pietro en pleine forme qui n’aura besoin de rein d’autre à part se raser sa barbe de plusieurs semaines. Lorsque Imma apprend que Ciro est responsable du meurtre de Tonino, elle veut négocier ce que Ciro ne va pas faire et se lancer alors dans une opération de séduction auprès de Conte. Il a envie de gagner la confiance de ce dernier. Il va alors faire éliminer tout le monde et notamment les Savastano. Cette fratrie n’est plus que l’ombre d’elle-même depuis que Genny a pris les rênes sans être le plus convaincu des hommes. Ce n’est pas son père même s’il a tenté de nous le faire croire après le retour de son entrainement dans l’épisode 8.

Sans les codes de l’honneur, ce n’est plus ma mafia, mais une guerre des tranchées. Le final n’est pas aussi stupéfiant que les deux épisodes précédents, notamment car il nous donne parfois l’impression de trop en faire d’un coup d’un seul mais c’est après tout un double épisode d’action où tout le monde peut mourir. En tuant Imma et surtout Genny à la fin du dernier épisode, la série veut nous démontrer qu’elle peut tuer tout le monde sans problème. C’est ambitieux, surtout si la saison 2 est celle de Pietro de retour. La logique voudrait qu’il parvienne à faire tomber Conte et que Ciro prenne la suite de ce dernier. C’est en tout cas comme ça que je le ressens. Ciro a de toute façon été trop longtemps trahi par les siens, surtout à cause d’Imma, qu’il n’en attend plus grand chose et se fout bien de ce qui pourrait arriver à ceux qui lui ont mis une cuillère en argent dans la bouche. Ciro avait fait serment à Pietro qu’il allait prendre soin de son fils. Étant donné que la parole a un rôle très important chez les italiens et dans la mafia, je suppose que le premier acte de Pietro sera de liquider le responsable. J’aimerais bien que Ciro meurt le plus rapidement possible mais étant donné que c’est plus ou moins l’un des héros de Gomorra, ce serait un peu trop facile.

Finalement, cette première saison de Gomorra s’achève donc sur une guerre des camps qui fonctionne sur un rythme effréné. Il y a une vraie cadence dans cette série qui donne envie d’en voir encore un peu plus et qui fonctionne si bien qu’il serait bête de ne pas en profiter encore un peu plus. La saison 2 promet déjà de très bonnes choses avec le retour de Pietro, Ciro et Conte. Mine de rien, le scénario de Gomorra est savamment orchestré, jonglant entre les personnages comme on jongle avec des balles. On a parfois l’impression de passer du coq à l’âne alors que ce n’est pas du tout le cas. En effet, la série sait rester cohérente entre ses personnages et ses diverses intrigues. La violence est quant à elle presque moins présente que dans les deux épisodes précédents. C’est sensé être deux épisodes violents et pourtant, je les ai presque trouvés doux. Il faut dire que les deux épisodes précédents étaient tellement bons qu’il est difficile de les égaler.

Note : 8/10. En bref, une fin de saison en bain de sang réussie.

Commenter cet article

gtyu 30/05/2015 23:39

il parle de lui dans la saison 2

gtyu 30/05/2015 23:38

si il est vivant

moi59 26/02/2015 11:43

on est tres tres loin de la qualité de serie comme corleone ou romanzo criminale , franchement j' ai trouvé cette serie creuse, les personnage ne sont pas charismatique

vraiment serie très moyenne pour moi

rowaka 26/02/2015 00:54

Nan genny n'est pas mort ! Il bouge c'est doigt a fin !

lol30 27/02/2015 14:38

J'espère qu'il est vivant , sinon la fin serait pas logique du tout avec le petit ...