Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 4. Episode 14.

12 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Person of Interest

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 4. Episode 14.

Person of Interest // Saison 4. Episode 14. Guilty.


Tout le monde peut devenir juré dans le jury d’un procès. Personnellement, c’est une hantise car avec tout ce que je regarde, j’en suis venu à devenir paranoïaque, à me dire que si jamais je ne retrouve juré d’une sale affaire, je risque potentiellement ma vie. « Guilty » met en scène Harold qui fait partie du jury d’un procès car lui aussi il a le droit d’être contacté. Cela va l’emmener à tomber sur un nouveau nombre de la Machine et tout au long de l’épisode, il va devoir convaincre le jury d’avoir un verdict de coupable. Cela va permettre de confronter deux univers, celui de la science qu’il connaît assez bien et celui de la loi qui est complètement désordonné. Finch n’est pas fait pour être juré mais je trouve qu’il est excellent dans le rôle. En grande partie grâce au talent de Michael Emerson qui parvient à transformer cet épisode procédural en quelque chose de beaucoup plus original. Le fait que Finch se retrouve mis en avant est très différent de ce que l’on avait pour habitude de voir jusqu’à présent dans la saison. En effet, habituellement c’était plutôt Root ou encore Shaw mais Finch était dans l’ombre des autres personnages. Cette semaine, le cas de la semaine lui permet d’être mis en avant.

C’est sans compter sur le grand retour de Zoe Morgan, toujours incarnée par Paige Turco qui va pouvoir se retrouver aux côté de Reese encore une fois pour le meilleur pour comme pour le pire. Le retour de Zoe est bien évidemment une façon comme une autre de combler le vide laissé par l’absence de Shaw. Cela permet aussi à Reese de revenir dans le feu de l’action ce qui n’est pas pour me déplaire non plus. Zoe n’est pas le personnage le plus intéressant que Person of Interest ait créé mais il fonctionne suffisamment bien face à Reese pour que son retour soit d’une part justifié mais d’autre part utile. On n’oublie pas Shaw bien entendu mais étant donné que l’on ne va pas la retrouver avant un bout de temps, forcément que l’on ne peut qu’attendre et quoi de mieux que de faire revenir d’anciens personnages. L’autre atout de l’épisode c’est Fusco. J’ai adoré la façon dont il dit à Reese que s’il est là maintenant c’est qu’il a choisi d’être là et qu’il n’est pas du genre à laisser tomber. En effet, Fusco a toujours plus ou moins été présent et encore plus depuis la mort de Carter. Cependant, Person of Interest n’avait pas encore éclairci les motivations de Fusco. Cet épisode, en une phrase, permet de justifier encore un peu plus la rage de combattre du personnage.

Et le moins que l’on puisse dire c’est que cela fonctionne à merveille. Par ailleurs, le petit clin d’oeil est tout de même assez intéressant. On retrouve en effet Blair Brown (la terrible Nina Sharp de Fringe) dans le rôle d’Emma. Il se trouve que nous sommes dans une série produite par J.J. Abrams, créateur de Fringe et dans un épisode qui parle de science alors que le personnage de Nina Sharp était la PDG de Massive Dynamic. C’était forcément un clin d’oeil et en tout cas j’ai adoré la retrouver dans cet épisode car elle colle parfaitement à ce que l’épisode veut nous raconter. Je trouve que cet épisode permet de revenir à quelque chose de plus procédural de la façon la plus dynamique et la plus intelligente possible. Je n’ai jamais été contre les cas de la semaine dans Person of Interest étant donné que c’est une façon de prendre son temps et d’échapper aussi un peu à la mécanique des saisons. Cela permet de se reposer et de prendre le temps d’analyser les situations mises en place. Sans compter que cela permet également aux scénaristes de ne pas trop en dire tout de suite et de se retrouver avec des épisodes creux. La série ne prend donc pas ce risque et se permet de nous délivrer quelque chose de réellement intelligent une fois de plus, creusant des aspects différents de la place de la Machine, de la science dans la société et de la justice actuelle.

Note : 8/10. En bref, un excellent épisode de la semaine ne manquant ni de rythme, ni de réflexions.

Commenter cet article

zouzou 12/02/2015 22:40

Un bon moyen : quand j'ai déménagé, je ne me suis plus inscrit sur les listes électorales. Pas de vote (ça ok). Mais les jurés en France sont pris sur les listes électorales donc je suis tranquille à vie.

delromainzika 13/02/2015 11:42

Oui je sais bien. Mais je ne me vois pas ne pas voter par contre ^^ donc je vis une vie de risque :D