Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Two and a Half Men - Fin.

21 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Two and a Half Men

Critiques Séries : Two and a Half Men - Fin.

Two and a Half Men - Mon Oncle Charlie // Saison 12. Episodes 15 et 16. Of Course He’s Dead (Part 1 & 2).
SERIES FINALE


Je pense que l’on peut aisément dire que ce dernier épisode de Two and a Half Men était l’une des meilleures fins de toute l’histoire des séries. Cette fin est réussie et pas seulement pour le flot de guets-star qu’ils ont réussi à réunir mais aussi car il fait la synthèse de la série et de tout ce qu’elle a pu raconter durant 12 saisons. 12 saisons c’est beau et pour faire durer le tout aussi longtemps ils ont du en raconter des conneries et jouer avec le scénario. C’est pour cela que Chuck Lorre s’est dit qu’il n’y avait rien de mieux que de se moquer de sa propre série, d’écrire un script qui reprend les aspects les plus ridicules de la série et tente d’en faire des gags ou des dialogues ciselés. Chuck Lorre a beau être le patron de la comédie un peu pipi-caca par moment, on reprendrait bien un verre de Two and a Half Men. Car cette série pourrait encore continuer après ce double épisode. Elle part en tout cas la tête haute car même si je n’ai jamais été contre l’arrivée de Ashton Kutcher à la place de Charlie Sheen dans la série, je trouve qu’elle ne s’est pas forcément bonifiée avec lui. C’est d’ailleurs pour cela que Chuck Lorre se moque de la pirouette scénaristique qu’il avait trouvé afin d’inclure un acteur comme Ashton Kutcher sans qu’il soit lié à Charlie Harper mais permettant de garder l’esprit même de Two and a Half Men.

Jusqu’au départ de Angus T. Jones, le « half » de Two and a Half Men. Ce dernier est revenu faire un dernier clin d’oeil à la série, se moquant également du pourquoi il est parti (pour faire l’armée) et du comment la série l’a traité. Je trouve amusant de l’avoir revu, ne serait-ce que pour les regards caméras qui se moquent là aussi ouvertement de la série. Ce dernier épisode était foutraque mais dans le bon sens. Il se moque de tout ce que la série a pu faire. Il y a des scènes presque cultes, comme celle de Allan et Walden rendant une petite visite à l’inspecteur Wagner incarné par Arnold Schwarzenegger. C’était tout de même un excellent guest à avoir pour le dernier épisode, d’autant plus qu’il a lui aussi de l’auto-dérision (« And I was a governor »). Lors de cette déposition, Wagner fait une sorte de bilan de tout ce qui s’est passé dans la série et de toutes les pirouettes scénaristiques de la série, cherchant à ouvertement s’en moquer (« That’s sounds ridiculous »). Car tout est absurde dans cette comédie et encore plus depuis l’épisode de la mort de Charlie Harper qui avait signé le début d’une série complètement différente, beaucoup moins familiale et beaucoup plus indescriptible.

Wagner - « Has he tried anger management? »
Allan - « Yeah but it didn't work »

Car Two and a Half Men n’était plus une comédie familiale quand Charlie Sheen est parti. C’était devenue une série complètement différente, entre la comédie de potes, la comédie un peu familiale, la comédie romantique, et bien d’autres comédies. Chuck Lorre avait alors donné à sa série des allures de comédie fourre-tout et bien souvent cela fonctionnait très bien. Surtout quand il voulait mettre un pied dans la marre une dernière fois pour enfoncer le clou au sujet de Charlie. Les guests s’enchaînent, nous rappelant les anciennes petites amies (ou coup d’un soir) de Charlie à qui il demande de les pardonner, ou encore l’apparition de John Stamos (« Stamos, you're just a handsome guy who got lucky on a sitcom! ») qui avait été un temps envisagé pour reprendre le flambeau après le départ de Charlie Sheen avant que le choix ne se pose sur Ashton Kutcher. Je pense que c’est un bon compromis. Là aussi la série prouve toute l’autodérision dont elle peut faire preuve. Donc Charlie était bien en vie sauf que Charlie Sheen n’a pas accepté de revenir car il n’a pas aimé le script et l’idée que Chuck Lorre lui avait soumis (se faire dézinguer par un piano).

Mais je préfère cette fin, celle où Charlie Harper se fait finalement dézinguer par son piano et Chuck Lorre criant « WINNING » (qui était l’un des slogans de Charlie Sheen sur Twitter après son éviction de Two and a Half Men). Il aurait été drôle d’avoir Lindsay Lohan, Denise Richards ou encore Martin Sheen dans ce dernier épisode mais bon, Chuck Lorre a très bien fait les choses malgré tout, faisant revenir Rose une dernière fois pour le meilleur. Sans parler de toute ces références qui tombent sous le sens et qui n’ont rien de ridicule.

Berta - « Charlie stays here with Walden I believe we can keep this going for another 5 years »

Toute la partie animée de l’épisode avec un Charlie Sheen en animation était là aussi un grand moment. On sort complètement du cadre de la comédie cohérente depuis bien longtemps, Two and a Half Men s’étant presque transformée en soap-opera. Cette fin, terriblement meta, est la fin parfaite pour une telle comédie. Je pense sincèrement qu’il s’agit de l’une des meilleures fins de série que j’ai pu voir depuis que je regarde des séries. Et puis comment ne pas être amusé de voir Christian Slater lui aussi se moquer de lui-même.

Note : 10/10. En bref, fin parfaite pour une série qui en a vécu des choses complètement ridicules mais drôles.

Commenter cet article

Gregh 22/02/2015 20:42

en effet, une excellente fin. Ma scène préférée, c'est celle avec Schwarzy qui était excellent en racontant tout ce qu'il s'est passé dans la série. J'aurais voulu que ça dure plus longtemps. Seul bémol, je ne vois pas l'intérêt de tuer Charlie avec le piano qui s'écroule sur lui. C'est censé signifier quoi ?

delromainzika 25/02/2015 10:16

Oui, et le "Said like that, that sounds ridiculous I know" ^^ c'était énorme

Gregh 23/02/2015 13:17

c'est finalement ce que je me suis dit, que finalement c'est de bonne guerre. Cette série, qui a vécu des choses ridicules, va tout de même me manquer comme "The Mentalist". Schwarzy qui raconte les péripéties d'Alan, c'était quand même hilarant ^^

delromainzika 23/02/2015 11:29

que Chuck Lorre a gagné . Il crie "WINNING", le cri de guerre de Charlie sheen sur Twitter quadn il a été évincé de 2.5 Men ^^ Enfin, je l'ai pris comme ça. Et finalement, lui aussi se fait écraser pour dire "il n'y a pas de gagnant, c'est de bonne guerre". Non ? :)

delromainzika 23/02/2015 11:29

Signifier que Chuck Lorre