Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sleepy Hollow. Saison 2. Episode 14. Kali Yuga.

2 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sleepy Hollow

Critiques Séries : Sleepy Hollow. Saison 2. Episode 14. Kali Yuga.

Sleepy Hollow // Saison 2. Episode 14. Kali Yuga.


Hawley est-il parti pour de bon ? Ce n’est pas que je n’aime pas ce personnage mais je pense sincèrement qu’il a pris du temps d’antenne à Jenny et Irving et franchement c’est vraiment dommage. Cette saison a un problème et je ne pense pas être le seul à l’avoir vu. Si elle peut parfois fait des efforts (comme avec Katrina dans l’épisode précédent), on se rend compte avec « Kali Yuga » que finalement Sleepy Hollow ne va pas toujours dans le bon sens et ne fait donc pas toujours les intrigues qu’il faut avec l’aplomb qu’il faut. Je me demande si le problème de Sleepy Hollow ce n’est pas non plus de vouloir faire dans la série procédurale. Après tout, le feuilletonnant a toujours plus ou moins réussi à cette série alors pourquoi vouloir complètement en modifier la dynamique. Cet épisode était donc un épisode indépendant qui ne fait qu’éloigner un peu plus Sleepy Hollow de sa propre mythologie. Bien que j’ai pu apprécier l’épisode précédent pour ça, celui-ci était légèrement décevant. Je me demande pourquoi vouloir changer quelque chose qui fonctionnait très bien jusqu’à présent. Ce n’est pas comme si la qualité de la série et de sa façon de procéder le feuilletonnant était mauvaise. Bien au contraire, je dirais même qu’elle sait bien mieux s’y prendre que beaucoup de séries.

Certes, j’ai été aussi déçu par le feuilletonnant cette saison mais cela ne veut pas dire que j’ai envie de voir des épisodes comme ça tout le temps. Il y avait de bonnes choses pourtant dans cet épisode comme par exemple toute cette histoire de karaoké. J’ai adoré chacun des personnages et notamment Ichabod qui est tout simplement le plus drôle de tous, surtout quand il s’agit de chanter des classiques qu’il ne connaissait pas du tout. Reste cependant aussi l’impressionnante voix de Nicole Beharie. Est-ce un moyen de nous préparer à un potentiel épisode musical ? Ce ne serait pas pour me déplaire étant donné que j’adore ce genre de choses. Abbie et Ichabod passent beaucoup moins de temps ensemble et la série ne se cache pas de le faire remarquer. J’aime bien l’autodérision qu’il y a dans le scénario et le fait que Sleepy Hollow ait insufflé beaucoup de ce qui fait le succès d’une telle série à la fois en mélangeant le fun, l’action et les mystères. Si les mystères ne sont pas vraiment brillants dans cet épisode, il reste nos personnages préférés et c’est déjà quelque chose d’important. Pour ce qui est de Hawley, je ne sais pas trop quoi penser de sa relation avec Carmella.

J’ai cette sale impression que tout est un peu trop rapidement amené et que du coup on a l’impression que cela tombe comme un cheveu sur la soupe. Cet épisode était centré sur Hawley en grande partie ce qui n’aurait pas été pour me plaire mais à un autre moment de la saison, bien plus tôt en somme. Ici on arrive petit à petit vers la fin de la saison et beaucoup de choses ont disparues comme par exemple Henry et toute l’histoire d’Irving qui est intéressante mais que la série laisse volontairement de côté pour revenir à l’idée que Sleepy Hollow est une série qui se doit d’avoir des cas de la semaine. Sincèrement je trouve que c’est une grossière erreur que la série pourrait bien payer à la longue si elle ne se sert pas un peu plus de sa folie et de son imagination. La fin de l’épisode cherche avant tout à nous démontrer quelque chose sans que cela ne soit réellement brillant non plus. Car si Irving développe en partie la mythologie de la saison, on ne peut pas dire que la série fasse les choses de façon judicieuse. Bien au contraire, tout est encore un peu trop plat à mon goût. Je me demande comment vont se dérouler les 4 épisodes restants qui pourraient bien être les derniers de la série.

Note : 4.5/10. En bref, déçu.

Commenter cet article