Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scandal. Saison 4. Episode 11.

6 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Scandal

Critiques Séries : Scandal. Saison 4. Episode 11.

Scandal // Saison 4. Episode 11. Where’s the Black Lady ?.


Ce nouvel épisode de Scandal (avec le précédent), permettent de faire une transition vers ce que Scandal sait faire de mieux : les intrigues feuilletonnantes aux rebondissements bien gardés et entretenus jusqu’au bout. L’enlèvement d’Olivia a été commandé par le Vice Président afin que Fitz lance une guerre avec l’Angola et devienne la risée du pays. Ce que le Vice Président a envie de faire, c’est de prendre le pouvoir et de devenir le nouveau Président. Ces histoires de complots, on en a déjà vu des dizaines et notamment dans 24. Dans 24 c’était déjà très bien construit où le Vice Président veut le pouvoir et faire tout pour transformer la vie du pays en un véritable enfer. Mais Scandal c’est un peu différent, surtout avec Olivia en péril et emprisonnée on ne sait trop où pour le moment. « Where’s the Black Lady ? » (bien que le titre soit ultra péjoratif), est un épisode de transition entre l’épisode précédent introduisant le sujet et le prochain épisode. Cet épisode rejoint pas mal de choses que l’on a déjà vu auparavant dans la série mais ce n’est jamais dans le mauvais sens puisque justement, en reprenant une mécanique qui fonctionne, l’épisode s’en sort royalement bien. Cela permet en plus de ça de tout lier à la politique et de commencer à foncer droit dans la géopolitique, les relations diplomatiques, les guerres, etc.

Et Scandal ne nous avait pas encore vraiment démontré tout ça. Je suis heureux de voir que le Vice Président est le grand méchant de l’histoire car c’est un proche du Président, qu’il peut réellement lui faire du mal en contrôlant le mal qui peut être fait à sa bien-aimé, etc. Pendant ce temps Olivia est reléguée au second plan à juste titre. On n’a pas besoin de la voir encore et encore enfermée dans sa prison. Ses geôliers veulent la garder en vie quelques années jusqu’à ce que finalement ils décident de la tuer par la suite. Bien que cela ressemble à toute l’histoire de Défiance, cet épisode parvient malgré tout à sortir des rangs et à aller là où Scandal n’est jamais allé. Car c’est une façon claire et nette de rappeler que la série peut faire des choses très originales et qu’elle sait dans quel sens elle veut aller pour nous surprendre de ce point de vue là. Shonda Rhimes a prouvé la semaine dernière qu’elle pouvait écrire des épisodes brillants pour relancer ses propres séries, cette suite est donc assez réussie compte tenu de l’impact de l’épisode précédent. Cet épisode c’est celui de Fitz et ce dernier est dévasté par la nouvelle qu’il a appris dans cet épisode. La vidéo d’Olivia, le fait que le Vice Président soit derrière toute cette histoire, etc.

C’est tout simplement brillant. Par ailleurs, j’aime beaucoup la place de Huck qui retrouve son côté ultra violent dans cet épisode. Le fait qu’il soit capable de tout prouve à quel point il sait ce qu’il veut. Mais ce qui est terrible c’est pour la femme du Vice Président tout de même. Son dos mutilé de coups de fouet est vraiment horrible mais c’est une façon de nous rappeler que le but de Scandal n’est pas de rigoler, encore moins depuis que Olivia a été enlevée. Cela aurait pu être too-much mais ce n’est pas du tout le cas. Au contraire, cela permet aussi à Huck de revenir sur le devant de la scène et à la femme du Vice Président de fournir le téléphone de son mari à l’équipe d’Olivia. Ils vont pouvoir retrouver l’endroit où elle était encore détenue dans l’épisode précédent. Ce que l’on sait maintenant c’est que ce lieu a complètement changé et qu’elle est on ne sait trop où. Ce dont je suis certain c’est qu’elle n’est pas très loin. Fitz ne peut pas se permettre de laisser Olivia mourir et il préfère donc déclarer une guerre qu’il n’a jamais voulu. La façon dont Scandal évolue me plait et me rappelle énormément 24. Je me demande d’ailleurs si au fond la série ne s’est pas inspirée de 24 pour cet arc narratif. Car l’on retrouve énormément de la série de FOX mine de rien.

Nous avons également la réaction de Mellie. Cette dernière voit très bien que son mari ne va pas très bien et qu’il y a quelque chose qui se passe. Fitz va finir par lui avouer que Olivia a été kidnappée et qu’il est victime d’un chantage. Ce qui serait intéressant c’est que Mellie prenne les armes et devienne une femme d’action, qu’elle créé un face à face avec le Vice Président histoire de démontrer qu’elle a vraiment de quoi prendre le dessus. Je trouve que Mellie et Fitz sont parfait dans cette scène sur le balcon de la Maison Blanche. Finalement, il reste aussi la scène d’Olivia à l’issue de l’épisode où Kerry Washington est encore une fois au sommet de sa forme. Que demander de mieux qu’un épisode comme celui-ci malgré le fait qu’il ne soit qu’une transition.

Note : 9/10. En bref, rondement bien mené du début à la fin.

Commenter cet article

sandy 07/02/2015 09:36

Merci pour cette critique, j'ai vraiment aimé cet épisodequi m'a rrappelé le scandal dont je suis tombé amoureuse. J'avais hâte de lire votre critique pour voir ce que vous en pensez et je suis heureuse de voir que vous avez aimé. Merci

delromainzika 07/02/2015 19:31

De rien et merci :)