Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : How To Get Away With Murder. Saison 1. Episode 11.

8 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #How To Get Away With Murder

Critiques Séries : How To Get Away With Murder. Saison 1. Episode 11.

How to Get Away with Murder // Saison 1. Episode 11. Best Christmas Ever.


L’épisode précédent était une vraie déception. Malgré l’arrivée de Marcia Gay Harden dans le rôle de la soeur de Sam Keating à l’issue de l’épisode précédent, je dois avouer que je n’avais pas été plus excité que ça par cette histoire de récapitulatif de tout ce que l’on avait déjà pu voir précédemment. Car justement, cet épisode était une sorte de résumé de tout ce que How to Get Away with Murder avait déjà pu faire et c’est le genre de choses qui m’énervent. Cet épisode fait un peu la même chose mais tout ce qui touche à Hannah, la soeur de Sam, est tout de suite bien plus intéressant. A l’issue de cet épisode, le face à face entre Annalise et Hannah était touchant et intrigant. On sent que Hannah comprend que son frère est mort après avoir appris qu’il pourrait bien être le meurtrier que tout le monde cherchait (et non Rebecca). Annalise pensait que Hannah l’avait toujours détesté. Dans un premier temps, Hannah cherche des explications au sujet de la disparition de son frère et ce n’est pas très clair au premier abord si elle est là pour menacer Annalise ou bien partager son malheur avec elle. J’espère que Hannah va rester pour un petit moment car je trouve qu’elle s’intègre parfaitement dans le rôle de la némésis naturelle d’Annalise.

Rien n’est encore parfait mais la performance de Marcia Gay Harden dans le rôle indique que l’on ne peut qu’avoir envie d’en voir encore un peu plus de son personnage. Surtout que le face à face de la fin de cet épisode n’est probablement pas le seul que la série ait prévu. J’espère qu’il y a des faces à faces plus étincelants à venir, notamment car j’imagine mal Hannah se satisfaire de la réponse d’Annalise sur la disparition de son frère : « He’s gone ». Je pense que la scène finale de l’épisode entre les deux femmes est l’une des meilleures scènes que How to Get Away with Murder ait pu nous offrir depuis ses débuts. Pourtant, l’épisode dans son intégralité n’est pas forcément aussi efficace que prévu. On entre d’après Annalise dans la seconde partie de la série, autrement dit le second semestre sensé être le plus difficile pour les étudiants. C’est le cas de le dire quand on voit qu’ils ont un meurtre à cacher dont ils sont tous les complices. Il y a quelque chose que j’apprécie de la part de How to Get Away with Murder mine de rien et c’est tout ce qu’elle tente de faire autour de Connor. Ce dernier n’arrive pas à changer ni même à retrouver les bras de celui qu’il aime profondément (autant que la drogue ?, telle est la question).

Connor me fait de la peine et bien que How to Get Away with Murder ne soit pas encore très claire sur ce qu’elle veut faire de lui dans le futur, je trouve que cet épisode lui rend plutôt justice. Il y a en tout cas quelque chose qui fonctionne très bien et qui me donne envie d’en voir encore un peu plus. A côté, les cauchemars de Wes c’est tout ce que je peux détester. Il faut dire que Wes est devenu au fil des épisodes un personnage tête à claques assez impressionnant et tout ce que je peux détester dans How to Get Away with Murder. Il n’incarne pas l’évolution de la série mais plutôt tout ce que j’ai envie de voir disparaître. Cela peut se comprendre qu’il n’aille pas bien sauf que franchement, c’est loin d’être aussi palpitant que prévu. Le cas de la semaine tente de nous intriguer au milieu de tout ça sauf que cela ne fonctionne pas du tout. Jackie, la cliente d’Annalise, est la complice de son mari dans une affaire d’abus sexuels réalisés sur deux jeunes filles qu’il gardait enfermé dans son sous-sol. Cela me rappelle un vieux fait divers : celui de Natascha Kampusch. Avec tout ce qui se passe en parallèle, How to Get Away with Murder n’a pas de place pour des cas de la semaine et du coup, celui-ci, qui aurait pu être intéressant en se concentrant un peu plus dessus, fini par devenir un boulet au reste de l’épisode. Dommage.

Note : 5.5/10. En bref, je reste en partie déçu par certaines choses même si globalement la série suit un chemin un peu plus intéressant dans cet épisode que le précédent.

Commenter cet article

sandy 09/02/2015 11:19

Je te trouve un peu injuste envers Wes.il incarne bien la série

Ventus 08/02/2015 14:56

C'est fou comme les arguments sont inexistants pour expliquer une note aussi basse... Comme pour 3/4 des critiques du site en gros...

delromainzika 13/02/2015 11:30

... que je ne t'oblige pas à lire :)

Mamadou 08/02/2015 14:42

Notation sévère.