Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Supernatural. Saison 10. Episodes 7 et 8.

3 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Supernatural

Critiques Séries : Supernatural. Saison 10. Episodes 7 et 8.

Supernatural // Saison 10. Episodes 7 et 8. Girls, Girls, Girls / Hibbing 911.


Vous savez probablement déjà que ce que j’adore le plus dans Supernatural ce sont les épisodes indépendants qui se déroulent dans des petites villes des Etats-Unis où il se passe des choses étranges. Bien évidemment, ce n’est pas toujours réussi mais généralement Supernatural sait très bien s’y prendre avec ce genre d’histoires. C’est pour cela que j’ai bien aimé « Hibbing 911 ». Mais la soirée commence avec « Girls, Girls, Girls ». L’introduction de Rowena à la fin de l’épisode 10.03 me laissait forcément avec quelques questions et surtout avec l’envie d’en voir beaucoup plus. Le fait qu’elle soit la mère de Crowley laisse forcément d’autres questions et surtout prouve que Supernatural peut encore nous fournir de jolis twists. J’aurais probablement dû le voir venir mais peu importe. Cet épisode n’est pas vraiment celui de Sam et Dean, ce qui est presque décevant alors que les deux sont à nouveau très en forme ces derniers temps. Supernatural n’a de cesse de nous proposer des questions différentes, des épisodes indépendants originaux et loin de ce que l’on avait pu voir jusqu’à présent. La saison préédente était tout de même très feuilletonnante mine de rien. Mais Rowena n’est pas un personnage effrayant. Pour un méchant dans cette série, je dois avouer que l’on a connu mieux dans le registre.

Ce qui rend cet épisode plus intéressant c’est bien entendu la révélation. Après tout, sans ça cela aurait été un épisode de la semaine assez simpliste, sans grandes surprises. Par ailleurs, avec l’introduction de Cole Trenton, la saison n’avait pas forcément réussi à bien l’utiliser. Je me demande si au fond cet épisode ne fait pas tout ce que j’attendais de la part de ce personnage depuis le début. La confrontation avec Sam fonctionne encore une fois très bien. Il veut savoir des choses sur Dean, veut se venger, et forcément la rage qui l’habite me plaît. L’affaire de la semaine est donc celle de Sam et Dean où des démons utilisent des prostitués afin de récupérer des âmes. Au fond, c’est assez rigolo dans le genre comme histoire mais cet épisode me permet également de voir que cette saison de Supernatural ne cherche pas vraiment à renouveler le genre ou encore à nous faire des propositions complètement différentes en termes d’arcs narratifs. Non, le but n’est pas de nous raconter une histoire sur toute la saison (ou alors de façon très légère avec Castiel bien évidemment et encore, ce n’est pas ce que la série fait de plus intrigant finalement malgré toute mon envie de voir la suite).

Si cela peut être un problème pour certains de ne pas avoir d’arc narratif à suivre sur toute la saison, ce n’est pas un problème pour moi. Au contraire, Supernatural revient à une formule plus classique, moins pompeuse qui lui permet de se renouveler d’épisodes en épisodes. Elle ne devrait donc pas connaître de trou d’air au milieu de la saison et j’attends donc avec grande impatience l’introduction du nouveau potentiel spin off qui devrait survenir dans la seconde partie de la saison. Pour en revenir à celui-ci, l’épisode fait tout de même quelques liens avec l’intrigue de la saison, notamment avec Cole. Ce dernier est un fil rouge et je dois avouer que j’apprécie énormément ce que la série fait de lui. Il veut tuer Dean et bien que l’on n’est pas certains de ne revoir tout de suite, cela ne me fait pas percuter plus que ça pour le moment. Castiel et Hannah c’est un autre fil rouge sauf que Supernatural ne sait pas trop quoi faire d’eux pour le moment. La série fait des choses mais elle s’ennuie avec ces deux personnages et l’on sent donc que cela va très rapidement s’arrêter à moins d’un sursaut. J’ai largement préféré « Hibbing 911 » qui m’a rappelé les meilleures moments de X-Files et de ses étranges créatures.

On est envoyés avec Sam et Dean à Hibbing, une petite ville du Minnesota où se déroule actuellement une convention dédiée aux shérifs. Forcément, des choses étranges se passent dans cette petite ville lors que Jody Mills enquête avec Donna Hanscum sur une série d’attaques qui ressemblent à des attaques de monstres aux dents bien aiguisées. La révélation est assez simpliste et rapide mais ce n’est pas tant là dessus qu’il faut s’arrêter. En effet, le twist n’est pas ce qu’il y a de plus intéressant, en grande partie car Supernatural ne cherche pas à faire de cette révélation quelque chose d’exceptionnel. Non, cet épisode préfère largement se concentrer sur bien d’autres choses et notamment sur l’ambiance de Hibbing mais également sur Jody Mills qui est un des derniers personnages connus et récurrents de la série qu’aucun démon n’a encore tué. On retrouve par ailleurs également Donna Hanscum, shérif que l’on avait pu voir la saison dernière dans le 9.13 « The Purge », un épisode que j’avais beaucoup aimé dans mes souvenirs. Hibbing est une petite ville à l’ambiance classique mais particulière. De plus, avec la présence de tous ces shérifs, Supernatural se permet également de créer une ambiance rassurante (mais pas trop).

Sam et Dean n’apparaissent pas tout de suite dans l’épisode. Ils arrivent presque au milieu de l’épisode afin de sauver tout le monde. La première partie est donc belle et bien là pour nous raconter ce qui se passe et surtout placer l’ambiance. Surtout que la confrontation de deux personnages déjà vu précédemment dans Supernatural apporte déjà son petit lot de curiosités. Les frères ne sont pas là pour faire de vague et on le comprend très rapidement. Le but de cet épisode est justement de les effacer légèrement, un peu comme a déjà pu le faire l’épisode précédent. Je me demande ce que cherche à faire Supernatural en éloignant autant ses héros de façon périodique, peut-être est-ce aussi une façon de renouveler un peu l’air d’une série qui n’a de cesse de mettre ces deux frères sur le devant de la scène (elle a tout de même 10 ans cette série et les acteurs ont eux aussi pris 10 ans dans la tronche).

Note : 5/10 et 6.5/10. En bref, entre une petite bourgade pleine de mystères et un épisode presque fil rouge mais pas vraiment non plus, Supernatural nous offre deux épisodes corrects.

Commenter cet article