Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Vampire Diaries. Saison 6. Episode 14.

16 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Vampire Diaries

Critiques Séries : The Vampire Diaries. Saison 6. Episode 14.

The Vampire Diaries // Saison 6. Episode 14. Stay.


Ce nouvel épisode de The Vampire Diaries est à un tournant de la série. C’est le moment où l’on dit au revoir à des personnages emblématiques de la série qui sont là depuis le début. Le premier départ de la semaine c’est celui de Steven R. McQueen. On s’y était tous préparés et sincèrement, même si je ne l’avais pas su, je n’aurais pas été ému. C’est un départ qui, en plus de ne pas être surprend, ne change pas grand chose. La série lui avait déjà offert l’occasion de sortir de la série dans la saison 4, sans succès, il était revenu à la vie plus rapidement qu’un pissenlit. Maintenant c’est chaude faite et je pense que finalement, l’erreur aura été de le faire revenir. Jeremy n’avait plus rien à nous raconter depuis un sacré bout de temps et si The Vampire Diaries tentait de lui offrir une place ici et là dans les intrigues des diverses saisons, cela n’a jamais été à la hauteur de mes attentes. Le personnage n’avait donc de cesse de m’ennuyer, son départ ne peut être qu’une excellente chose. Cela va en plus de ça permettre de faire de la place pour d’autres personnages et notamment à Enzo et Matt qui de leur côté forment un duo réellement efficace. Matt fait lui aussi partie des personnages qui tournent en rond dans The Vampire Diaries.

Sauf que depuis cette année, la série a su lui trouver un intérêt en le collant aux côtés d’Enzo. Un choix judicieux même si cela a mis du temps à accoucher. Je sais que j’ai toujours été l’un des rares à défendre l’histoire d’Enzo dans cette série (et à reconnaître aussi à un moment que j’avais pu avoir tord à son sujet) mais cet épisode m’a réellement plu. Enzo continue de faire des folies et surtout de nous amuser, surtout quand il se sert de Matt comme d’une marionnette qu’il pourrait envoyer dans tous les sens, sur laquelle il pourrait rouler dessus avec une voiture et le réanimer avec son sang, etc. La séquence prêtait plus à rire qu’autre chose mais elle fait malgré tout son petit effet. Au moins cela peut nous préparer à ce que Enzo pourrait faire dans les prochains épisodes. Semer la pagaille, Enzo sait faire et je pense que c’est là dessus que The Vampire Diaries devrait se concentrer. C’est l’épisode qui permet enfin au vilain personnage de faire son entrée dans le jeu après que l’on en ait plus ou moins terminé avec l’histoire de Kai. Il y a également l’histoire de Caroline et Stefan. La romance est une bouffée d’air frais pour The Vampire Diaries. Mine de rien, cela permet à Paul Wesley de jouer la nuance et d’aller à contre sens. On avait pour habitude de le voir collé à Elena, ce qui commençait à devenir réellement ennuyeux. De le voir avec Caroline est rafraichissant.

Les romances n’ont jamais été ce que je préfère dans The Vampire Diaries mais quand c’est bien fait, comme ici, je ne peux qu’apprécier le résultat. L’autre départ de l’épisode et donc de la saison c’est lui de Liz Forbes. C’est une histoire qui m’a beaucoup touché mine de rien alors qu’elle tente de régler avec Damon les dernières affaires non résolues. Le départ de Liz n’est pas forcément ce qu’il y a de plus important au premier abord et puis finalement cela impact beaucoup plus que l’on ne pourrait le penser la série. Liz était une alliée pour les vampires et quelqu’un que tout le monde connaissait. Elle était de bonne aide et surtout un personnage que j’ai toujours apprécié voir. Marguerite MacIntyre va probablement me manquer, surtout quand on voit à quel point elle surclasse Damon, aka Ian Somerhalder, dans cet épisode. Elle parvient à nous faire oublier un Damon qui, au fil des années, semble épuiser son jeu et ne surprend plus. C’est pour cela que de le coller à côté de Liz dans cet épisode était une brillante idée. Cela permet de faire remonter les émotions de Liz et de nous offrir quelque chose qui vaut réellement le coup d’oeil. La saison s’est réellement éveillée depuis l’épisode précédent et je dois avouer que c’est une excellente surprise que je prends comme une opportunité de faire beaucoup plus dans les prochains épisodes. Les émotions sont là, des émotions que j’ai moi-même ressenti. J’ai donc hâte de voir la suite.

Note : 8.5/10. En bref, l’un des meilleurs épisodes de la saison qui éveille les sens de la plupart des personnages avec deux départs affectant à jamais la série.

Commenter cet article

Pascal 16/02/2015 19:36

D'accord avec toi quand tu dis que c'était fatiguant de voir Stefan collé à Elena et que c'est rafraîchissant de le voir avec Caroline . Le seul problème c'est que ça fait plus d'une saison que c'est le cas donc l'évolution de Stefan comme de Paul Wesley on la savoure depuis bien plus longtemps que toi ^^.

4evaheroesf 16/02/2015 18:47

Autant je suis d'accord avec ta critique, autant Enzo devient le méchant le plus ridicule de TVD...
Et je préfère que TVD se concentre sur les relations amoureuses (et j'adore pas trop ça) que sur Enzo...

delromainzika 17/02/2015 13:30

Ah mais moi j'aime beaucoup Enzo mais je sais que je suis le seul à le défendre ^^

Gleek 16/02/2015 14:17

D'accord avec toi! Un excellent épisode, surtout pour la dernière scène Liz/Damon qui m'a fait verser une petite larme...

Par contre, je suis tjrs aussi déçu de l'histoire d'Enzo, depuis le début de la saison c'est un boulet que les scénaristes n'arrivent pas à caser, et avec cet épisode, c'est tjrs aussi mou... Je ne comprends pas pourquoi il veut autant se venger de Stefan, ça en devient ridicule à force!! Et puis, y'a tjrs Matt... Tjrs égal à lui-même : niais, chiant, et surtout inutile encore et tjrs...