Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Shameless (US). Saison 5. Episode 4.

2 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Shameless

Critiques Séries : Shameless (US). Saison 5. Episode 4.

Shameless (US) // Saison 5. Episode 4. A Night To Remem - Wait, What ?.


Le problème de cette saison 5 est clair : la série s’est trop transformée en comédie. Ce n’est pas toujours pour me déplaire mais disons qu’elle ne délivre pas d’intrigues et d’épisodes mémorables. Elle souffre de ce dont beaucoup de séries de Showtime ont pu souffrir avant elle : des intrigues statiques dans un monde qui se veut osé mais qui n’est finalement plus que grossier. L’intrigue de Frank par exemple aurait très bien pu être drôle et intéressante sauf que c’est tout le contraire. J’ai trouvé cette partie de l’épisode particulièrement chiante car elle ne cherche pas à faire évoluer le personnage mais simplement à gagner du temps. Après l’explosion de la fin de l’épisode précédent, Frank se retrouve avec de l’argent cette semaine sauf qu’il se réveille après l’avoir dilapidé mais sans se souvenir de ce qu’il a pu faire auparavant. Shameless nous sert donc le trip usé du Very Bad Trip (sauf que cela fait des années que d’autres séries l’ont fait, en mieux, et maintenant c’est juste ringard). Le principe est très mal exploité alors que le chemin qu’emprunter Frank pour se souvenir est ultra mécanique. Ce que cet épisode parvient à faire malgré tout c’est à nous permettre de voir que Shameless n’est pas du genre à oublier des intrigues, même les plus petites. En effet, le coup de la jambe cassée de Frank l’année dernière était une intrigue que l’on aurait très bien pu oublier (comme les scénaristes) mais non, cela revient surface dans cet épisode et le moins que l’on puisse dire c’est que cela ne fonctionne pas du tout.

Frank a donc acheté une Porsche, il a joué dans un casino clandestin tenu par des chinois, il a acheté du crack et se l’est fumé, il a bu une bonne cuite au bar du coin qu’il connaît si bien, etc. En somme, Frank a donc fait des bêtises comme on aime bien le voir en faire. Sauf que cela ne fonctionne pas car cet épisode gâche tout ce que l’introduction de la saison avait pu mettre en place pour le personnage. Son histoire de bière était saugrenue mais c’était une bonne idée, ruinée à l’issue de l’épisode précédent. L’issue de l’épisode précédent aurait pu jouer la carte de l’électrochoc et permettre à Frank de se rendre compte de quelque chose mais il n’en est rien. On préfère donc donner à Frank le rôle de celui qui se réveille sans se souvenir ce qu’il a pu faire avec des fiantes de partout sur le corps. C’est drôle de voir William H. Macy comme ça mais sincèrement, je rêve d’intrigues plus consistantes. On ressent le même problème avec l’histoire de Fiona. J’aime bien cette dernière et durant les deux saisons précédentes Emily Rossum était l’atout de la série. Elle avait su garder tout le monde en rang et offrir à la série des fils rouges cohérents et surtout touchants. Maintenant que tout cela est révolu, on lui colle une intrigue de mariage qui sort de nulle part.

Apparemment, son très cher plan cul régulier Gus Pfender est amoureux d’elle. Et elle semble être amoureuse aussi. Ils vont alors décider de se marier sur un coup de tête comme si c’était une bonne idée. Sauf que ce n’est pas une bonne idée, loin de là. J’ai donc eu l’impression que Shameless ne savait encore une fois pas quoi faire de Fiona. Elle se retrouve engoncée dans une intrigue qui ne la met pas en avant et qui joue donc les fainéantises avec une actrice qui mérite mieux que des parties de jambes en l’air ou encore d’exploser des bouteilles de champagne comme une jeune femme sans cervelle. Car ce n’est pas du tout ça Shameless. Enfin, je le pensais. Le seul problème en plus de ça c’est que l’on sait que Steve n’est pas mort et qu’il peut revenir à n’importe quel moment, créant forcément à nouveau un dilemme amoureux pour notre jeune femme et cela m’ennuie déjà terriblement. Je me demande donc si je ne préfère pas Lip qui rejoindre Amanda chez ses parents à Miami. Les scènes sont assez sympathiques et permettent surtout de voir qu’au fond Lip n’a pas perdu ce qu’il peut être : c’est à dire un homme intelligent. J’aime bien également Ian et sont très cher Mickey. C’est mignon de les voir se courser avec des gros godemichets. Je ne sais pas vous mais moi cela me fait beaucoup rire.

Je suis tout aussi fan de l’histoire de Debbie. C’est tellement crétin tout ce qui se passe autour d’elle que finalement j’en ri et je trouve ça assez amusant. Surtout qu’elle est passée de violeuse à femme qui prend des cours de self-défense avec un nouveau charmant jeune homme. C’est assez cocasse.

Note : 5.5/10. En bref, en tombant dans la comédie un peu trop light sur les bords, Shameless s’est donc délestée de ce qui faisait principalement son charme. Dommage.

Commenter cet article

Miel-plash 03/02/2015 22:20

Wait and see. L'episode 5 sera surement là pour rajouter du drame, comme chaque année depuis 2 ans :)

delromainzika 04/02/2015 11:08

J'espère alors :) Car j'en peux plus de ces épisodes trop peu ambitieux :(