Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The 100. Saison 2. Episode 10. Survival of the Fittest.

3 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The 100

Critiques Séries : The 100. Saison 2. Episode 10. Survival of the Fittest.

The 100 // Saison 2. Episode 10. Survival of the Fittest.


Je me souviens qu’à ses débuts, la saison 2 de The 100 n’était pas forcément aussi bonne que ce que j’attendais de la série après l’excellente première saison. Sauf que voilà, ce tout nouvel épisode était encore une fois réussi, nous plongeant encore un peu plus dans l’histoire des Grounders et de Clarke. Clarke est clairement devenue l’héroïne naturelle de la série alors que ce n’était pas quelque chose que j’avais vu venir dans la première saison. Elle est devenue depuis son passage à Mount Weather au début de la saison quelqu’un de réellement important sur qui l’on peut compter en toutes circonstances. Clarke est restée avec les Grounders cette semaine afin de préparer l’attaque contre Mount Weather. La série cherche donc à pendre son temps alors que la menace Mount Weather aurait très bien pu être expédiée en quelques minutes seulement. C’est honorable de prendre son temps et de ne pas bâcler ce qui pourrait clairement être l’une des meilleures intrigues de toute l’histoire de The 100 (même au delà de cette saison, j’en suis persuadé). Le but est avant tout dans cet épisode de développer un peu plus la relation entre les Grounders et les survivants de l’Art. Ce qui est un choix bien plus judicieux.

Surtout que Clarke est à nouveau mise en avant pour le meilleur et la série parvient même à donner un vrai sens à sa relation avec les Grounders. Ces derniers semblent les plus sensibles à ce qui pourrait bien se passer lorsqu’ils vont affronter Mount Weather. Cela peut se comprendre mais d’un autre côté, penser que les survivants sont faibles est un peu trop facile. Après tout, ils sont encore là et les Grounders n’ont pas encore eu une aussi grosse influence que ça sur ceux. Ils savent juste qu’ils ont besoin d’eux, pas que leur vie dépend d’eux. La série explore également d’autres aspects comme la façon dont la hiérarchie est traitée de dans les deux groupes de personnages. Chez les Grounders il y a une hiérarchie bien ordonnée qui donne lieu à des confrontations d’idées assez musclées (c’est d’ailleurs ce que j’apprécie chez eux) alors que chez les survivants les choses sont différentes. Clarke a beau être la leader naturelle, il y a quelque chose de terriblement désordonné chez eux mais qui me plait là aussi. La façon dont le pouvoir est géré du point de vue de Marcus, Jaha et Clarke a beau donner parfois l’impression que The 100 se répète mais c’est fait avec efficacité.

La série cherche donc à développer quelque chose d’assez simple au premier abord mais avec toute la complexité des relations que la série a développée depuis ses débuts. Car oui, The 100 est une série aux relations assez complexes mine de rien et c’est tout ce que je pouvais attendre de sa part. L’association de Clarke et Lexa dans cet épisode fait d’ailleurs des merveilles et tend à prouver que malgré toutes leurs divergences, les deux groupes de personnages sont tout de même assez similaires. C’est simplement qu’ils n’ont pas la même vision des choses. Le but n’est cependant pas de créer encore une totale confiance entre les deux entités mais plutôt de développer notre connaissance de l’univers des Grounders. The 100 met donc un point d’honneur à le faire, un peu comme Lost quand elle nous avait exploité comment fonctionnait The Others dans leur petit village monté de toute pièce par la Dharma Initiative. Les liens entre The 100 et Lost sont de plus en plus étroits dans la façon de gérer les histoires bien que The 100 ne surpasse pas son inspiration. Finalement, la série nous prouve donc qu’elle peut encore fait des tas de belles choses et surtout qu’elle peut nous surprendre.

Note : 8.5/10. En bref, la série poursuit le bon chemin.

Commenter cet article