Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hart of Dixie. Saison 4. Episodes 3 et 4.

5 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Hart of Dixie

Critiques Séries : Hart of Dixie. Saison 4. Episodes 3 et 4.

Hart of Dixie // Saison 4. Episodes 3 et 4. The Very Good Bagel / Red Dye #40.


Hart of Dixie n’a pas perdu de temps pour remettre Zoe et Wade ensemble. En effet, à l’issue de l’épisode 4.03, Wade a prouvé qu’il aime Zoe et les deux peuvent donc à nouveau vivre leur amour. Dans « The Very Good Bagel », Zoe accepte enfin de parler à Wade ce qui va forcément donner de l’espoir à ce dernier. Ils décident de se voir au Rammer Jammer jusqu’au moment où Elodie annonce à Zoe qu’elle a vu une bague de fiançailles dans la poche de Wade, tout ce qu’il fallait pour faire peur à notre très chère Zoe. Elle a besoin de se retrouver seule et de réfléchir. Ce que l’on peut comprendre et je dois avouer que la série parvient à faire les choses de façon assez efficace. Les bons sentiments sont présents et Zoe m’a beaucoup touché. Sa réaction est tout à fait normale, ce qui rend forcément le spectacle tout de suite beaucoup plus réaliste. La relation entre ces deux là est tout de même un peu coincée au milieu de Bluebell et de ses traditions toutes plus folles les unes que les autres. Au travers de ces deux épisodes, ce que l’on voit surtout c’est le monde de ces personnages prendre un tournant légèrement différent.

Car tout le monde cherche plus où moins à évoluer et c’est probablement ce que j’ai le plus apprécié dans ces deux épisodes de Hart of Dixie. Les révélations sont bien amenées et cela permet aussi à la série de nous offrir de nouvelles choses toutes plus intéressantes les unes que les autres. Zoe et Wade vont finir par devenir honnêtes l’un envers l’autre lors d’une scène finale touchant. C’est pour ce genre de choses que j’apprécie Hart of Dixie. Les bons sentiments c’est un registre qu’elle maîtrise à la perfection. J’ai aussi bien aimé le fait qu’elle se rende à New York dans cet épisode afin de pouvoir réfléchir et se poser les bonnes questions. La place de la mère de Zoe là dedans est tout à fait légitime, mais ce que j’ai le plus apprécié c’est qu’il va lui aussi aller parler à la mère de sa bien-aimée afin de lui dire à quel point il l’aime. A Bluebell les choses sont tout de même bien moins intéressantes entre Lemon, Annabeth et Cricket qui se lamente sur le fait que la vie n’est pas ce qu’ils pensaient qu’elle serait à leur âge. J’aime bien ça puisque c’est un premier pas en avant afin de faire évoluer l’intrigue dans le bon sens car c’est la saison 4, que cela peut être la dernière et il faut bien un semblant de conclusion là dedans.

Mais la façon dont ils deviennent nostalgiques d’une époque qui n’est plus la leur change un peu la façon de voir les choses. Bluebell a toujours été plus ou moins un endroit où les gens sont tendres, gentils et où la vie semble leur faire bien sauvent des fleurs. Pour le coup ce n’est pas braiment le cas dans cet épisode qui pose toutes les questions dont la série avait clairement bien besoin. L’autre grand moment de cet épisode c’est probablement celui de George et Lemon alors qu’il réalise qu’il n’a pas de sentiments pour Lemon finalement et va lui dire que Lavon l’aime donc encore. Dans « Red Dye #40 » les choses sont légèrement différentes. Six semaines après ce qui s’est passé dans l’épisode précédent (j’ai trouvé ça un peu beaucoup tout de même), la série cherche donc à faire évoluer l’histoire de façon judicieuse. Zoe et Wade vont se retrouver au Rammer Jammer pendant que tout le monde se préparent pour le talent show. Encore une idée qui semble être parfaite pour une série comme celle-ci et l’univers de Bluebell. Entre Shelby qui mange des chocolats qui lui ont été délivré par une personne inconnue qui vont lui donner une allergie sur scène et tout le reste, cet épisode était assez drôle finalement.

Disons que le cas de « whodunnit » sur cette histoire de sabotage aux chocolats c’était assez drôle finalement. En tout cas, rien à redire là dedans si ce n’est que j’aurais aimé que les choses soient faites de façon légèrement différente. Le talent show est une façon comme une autre de boucher un peu les trous et de jouer avec les traditions de cette ville et c’est appréciable. En tout cas, on voit que Hart of Dixie sait très bien s’amuser. Hart of Dixie parvient donc à nous délivrer quelque chose de bien moins concentré sur Zoe et Wade. C’en est presque une déception mais cela ne veut pas pour autant dire que c’est mauvais. Au contraire, j’ai trouvé que le tout fonctionne plutôt bien dans son ensemble car Zoe et Wade n’ont pas besoin d’être surexposé, au risque de faire ce que beaucoup de séries qui ont enfin un couple font : oublier les autres. Au contraire, la série n’oublie personne et c’est à mon sens l’une de ses plus grandes réussites.

Note : 7.5/10 et 7/10. En bref, une saison 4 qui continue de surprendre avec efficacité. Que demander de mieux.

Commenter cet article