Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Helix. Saison 2. Episodes 1 et 2.

1 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Helix

Critiques Séries : Helix. Saison 2. Episodes 1 et 2.

Helix // Saison 2. Episodes 1 et 2. San Jose / Reunion.


Après une première saison gâchée par des chemins scénaristiques pas toujours intelligents et justes, Helix avait été renouvelée pour une seconde saison. J’avais envie de voir ce qu’ils pouvaient faire de nouveau étant donné que le but de cette série était de faire une anthologie. On se retrouve donc toujours avec une histoire de virus alors que l’on est à bord d’un bateau de croisière et qu’une jeune femme est cachée dans un placard. C’est à ce moment là que le Dr. Julia Walker arrive sur une île et que les signes d’une pandémie se répandent comme une traînée de poudre sur cette île mystérieuse. On sent que Helix emprunte encore au monde de l’horreur et que cela fonctionne même plutôt bien de ce point de vue là. Le premier épisode est avant tout là pour nous présenter l’univers dans lequel on est maintenant plongé. Si l’on sort du registre inspiré de The Thing et accessoirement de ICE (X-Files) on retrouve tout de même quelque chose d’assez classique et de pas toujours très finaud. Disons que la série aurait très bien pu nous raconter quelque chose de différent. Car pour le moment si cette île mystérieuse me plaît, je me demande pourquoi nous suivons dès le début l’histoire d’autant de points de vue différent.

C’est dommage, il aurait été intéressant de ne pas tout vouloir nous raconter tout de suite et de nous amener petit à petit vers la conclusion. Les twists sont donc toujours présents car c’est aussi l’une des choses qui faisait la force de Helix lors de sa première saison. Je n’aurais jamais cru par exemple que l’histoire de Julia prendrait plus 30 ans dans le futur. Sans parler de la révélation de la tombe d’Alan était là aussi étrange et fascinant à la fois. Mais si les révélations ont leur charme, j’aimerais bien que tout ce que les enrobe ait du charme aussi. Et c’est le problème de cette série justement, de ne pas toujours savoir comment faire pour enrober sa mécanique pourtant huilée. La première saison de Helix avait débuté un peu dans le même sens mais elle semble aussi un peu moins absurde. Pourquoi pas, j’ai donc envie d’attendre les prochains épisodes afin de voir où est-ce que Helix peut réellement nous emmener. On a l’impression que cette saison est une sorte de reboot de la première saison avec un angle complètement différent. Le fait que cela se déroule sur une île garde l’esprit confiné de l’univers développé dans la première saison mais de façon complètement différente.

Sans compter qu’il y a des liens entre futur et présent et c’est tout de suite un peu plus intéressant. L’aspect claustrophobique est donc toujours présent et l’île est souvent sujette à être utilisée dans le monde de l’horreur comme un lieu dont on ne peut ressortir facilement vivant car il n’y a pas vraiment d’échappatoire. Julia était le dernier personnage que l’on avait pu voir dans le dernier épisode de la précédente saison et c’est la première du casting original de la série que l’on rencontre dans la seconde saison. C’était une façon de créer des liens à mon humble vis entre les saisons sans qu’elles soient pour autant reliées. Ce qu’il y a de bien également c’est que la série parvient à boucher les trous après la saison 1 de façon intelligente. On ne veut pas tout nous raconter pour le moment et c’est une très bonne chose.

Peter - « When did the passengers start getting sick? »
Layla - « About 2, no 3 days ago. Right after we got back from the island. »
Peter - « What island? »

Les enjeux sont forcément présents et pour le moment, la série prépare la suite.

Il y a des liens avec la saison précédente au travers d’Alan par exemple dont on apprend qu’il a explosé un bâtiment à Paris (certainement les bâtiments d’Ilaria Corp). Je pense que Alan a des choses à nous révéler au fil de la saison. Dans le second épisode, les choses sont légèrement différentes alors qu’Alan (Day 2) ravive de vieux souvenirs de plusieurs meurtres dont il est responsable dans sa recherche de Julia. Le second épisode est peut-être un peu moins bon que le premier car l’on sent que la mécanique de la série commence à reprendre le dessus et à nous en dire des tas pour pas grand chose. Car l’épisode raconte énormément de choses, beaucoup trop de choses alors que j’aurais apprécié que justement elle ne nous en dise pas autant. Cela aurait été un peu plus sain à mon humble avis. Finalement, on a donc une saison assez sympathique qui s’ouvre mais avec les défauts de la première saison qui sont toujours attachés comme une moule à son rocher. C’est la seule chose qui me déçoit réellement pour le moment. Avec Alan, Julia et Caleb, etc. tout cela semble nous conduire petit à petit vers quelque chose d’encore plus intéressant. On ne peut donc qu’attendre la suite…

Note : 5/10. En bref, la série fait encore des erreurs. Dommage.

Commenter cet article

Aurélia 19/03/2015 23:43

pour l'instant j'ai du mal à comprendre la saison 2...

Ilarious 02/02/2015 11:20

Très déçu de cette seconde saison après 3 épisodes..
Autant j'aimais la première par son décor et son "originalité" (soulignez les guillemets), autant celle-ci me fait penser à un gros tube d'enduit pour boucher les trous du manque d'inspiration des scénaristes..
Les personnages ne sont pas intéressants, la plupart sont bêtes et/ou bourrés de clichés, la réalisation est très mauvaise, on se tape des faux raccords de partout, des situations attendues à 10km.. Bref, clairement déçu.

Je trouve très dommage que la série n'ait pas exploité ne serait-ce qu'une seconde l'histoire mise en place dans le dernier épisode de la saison 1 (Julia avec sa bande d'immortels dans les bâtiments d'Ilaria Paris, la reconstruction d'Hatake après la perte de la base etc..).
A la place on se retrouve sur une île avec une secte composée d'acteurs extrêmement mauvais, tous représentant une caricature grotesque, un stéréotype..

Je vais continuer de regarder pour voir si ça devient intéressant avec le temps, mais là c'est clairement la lutte, j'ai dû m'endormir pendant quelques secondes à plusieurs intervalles pendant l'épisode 3 tellement c'était nul. Hatake est un bûcheron avec une hache en plastique (celle là vous verrez, c'est particulièrement ridicule).

Alors, parti pris ? Réelle intention de ne pas se prendre au sérieux ? Peut-être, mais même si c'était le cas, ils pourraient faire des efforts.

Peace out.

delromainzika 04/02/2015 10:54

Je pense que Helix n'est plus à prendre comme une "bonne" série comme elle pouvait être intrigante lors de ses premiers épisodes. C'est une série qui raconte une histoire que l'on pourrait suivre sur un DTV d'une heure et demie. Je regarde donc maintenant cette série comme je regarde Z Nation :D

harmegnies 02/02/2015 10:29

pkoi avoir mis un clone seconde main de josh duhamel aussi, ya moyen d'etre moins credible lol

4evaheroesf 01/02/2015 23:33

Souvenirs, souvenirs...
La saison 1 avait été une surprise, puis une déception, et enfin une purge.
Là je sais pas quoi penser de cet épisode, mais mon côté maso n'a pas atteint son seuil limite donc ça va.
Bref, de nouveaux personnages, une île, un bond dans le temps, on verra ce que ça va donner.
Par contre, après la base, je me serais épargné le coup de l'île mystérieuse.

Bilan : assez moyen, je vais attendre la suite et tester encore 3 épisodes.

delromainzika 04/02/2015 10:51

Probablement qu'ils ont voulu nous servir une resucée de Lost et la fin de la série c'est le purgatoire :D